Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les bons réflexes pour rouler en hiver

Dans Pratique / Sécurité

Julien Bertaux

La France entre pleinement dans la saison hivernale. Les conditions météorologiques, la faible luminosité, mais surtout la neige et le verglas vont rendre les routes dangereuses. Voici nos conseils pour affronter plus sereinement cette période délicate.

Le pneumatique hiver améliore très nettement les performances sur la neige.
Le pneumatique hiver améliore très nettement les performances sur la neige.

Visibilité médiocre, adhérence précaire, comme chaque année la saison hivernale apporte son lot de désagréments et de risques. Avant de prendre la route, il est important de s’informer sur les conditions de trafic et de météo. Elles sont régulièrement annoncées par les exploitants et les gestionnaires routiers, et généralement reprises par les médias. Elles sont souvent définies selon trois degrés. Le premier, « conditions de conduite délicates », indique que du verglas localisé et/ou de la neige en faible épaisseur rendent les routes glissantes. Il convient donc d’être très vigilant.

Le deuxième « conditions de conduite difficiles » annonce de la neige et du verglas généralisés avec le risque de blocage du trafic. Différer son départ est conseillé. Enfin, le troisième « conditions de conduite impossibles » est plutôt explicite. La rudesse de la météo invite très fortement à rester chez soi. Plusieurs sites sont consultables pour vérifier les conditions de route comme www.meteofrance.comwww.bison-futé.gouv.fr ou encore www.autoroutes.fr.

Adoptez une conduite souple

Sur la neige, une voiture lancée à seulement 50 km/h a besoin de plus de 25 mètres pour s’arrêter, soit la longueur de six Renault Clio ! Dans ces conditions, il est donc indispensable d’adapter son allure. L’anticipation est le maître-mot, les distances de sécurité doivent être allongées au maximum et il faut impérativement éviter tout geste brusque. Un appui franc sur la pédale de frein risque de déclencher aussitôt l’ABS. Un coup de volant trop brusque peut rapidement saturer les pneumatiques et mettre la voiture en glisse.

Les bons réflexes pour rouler en hiver

Il faut aussi privilégier au maximum les routes principales tout en se méfiant des zones délicates plus exposées au verglas comme les ponts, sous-bois, zones ombragées ou humides.

Sur chaussée humide, l’adhérence n’est pas aussi précaire, mais la prudence est de mise, et les gestes brusques sont également à proscrire. A noter que le code de la route diffère avec des limitations de vitesse abaissées : 110 km/h sur autoroute au lieu de 130 km/h, 100 km/h sur les rocades au lieu de 110 km/h, et 80 km/h sur les nationales pour celles qui sont limitées à 90.

Bien s’équiper

Le pneumatique est le seul élément reliant votre voiture à la route. S’équiper en enveloppe hiver ou quatre saisons est vivement conseillé. D’ailleurs, la loi Montagne oblige les automobilistes à se doter en conséquence (pneumatiques, chaînes ou chaussettes) dans 48 départements en France.

Le ministère des Transports s’appuie également sur des moyens importants puisque 7 500 agents peuvent être appelés 24H/24. Plus de 2 000 camions équipés de lames, de saleuses et d’engins spéciaux sont prêts à intervenir. Le sel est aussi au rendez-vous, entre 200 000 et 400 000 tonnes sont épandues chaque année selon la rigueur de l’hiver.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire