Publi info

Les interviews du Mondial - Cécile Goubet (AVERE): "la mobilité électrique va devenir un choix naturel"

Dans Salons / Salon de Paris

Les interviews du Mondial 2018, suite et fin. Caradisiac donne cette fois la parole à Cécile Goubet, Secrétaire générale de l'Avere, association de promotion de la mobilité électrique.

                                Cécile Goubet, Secrétaire général de l'Avere.
                                Cécile Goubet, Secrétaire général de l'Avere.

Pour cette dernière interview du Mondial de l’automobile 2018, Caradisiac a choisi de donner la parole à l’Avere France, association de promotion de la mobilité électrique. Une mobilité électrique qui reste encore marginale sur le marché français, mais ne cesse de progresser. L’évolution des mentalités s’opère progressivement chez les automobilistes, dont une part croissante s’interroge sur l’opportunité de passer à l’hybride, voire au 100% électrique.

Il n’est qu’à en juger par le nombre de nos lecteurs qui nous ont rendu visite sur le stand Caradisiac au Mondial et qui s’intéressaient clairement aux motorisations dites «écolo », bien poussés il est vrai par la fiscalité de plus en plus pesante sur les carburants fossiles, un système de bonus/malus toujours plus sévère et, dans une moindre mesure il est vrai, une réelle inquiétude concernant les questions environnementales.

Certes, les statistiques sont encore loin de traduire une progression spectaculaire de ces motorisations. Si les immatriculations de voitures électriques et hybrides ont progressé de 22,4% sur les huit premiers mois de l’année (contre 8,4% pour le marché automobile global), les électriques ne représentent encore que 1,16% des voitures du marché et les hybrides 4,55%.

Pour stimuler ces motorisations, une seule solution ; que les pouvoirs publics continuent de les soutenir à travers des promotions, mesures incitatives et aides au passage à la mobilité électrique. Rappelons au passage que l’on dénombrait 26 390 points de charge ouverts au public en France (chiffres au 1er juillet), répartis en 10 062 stations. La bonne nouvelle est que dernier chiffre traduit une hausse de 38% par rapport à septembre 2017. Les éléments du puzzle se mettent progressivement en place. On en parle avec Cécile Goubet.

Portfolio (2 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

euh oui mais dans les fait reel ? pas sur , si le E85 Fait un tabac la electriques risque de revenir en arriére

Par

Et la pollution engendrée par la production des batteries et le manque de solution pour les recycler ça ne les intéresse pas les politiques? On ferme les yeux sur tout ça comme on l'a fait avec les NOx du diesel de 1980 à 2015 ? Dans deux générations on aura honte de ce changement forcé vers l'électrique, car on aura trouvé un autre moyen de rendre le tout plus propre. On devra alors de débarrasser de toutes les voitures de première génération électrique qu'on aura forcé à acheter en faisant payer les malheureux propriétaires avec des malus sur la taille de la batterie.

Par

tout a fait florian ont va stocker des dechets sous terre -) radio actif lol ..le progres quoi

Par

naturel a l'énergie nucléaire bien vu la demago. :bien::bien::bien:

Par

L'électrique n'est pas un choix naturel, puisque l'achat d'un véhicule neuf est artificiellement subventionné de 6000 à 8500€ voire plus (selon les aides locale) l'électricité n'est pas taxée à 60% comme l'essence.

Les états veulent, de la mobilité électrique mais les freins sont la recherche lente et la courte autonomie, les états sur l'organisation du territoire sont clairement en retard sur ce point et les solutions proposées sont largement privées.

Bref les voitures électriques ont pleins de qualités c'est indéniable mais leur défauts actuels n'en font clairement pas une solution naturelle et universelle.

Par

En réponse à Florian Denis

Et la pollution engendrée par la production des batteries et le manque de solution pour les recycler ça ne les intéresse pas les politiques? On ferme les yeux sur tout ça comme on l'a fait avec les NOx du diesel de 1980 à 2015 ? Dans deux générations on aura honte de ce changement forcé vers l'électrique, car on aura trouvé un autre moyen de rendre le tout plus propre. On devra alors de débarrasser de toutes les voitures de première génération électrique qu'on aura forcé à acheter en faisant payer les malheureux propriétaires avec des malus sur la taille de la batterie.

Le même problème qu'avec les téléphone portable, tablettes etc...

Le premier cycle de recyclage est la réutilisation. les batteries avant d'être démantelée peuvent resservir en dehors de l'utilisation du monde automobile : onduleur par exemple.

Un notera aussi que les moteurs thermique font une grande consommation d'huile 3à5litres par an, cette huile doit aussi être recyclée.

Mais c'est vrai que toute la fillère électrique n'est pas mûre. Les États en distribuant des aides monstres à l'achat de véhicules électriques, a laissé de coté toute l'infrastructure de recharge, les normes pour la recharges des batterie, la fillière de recyclage. Et cela donne des premières générations de voiture électrique pas aussi pratique que leur homologue thermiques, de quoi dégouter le client non militant.

C'est là que Tesla à jouer réglo, la Model S est totalement utilisable, on en a pour son argent(contrairement au fausses électrique pas chere à 30000-40000€), et même elle en donne plus avec toute sa domotique ( gadget) et ses super accélérations. Mais Tesla c'est aussi un réseau dense de super-chargeurs qu'aurait du imaginer et installer les états pro-électrique.

Par

Et toujours, et encore une personne nous expliquant que l'électrique c'est l'avenir, certes, mais il faudrait ne pas recommencer le coup du tout électrique dans l'habitat, en oubliant d'imposer une norme stricte d'isolation dans les années 60/70. Nous refaire le coup du diésel, en taxant l'essence pour favoriser le diésel qui certes émet moins de CO2 mais émet plus de particules fines et là aussi les normes ont tardé.

En oubliant volontairement d'expliquer qu'il n'y a la pollution par les particules fines qui ne sont pas toutes issues des véhicules, mais il y a aussi le réchauffement planétaire du à l’excès de CO2 qui ne peut pas être traité au niveau mondiale par le tout électrique sachant que plus de 80% de l'électricité est produit par des énergies fosciles.

De nous cacher volontairement le désastre écologique du à l'extraction des terres rares en Chine principalement.

Et je pourrai continuer la liste.

Bref, la solution unique n'existe pas, elle est multiple et de ce faite gênante pour les industriels de l'automobile comme ceux qui fournissent l'électricité, mais aussi aux politiques qui veulent tout gouverner pour mieux taxer mais qui oublient qu'aujourd'hui, les réseaux sociaux, la communication et l’émergence de petites unités technologiques diverses dans tous les domaines de l'énergie verte ou du moins moins polluantes rend le citoyen de par le monde plus libre de ces choix,.....sauf si il fait élire des régimes totalitaires ou fascistes, mais cela est une autre histoire!!!

Par

En réponse à ghlapin

Et toujours, et encore une personne nous expliquant que l'électrique c'est l'avenir, certes, mais il faudrait ne pas recommencer le coup du tout électrique dans l'habitat, en oubliant d'imposer une norme stricte d'isolation dans les années 60/70. Nous refaire le coup du diésel, en taxant l'essence pour favoriser le diésel qui certes émet moins de CO2 mais émet plus de particules fines et là aussi les normes ont tardé.

En oubliant volontairement d'expliquer qu'il n'y a la pollution par les particules fines qui ne sont pas toutes issues des véhicules, mais il y a aussi le réchauffement planétaire du à l’excès de CO2 qui ne peut pas être traité au niveau mondiale par le tout électrique sachant que plus de 80% de l'électricité est produit par des énergies fosciles.

De nous cacher volontairement le désastre écologique du à l'extraction des terres rares en Chine principalement.

Et je pourrai continuer la liste.

Bref, la solution unique n'existe pas, elle est multiple et de ce faite gênante pour les industriels de l'automobile comme ceux qui fournissent l'électricité, mais aussi aux politiques qui veulent tout gouverner pour mieux taxer mais qui oublient qu'aujourd'hui, les réseaux sociaux, la communication et l’émergence de petites unités technologiques diverses dans tous les domaines de l'énergie verte ou du moins moins polluantes rend le citoyen de par le monde plus libre de ces choix,.....sauf si il fait élire des régimes totalitaires ou fascistes, mais cela est une autre histoire!!!

He oui, l’électricité c'est l'avenir pour les citadins qui exportent leur pollution chez les autres.

D'ailleurs lors de interview, la représentante cite comme mobilité : rendez-vous , restaurant et spectacle.

Le premier cas dans certains cas peut être nécessaire, les deux autres non. Il faut savoir si l'on veut protéger la planète.

Je constate que 2 sur trois sont des loisirs. Voila pourquoi, on exporte la pollution.

Les batteries ont pour le moment une durée de vie de 15 ans, environ 10 dans une voiture et 5 ensuite en stockage éventuel.Ensuite c'est la destruction avec une filière recyclage loin d'être réellement efficace.

Pour le moment l'extraction du lithium est très coûteuse en énergie et pollution, mais on s'en fout c'est pas chez nous.

Pour le recyclage du lithium, c'e sont les cimenterie les principaux utilisateurs.

Effectivement c'est une mobilité verte: ce doit être la couleur des voitures!

Par

Pour qu'un jour ce soit le présent il faut qu'il ait des bornes de recharges, tant qu'il n'y a pas de bornes sur tout le territoire inutile de nous faire de beau discours.

Par

le problème est que même avec une autonomie de 300km et malgre les 6k€ de nus, la voiture électrique reste trop cher pour l'ecrasante majorité des gens.

je serais d'ailleurs curieux de connaître le profil des acheteurs en terme de revenus.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire