Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les prix à la pompe remontent en flèche

Dans Economie / Politique / Budget

Les prix à la pompe ont atteint leur plus haut niveau depuis la fin de l’année 2018 et le début de la crise des gilets jaunes. Si la taxe carburant initialement prévue par le gouvernement en janvier 2019 a été annulée, les cours du pétrole brut remontent depuis le début du mois de février.

Les prix à la pompe remontent en flèche

A la fin de l'année, le brut atteignait 43 €, aujourd'hui, il dépasse 58 €. Selon les chiffres communiqués par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le prix du litre de gazole est en hausse de 0,9 centime (+0,65%), après avoir déjà progressé de deux centimes la semaine précédente ; le litre de sans plomb-95 (E5) a lui augmenté d'un centime d'euro (+0,77%) tandis que le litre de sans plomb 95-E10 a lui gagné 1,1 centime d'euro (+0,78%). A la pompe, les prix qui avoisinent voire dépassent les 1,50 € et rappellent ceux d'avant la crise des gilets jaunes de novembre dernier.

La cause cette envolée s’explique par la hausse des cours du pétrole brut sensibles au contexte politique. Le Venezuela, grand exportateur subit un blocus de la part de plusieurs de ses clients américains. La guerre entre Iran et Arabie saoudite a contraint les pays à refermer un peu les vannes et enfin, le Nigeria en pleine crise politique et le Cameroun, en proie à un conflit linguistico-ethnique ont aussi diminué les exportations. Cette augmentation des prix devrait toutefois se tasser, les États-Unis ayant décidé d’augmenter leurs exportations de pétrole afin de freiner la montée des cours.

Sans l'annulation par le gouvernement de la hausse des taxes prévue en janvier, le litre de gazole dépasserait aujourd'hui les 1,52 €. Le gouvernement, face à la colère des gilets jaunes, a en effet décidé fin 2018 de renoncer à la hausse de la taxe intérieure de consommation des produits énergétiques (TICPE) prévue au 1er janvier (2,36 centimes d’euros sur le litre de sans-plomb et 5,36 centimes sur le litre de gazole). En tenant compte de la TVA, qui pèse aussi sur le produit de la TICPE, la hausse aurait même dû être au 1er janvier de 2,9 centimes pour le litre de sans-plomb, et de 6,5 centimes pour le litre de gazole.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il nous l'a mette bien profond la baisse du prix des carburants .....

Par

La baisse du prix du pétrole a pour but d’empêcher toute alternative au tout pétrole, c de la pure manipulation de cours, mais là bizarrement personne pour dire quoi que ce soit... mais quand c le méchant Musk qui fait un tweet là... ou là là.

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Il nous l'a mette bien profond la baisse du prix des carburants .....

.... j'ai l'impression d'avoir lu un tweet d'E

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Il nous l'a mette bien profond la baisse du prix des carburants .....

.... j'ai l'impression d'avoir lu un tweet d'E

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Il nous l'a mette bien profond la baisse du prix des carburants .....

Le niveau du commentaire... bien profond lui aussi.

Par

En réponse à mdb92

La baisse du prix du pétrole a pour but d’empêcher toute alternative au tout pétrole, c de la pure manipulation de cours, mais là bizarrement personne pour dire quoi que ce soit... mais quand c le méchant Musk qui fait un tweet là... ou là là.

....ben tu vois le Dreamer, t'es venu quand même dire quelque chose....sinon, pas trop dur de faire le plein du scoot thermique et du Modus ?

Par

En réponse à mdb92

La baisse du prix du pétrole a pour but d’empêcher toute alternative au tout pétrole, c de la pure manipulation de cours, mais là bizarrement personne pour dire quoi que ce soit... mais quand c le méchant Musk qui fait un tweet là... ou là là.

oui, enfin, ceux qui n'ont pas les moyens de remplacer leur caisse de 10 ou 15 ans d'âge sont néanmoins bien contents que les prix n'augmentent pas trop.:bah:

de toute façon, ça n'est plus la voiture électrique qui profite des envolées de prix en France, mais les distributeurs de boitiers e85. :bah: plus ça monte, plus ils se frottent les mains.

en attendant que d'autres constructeurs suivent les pas de Ford pour proposer nativement des voitures compatibles e85. on parle notamment de Dacia.

et le gouvernement n'est pas prêt de taper sur l'e85, car ça serait compris comme un nouvel affront envers la ruralité et tous les gens qui ont des fins de mois difficiles.

Par Profil supprimé

Le jour où on revient aux plus hauts comme en 2088, 2011-2014, ca va être la fiesta ...

Pour rappel, le baril était 2 à 2.5x plus cher ... on aura surement du SP98 qui tapera les 2€ / litre

Par

et ce n'est qu'un début , un jour pas si lointain le baril se paiera 200 $

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire