Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac 20 ans    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les citadins sont favorables aux mesures anti-voiture

Les citadins sont favorables aux mesures anti-voiture

Les habitants des grandes villes soutiennent les politiques de restrictions de la circulation automobile, même si des mesures restent rejetées, comme la réduction des places de stationnement.

Le comparateur de mandataires Caroom et l'institut de sondage Ifop publient les résultats d'une enquête portant sur les mesures de restrictions de la circulation automobile dans les grandes villes, que beaucoup nomment plus directement les mesures anti-voiture.

Un sondage révélé à l'occasion de la journée sans voiture et qui a une résonance particulière après la vague verte aux municipales. À n’en pas douter, dans les villes qui sont maintenant dirigées par un maire écolo, les automobilistes vont voir leurs habitudes chamboulées, comme c'est le cas à Paris depuis plusieurs années.

Mais le sondage révèle que les citadins sont loin d'être opposés à une réduction de la place de l'auto dans leur commune : près de deux tiers (62 %) des habitants des 40 villes françaises de plus de 100 000 habitants y sont favorables. Une proportion qui grimpe à plus des trois quarts pour les 18/34 ans.

D'ailleurs, 72 % de ces citadins ont déjà l'impression que les pouvoirs publics les dissuadent d'utiliser leur voiture dans leur commune. Ils sont même majoritairement insatisfaits des conditions de circulation (à 63 %) et du stationnement (à 69 %).

Si les citadins sont dans l'ensemble favorables aux mesures de restriction de circulation, toutes les idées ne font pas l'unanimité. S'attaquer au stationnement est ainsi mal vu, avec seulement 26 % de favorables à une baisse du nombre de places. Chasser les diesels n'est aussi soutenu que par 45 % des sondés qui habitent les grandes villes. En revanche, la limitation à 30 km/h dans les centres est appréciée par 65 %. Mieux, la création de zones piétonnes sans voiture est carrément soutenue à 77 %.

Forcément, les citadins sont avantagés par le fait d'avoir de bons réseaux de transports en commun. 72 % sont satisfaits par l'offre dont ils disposent, alors que cette part tombe à 55 % pour l'ensemble des Français. On constate d'ailleurs plusieurs fractures ville/campagne : 57 % des citadins sont satisfaits des systèmes de véhicules en libre-service et cela tombe à 39 % pour l'ensemble des Français ! Et si les citadins ne sont en majorité pas contents de leurs conditions de circulation, le "satisfait" l'emporte à 60 % pour le résultat global.

Toutefois, fait intéressant de ce sondage : ces écarts citadins et non-citadins ne se reflètent pas tant que cela sur la question principale, à savoir le soutien aux mesures anti-voiture : si 62 % des citadines y sont favorables, la part globale reste à 49 %. On s'attendait à bien moins en moyenne. Les Français semblent avoir déjà conscience dans leur ensemble que la voiture va devoir se faire plus discrète en ville.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (120)

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Le piéton ne devra donc pas dépasser les 20 km/h... une fois les Air-Pho chaussées, ça va être très difficile, voir impossible...

Par

qu'on limite le nombre de vols et la distance parcourue en avion. ces donneurs de leçons pourrissent la vie des gens mais sont-ils capables de faire eux-mêmes des efforts pour l'environnement, en commençant par leurs voyages vus qu'ils ne sont pas indispensables ? ou pourrait aussi leur limiter la conso électrique vu que c'est nucléaire, le renouvellement de leur iphone tous les 5 ans et ainsi de suite... ça aurait peut-être autant d'impact, voire plus, que de faire chier des gens qui ont besoin de leur voiture pour aller bosser et aller chercher leurs enfants à l'école.

Par

si ça peu permettre qu'ils ne viennent plus plus faire ***** en campagne le weekend les bobos ça aura au moins 1 effet positif.

Par

quand tu habites en ville tu es riverain tu paye ton parking 10 balles par mois...

quand le pov banlieusard aura droit à 3h avec 10 balles...

çà te permet d'avoir une place devant chez toi tous les soirs aussi...

que tu roules à 15 à l'heure tu t'en fous un peu..

ta caisse te sert que le we...

ou les vacances..

donc sortir de la ville...en dehors des heures de pointes le samedi matin et dimanche soir no soucis çà roule...

c'est pour cela que les bobos votaient sossoss...

bon la avec les verts.. enfin les pasteques...

ils vont cracher un peu plus avec le parking en fonction des revenus...

ils auraient mieux fait de voter en marche...

meme politique mais moins extremiste....

Par

Moralité : Boycotter les villes anti voitures à commencer par Paris. Boycotter donc tout ce qui de près ou loin touche aux JO 2024

Par

En réponse à Yoann71

si ça peu permettre qu'ils ne viennent plus plus faire ***** en campagne le weekend les bobos ça aura au moins 1 effet positif.

Mon fils ainé vit à Paris avec sa copine, il n'a plus de voiture de puis plus de deux ans et n'a jamais autant bougé le weekend..... Le métro, l'autobus, le train, c'est pratique, le vélo et la marche également et c'est tout simplement une autre façon de vivre.

On aime ou pas, mais eux au moins ne sont pas agressifs, ni sectaire!!! N'est-il pas????

Par

Une autre vie commence......... et c'est très bien!!

Je vis en centre ville en province et nous utilisons, mon épouse et moi, pratiquement jamais la voiture.

Une fois pas semaine environ, cela prouve que l'on peut vivre ainsi sans aucune gène et de ce faite, nous attendons encore pour changer de voiture....., ais nous allons investir dans de nouveaux vélos électriques!!!

Par

Faire une enquête pour découvrir le phénomène "Nimby" (Not In My Backyard), il fallait oser le faire.

Mais bien sûr que personne ne veut les inconvénients mais est d'accord pour les avantages.

Vive les produits frais venant de l'autre bout de la planète à condition que le livreur circule de nuit et sans bruit pendant que je dors !

Vive le traitements des déchets à condition que l'usine soit le plus loin possible !

Vive la gare proche de chez moi à condition que je n'entende pas les trains !

Vive l'électricité à condition de la centrale ou l'éolienne soient loin !

Etc.

C'était bien la peine de faire une enquête pour ça !

Et l'auto-partage au beau milieu de la campagne !

- Vous en pensez quoi de l'auto-partage ?

- Ben je sais pas, la première voiture est à deux jours de marche de chez moi...

Ah ! J'oubliais : Vive la campagne à condition que le coq ne fasse pas de bruit avant 11h du mat' ! :ddr:

Par

Attention aux généralités.

Quand t'habites en centre ville (comme moi) il est vrai que les rues piétonnes sont beaucoup plus agréables.

Avoir aussi des pistes cyclables bien sécurisées et nombreuses, c'est rassurant et pratique.

Mais c'est facile pour moi car je peux (presque) tout faire à pied : mon cas n'est donc pas celui de tous.

Limiter la voiture dans les hyper centres me parait une bonne idée à condition d'offrir des conditions de parking sûres et peu coûteuses pour tous ceux qui veulent profiter du centre ville et aussi faire vivre les commerces.

Cela me parait moins pertinent si on élargit le cercle : tout le monde n'a pas de lignes de bus ou de métro. Faire du vélo avec ses enfants peut faire peur si les pistes sont mal faites.

Le risque principal, en interdisant les voitures en ville, est de tuer justement ces centre villes car les banlieusards ou campagnards en auront vite marre de faire des bouchons interminables et de ne jamais pouvoir se garer (prix, places limitées).

En Italie, beaucoup de villes anciennes protègent leurs centre villes avec des parkings peu coûteux et nombreux à proximité ce qui permet de visiter ensuite tout à pied.

On pourrait peut-être s'en inspirer.

Par

En réponse à ghlapin

Mon fils ainé vit à Paris avec sa copine, il n'a plus de voiture de puis plus de deux ans et n'a jamais autant bougé le weekend..... Le métro, l'autobus, le train, c'est pratique, le vélo et la marche également et c'est tout simplement une autre façon de vivre.

On aime ou pas, mais eux au moins ne sont pas agressifs, ni sectaire!!! N'est-il pas????

justement s' ils sont bien en ville qu'ils y reste

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.