Publi info
 

Le téléphone au volant, bientôt la proie d'un nouveau type de radar

Dans Pratique / Radars

On n'arrête pas le progrès : après les radars de vitesse, de feux rouges ou encore de passage à niveau, on pourrait bien retrouver bientôt sur les routes françaises un nouveau type de dispositif qui serait à même de détecter si un conducteur utilise son smartphone au volant.

Le téléphone au volant, bientôt la proie d'un nouveau type de radar

Il suffit de passer quelques minutes dans un bouchon pour constater que nombreux sont les conducteurs à téléphoner au volant. Pourtant, en tenant l'appareil à la main, cela multiplierait le risque d'accident de la route par 3 et par 23 de taper un SMS. Chaque année, un point de permis perdu sur douze en France lui serait imputable : il faut dire que c'est une infraction qui est sévèrement sanctionnée par une contravention de classe 4, avec la perte de trois points et une amende forfaitaire de 135 €.

Pire encore, si une autre infraction au Code de la Route est simultanément constatée, un retrait de permis pouvant aller jusqu'à 72 heures pourra être décidé à partir de 2019. Pour rappel, outre l'appareil à l'oreille ou la rédaction d'un SMS, l'utilisation d'oreillettes, écouteurs et autre casque sont aussi interdits depuis 2015. De plus, que l'on soit arrêté dans les bouchons, à un feu rouge ou moteur éteint ne changent rien, pas plus que de ne pas utiliser véritablement son téléphone : à partir du moment où vous l'avez en main au volant de votre voiture, vous tombez sous le coup de la loi.

Ces bases étant posées, les forces de l'ordre pourront bientôt compter sur un nouvel outil pour appliquer ce qui est l'article R412-6-1 du Code de la route : un nouveau type de radar. C'est l'œuvre d'une entreprise australienne, One Task, qui vient d'en achever les tests. Sa caméra haute résolution, placée en hauteur, prend chaque véhicule qui passe en photo avant qu'elle ne soit analysée par le système pour repérer la présence éventuelle d'un téléphone ou même d'une oreillette. Positionné au-dessus d'une autoroute près de Sydney, un prototype aurait ainsi « flashé » plus de 1 000 contrevenants, avec une marge d'erreur inférieure à 10 %, ce qui paraît tout de même encore beaucoup.

Qu'à cela ne tienne : ce nouveau radar vient d'arriver en Europe et plus particulièrement en Angleterre où le dispositif peut être directement adopté puisque le volant est à droite comme en Australie. Une fois quelques réglages effectués pour s'adapter à la position de conduite à gauche, sa traversée de la Manche paraît irrémédiable.

Source : Europe 1

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Autant la lutte contre le téléphone à l'oreille lorsqu'on conduit est normale, autant laisser ça à une automatisation basée sur de la reconnaissance de forme laisse craindre toutes les dérives possibles.

Quid du gars qui se tient la joue parce qu'il a mal à une dent ?

Par

Moi j'attend le radar quand on ce cure le nez...

Par

En réponse à matrix71

Moi j'attend le radar quand on ce cure le nez...

lol , la photo ensuite postée sur you tube et fesse bouc :biggrin:

Par

Le tout couplé avec le dev de la voiture autonome....

Donc quand on sera en conduite autonome, ou semi autonome il faudra:

1/ Regarder la route et être prêt à reprendre le volant très très vite si la voiture lance une alerte

2/ Ne pas téléphoner, ne même pas tenir son téléphone en main.

3/ Évidemment être sobre.

4/ Ne pas manger.

5/ Ne pas écouter de la musique via un casque/oreillettes.

Bref, ca va valoir le coup d'investir dans une caisse 10 000€ plus cher, bardé de capteur en tout genre pour au final se comporter comme dans une voiture des années 80....

Par

Et un radar contre les... Mais là, je ne le dirai pas.

Par contre, qui est tout à fait envisageable dans un VA de niveau 5, en roulant bien sûr... :rs: :sol:

Par

Et si on se gratte l'oreille ?

Le système sera-t'il assez performant pour détecter les cas où le conducteur à sa main près de sa joue pour autre chose que téléphoner ???

Par

Les amateurs de gâterie sont encore peinards, mais pour combien de temps ? :lover:

Par

Et comment le radar fonctionne? Cet article est vide de ce qui en faisait l'intérêt....

Si il ne s'agit que de la position de la main ça risque de faire du grand n'importe-quoi.

Par

Donc, si je résume, il faut traficoter sur un écran à hauteur des genoux pour régler la clim (cf groupe WAG) et par derrière on investit contre le téléphone au volant :chut: :ddr:

Par

En réponse à lorenzozozo

Et comment le radar fonctionne? Cet article est vide de ce qui en faisait l'intérêt....

Si il ne s'agit que de la position de la main ça risque de faire du grand n'importe-quoi.

Je mettrais bien une pièce sur le fait que cela fonctionne à coup d'IA. Un bon vieil algo de "deep learning" entraîné à reconnaître un téléphone et hop le tour est joué.

Ce qu'il manque vraiment dans l'article c'est des infos sur les possibilités de recours mis en place dans les pays qui expérimentent ce dispositif. A mon avis c'est là-dessus que tout repose parce qu'il est évident qu'un tel radar aura une marge d'erreur non négligeable comparé à un bête radar de vitesse.

Il faut à minima que la photo soit systématiquement jointe au PV et qu'un dispositif simple et efficace soit mis en place pour contester. Mais venant de l'administration française, on a toujours le droit de rêver :roll:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire