Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Marché automobile européen : une baisse de 25 % envisagée

Dans Economie / Politique / Marché

Marché automobile européen : une baisse de 25 % envisagée

La crise du coronavirus a eu un impact énorme sur l'économie mondiale et l'industrie automobile a été bien évidemment lourdement impactée. Même si une timide reprise semble se mettre en place, les effets vont être très longs à se résorber. Ainsi, le marché automobile européen devrait chuter en 2020 de 25 % ! 

Il devrait se vendre en Europe cette année 9,6 millions de voitures neuves, selon l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA). Cela représente une baisse de trois millions par rapport à l'an passé soit une chute vertigineuse de 25 %, très loin donc des prévisions initiales de janvier qui avaient envisagé une diminution des ventes de 2 %.

Ce chiffre très important n'a rien d'une surprise puisque les ventes s'étaient littéralement écroulées durant la période de confinement. Ainsi, si on analyse les données, on constate que le marché européen s'est contracté de 41,5 % entre les mois de janvier et mai. Néanmoins, la situation devrait s'améliorer petit à petit, avec la levée progressive dans tous les Etats membres des mesures de confinement qui ont entraîné la fermeture des concessions et par conséquent l'arrêt des ventes, d'où les estimations de -25 %.

En termes de volumes, l'ACEA estime que 2020 va représenter la plus mauvaise année depuis 2013, qui avait fait suite à six ans de baisses consécutives après la crise financière de 2008/2009. Pire, si on se base sur les variations de marché, cette situation constitue la plus forte baisse jamais enregistrée par le secteur automobile européen. Ce bilan très sombre pourrait toutefois être atténué par la mise en place par chaque pays de politiques incitatives à l'achat comme celles mises en place récemment par la France ou l'Allemagne. Toutefois, ces mesures sont loin d'être généralisées. Ainsi, en Italie, rien n'a été décidé pour l"instant. Devant cela, l'ACEA demande urgemment le soutien politique et économique nécessaire - tant au niveau de l'UE que des Etats membres - afin de limiter les dommages à la production et à l'emploi au cours des mois à venir. Au vu des annonces de suppression de postes déjà effectuées par certaines marques à l'image de BMW, Jaguar, McLaren ou Renault, des décisions gouvernementales rapides doivent être prises.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

-25% de vente, sauf peut être pour .... Tesla.

Par

sinon, on sent pointer le sempiternel chantage à l'emploi sans contrepartie sinon de truander les règles de pollution et de coûter des dizaines de milliards d'euros en frais de santé à cause des NOx et des particules.... Dizaines de milliards que les constructeurs sont incapables de financer, évidemment.

Par

En gros, on nous demande d'acheter des voitures et de les laisser ensuite au garage.

Le discours actuel, du moins en France, est totalement incompréhensible. Comme bien souvent, ceci dit.

Par

Le système de prime pour doper le marché est connu depuis les Baladurettes et les Jupettes des années 90, ne sert qu'a lisser le marché au moment d'une dépression, ça crée un marché en dent de scie et ça ne relance pas vraiment le marché sur du long terme. C'est bien pour tous ceux qui ont de vieux véhicules et qui veulent sen débarrasser pour des véhicules plus récents a moindre coût, mais ses clients là ne reviennent pas en concession pour les 5 a 10 ans qui suivent.

Par

Ben c est cool -25% de quoi se plaint t' on c est pour la planète non ?

Par

Si vous aviez prévu d'acheter une voiture en mars, vous l'acheterai en juin donc, à mon avis, il faut attendre les chiffres du mois de juin et du premier trimestre pour savoir si le marché est vraiment sinistré.

Par

En réponse à Stéphane972

Si vous aviez prévu d'acheter une voiture en mars, vous l'acheterai en juin donc, à mon avis, il faut attendre les chiffres du mois de juin et du premier trimestre pour savoir si le marché est vraiment sinistré.

Semestre pardon.

Par

Je devais acheter un nouveau véhicule thermique en septembre, mais je vais probablement repousser l'achat car la politique actuelle avec en plus les propositions des 150 khmers vert me donne aucune visibilité sur les mois à venir.

De plus, aucune possibilité de recharge pour un VE alors que faire ?????

Mettre en place des bus de nuit pour que je puisses aller travailler :bah:

Par

En réponse à Lavocat du diable

Je devais acheter un nouveau véhicule thermique en septembre, mais je vais probablement repousser l'achat car la politique actuelle avec en plus les propositions des 150 khmers vert me donne aucune visibilité sur les mois à venir.

De plus, aucune possibilité de recharge pour un VE alors que faire ?????

Mettre en place des bus de nuit pour que je puisses aller travailler :bah:

Un conseil : n'achète pas de VE, qui est l'arnaque du siècle.

Par

En réponse à mynameisfedo

En gros, on nous demande d'acheter des voitures et de les laisser ensuite au garage.

Le discours actuel, du moins en France, est totalement incompréhensible. Comme bien souvent, ceci dit.

Exactement! Tu achètes une voiture neuve pour la laisser au garage, car elle pollue...

Mais pas oublier quand même de payer les taxes!

Et au moins, les 150 petits lutins des bois vont être contents!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire