Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les constructeurs contractent des milliards d'euros de prêt pour faire face à la crise

Dans Economie / Politique / Marché

Les constructeurs contractent des milliards d'euros de prêt pour faire face à la crise

Les banques vont être fortement sollicitées dans les semaines à venir, que ce soit par les petits entrepreneurs que par les grands constructeurs. Fiat, Mercedes ou encore Toyota auraient déjà demandé des dizaines de milliards d'euros de liquidités aux banques pour faire face à la crise économique.

La crise sanitaire s'en ira, mais elle laissera malheureusement sa place à une grosse crise économique qui ne frappera pas tous les secteurs de la même façon. Pour l'automobile, il va s'agir de "redémarrer la machine" dès que le plus gros des problèmes sanitaires sera passé. Mais comme pour toute industrie lourde avec une chaîne d'approvisionnement complexe, l'inertie est grande et il faudra du temps avant de retrouver une activité normale.

En attendant, les constructeurs courbent l'échine. La presse allemande annonce que Mercedes aurait contacté des banques pour un prêt de 10 milliards d'euros, qui viendrait s'ajouter à un autre prêt de 10 milliards d'euros jusqu'en 2025. 

Toyota et Fiat ont également entamé des démarches : un peu plus de 3 milliards d'euros pour Fiat Chrysler, et un peu moins de 9 milliards d'euros pour Toyota. Une pratique peu étonnante en ces temps compliqués pour les industriels qui vont clairement avoir besoin du soutien des banques en attendant le redémarrage des ventes.

Les avis sur la suite de l'année sont partagés : certains constructeurs pensent que la période estivale sera très bonne et va permettre de rattraper un peu le retard, quand d'autres sont plus pessimistes et estiment que 2020 sera grandement dans le rouge, avec des pertes irrattrapables.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Actualité Toyota

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Forum Toyota

prise jack

Par olivertoy76 Le 29 Mai 2020 à 16h13

véhicule

Par Aurelie407 Le 22 Mai 2020 à 22h48

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Étonnant, celui qui est généralement désigné comme le plus fauché est celui qui demande le moins gros prêt....

Par

En réponse à Dumbphone

Étonnant, celui qui est généralement désigné comme le plus fauché est celui qui demande le moins gros prêt....

C'est surtout pas lui qui décide du montant.

Plus le constructeur est fragile, moins on lui prête (et à des taux plus élevés).

Les constructeurs font comme toutes les boites ... elles font tourner à fond les prêts (et utilisent leurs lignes de crédit) :

- pour se gaver en cash en cas de problème,

- pour faire rouler leur dette et payer celles qui arrivaient prochainement à échéance,

- en prévision d'un marché obligataire futur plus compliqué (credit crunch) ou avec des taux plus élevés.

Par

En réponse à Dumbphone

Étonnant, celui qui est généralement désigné comme le plus fauché est celui qui demande le moins gros prêt....

FCA a aussi le volet USA avec d'autres sources de financement. Ces prêts peuvent aussi être vus comme un effet d'aubaine pour les entreprises dans une situation saine, voire même comme un élément de stratégie dans le cas où l'enveloppe est limitée. C'est alors priver la concurrence d'une partie de la manne.

Par

Vous êtes loin d'imaginer la crise économique qui s'annonce, une fois le virus relayé au second rang

Par

La planche à billets va tourner à plein régime d'ici quelques mois...

5000 milliards vont être injectés dans l'économie mondiale par le G20...

Par

En réponse à MetallicGrey

Vous êtes loin d'imaginer la crise économique qui s'annonce, une fois le virus relayé au second rang

Bah explique ce qu'il va se passer...

Je pense qu'il y ici déjà beaucoup de personnes d'impactées...

Par

En réponse à oxmose

La planche à billets va tourner à plein régime d'ici quelques mois...

5000 milliards vont être injectés dans l'économie mondiale par le G20...

Ces prêts astronomiques ne sont effectivement possibles qu'en faisant mouliner la planche à billets. Du coup, les banques privées (qui n'ont pas le droit démettre de la monnaie) ne sont qu'un intermédiaire entre les banques centrales et ceux qui tirent la langue. Moralité: "yen a des" qui vont se goinfrer grâce la plus grande catastrophe sanitaire mondiale de tous les temps.

L'est pas belle, la vie?

Par

renault fait déja 35% mini de remises pour vendre ses caisses..;avant le coronavirus!

il fera comment quand pijo et vw feront pareil dans 3 mois pour écouler les stocks des invendus des 3 mois de coronavirus?

du moins 60%?

les banquiers savent bien que certains vont disparaitre.. fiat et rino en premier..

on ne prete qu'aux riches..

pas ceux qui font du low cost..que personne veut! sans grosses remises!!!

mais bon on sait..

c'est le con tribuable qui va sauver rino..; comme dab je dirais..

Par

En réponse à gignac31

renault fait déja 35% mini de remises pour vendre ses caisses..;avant le coronavirus!

il fera comment quand pijo et vw feront pareil dans 3 mois pour écouler les stocks des invendus des 3 mois de coronavirus?

du moins 60%?

les banquiers savent bien que certains vont disparaitre.. fiat et rino en premier..

on ne prete qu'aux riches..

pas ceux qui font du low cost..que personne veut! sans grosses remises!!!

mais bon on sait..

c'est le con tribuable qui va sauver rino..; comme dab je dirais..

Et oui merci pour ta contribution. Comme quoi on peut pourrir une marque et payer ses impôts pour la renflouer. Le monde est mal fait (ou bien fait selon le point de vue)

Par

En réponse à MetallicGrey

Vous êtes loin d'imaginer la crise économique qui s'annonce, une fois le virus relayé au second rang

ça fera tout simplement comme l'après seconde guerre mondiale: tout redémarrera petit à petit, avec une période prospère peu après.

la crise, c'est en ce moment, pas après.

en revanche, il est important de remettre d'urgence des taxes à l'import pour privilégier l'économie nationale.

à voir si Macron se bougera là-dessus, ou pas.

mais tant qu'on raisonne Union Européenne, on ne pourra pas éviter l'import de produits low cost des autres pays européens, du Maroc et des autres pays avec lesquels l'Europe a des accords de libre-échange.

autant dire que les élections de 2022 vont mettre la pression sur le gouvernement, la situation actuelle et à venir faisant parfaitement le jeu du Rassemblement National.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire