Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Mercedes dévoile l'eVito, l'utilitaire électrique

Mercedes dévoile aujourd'hui le tout nouveau Vito électrique, baptisé sobrement eVito. Il sera lancé l'an prochain et permettra d'effectuer environ 150 km sur une charge, grâce aux batteries d'un peu plus de 40 kWh. Son rayon d'action et sa vitesse maximale devraient en revanche le limiter aux villes et périphéries.

Mercedes dévoile l'eVito, l'utilitaire électrique

Le monde des véhicules utilitaires électriques est pour l'instant riquiqui. Si l'on exclut le Renault Kangoo Z.E ou encore le Volkswagen e-Crafter, il n'existe pas grand-chose sur le marché, mais un nouveau modèle arrive tout de même aujourd'hui avec la présentation du Mercedes eVito. Comme vous l'aurez deviné, il s'agit d'une variante à batteries du célèbre Vito (qui n'a rien en commun avec un modèle Renault, à l'inverse du Citan, cousin du Kangoo).

En réalité, Mercedes n'est pas un débutant dans le domaine puisque l'eVito existe depuis 2011 au catalogue (il s'appelait auparavant "Vito E-Cell"). Relativement confidentielle, cette version électrique du Vito est aujourd'hui remaniée avec l'arrivée de batteries de 41,4 kWh (contre 36 auparavant). Le moteur délivre quant à lui 84 kW et 300 Nm, mais Mercedes bride la vitesse maximale à 80 km/h pour limite la consommation et conserver une autonomie satisfaisante. Les clients pourront toutefois opter pour une levée de la bride, ce qui amènera la vitesse max à 120 km/h.

Vous l'aurez compris, le champ d'action de ce Vito électrique sera surtout urbain. Il présente malgré tout des caractéristiques peu ou prou similaires à celle du Vito thermique avec une capacité de chargement de 1023 kg et un volume utile de 6,6 mètres cubes.

 

Pour l'instant, nous ne connaissons que le tarif allemand : 39 900 €, hors taxes. C'est cher, surtout en comparaison d'un Vito diesel, mais il sera éligible en France au bonus écologique. Signalons enfin que cet eVito sera rejoint l'an prochain par une version électrique du Sprinter.

 

Mots clés :

En savoir plus sur : Mercedes Vito

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'eVito, mieux vaut l'éviter.

Par

Si une boite comme Benz est toujours incapable de mettre sur le marché un véhicule de ce type dont l'autonomie et la v-max ( marché n°1 l'Allemagne, see what I mean ? ) s'éloignerait un peu du risible, pour quelle raison d'autres sociétés moins renommées et bien moins riches seraient en mesure de le faire ?

Une idée le Dreamer ?

Par

idéal pour les derniers kilomètres dans les centres urbains :bien: :bien: :bien:

Par

En réponse à zemik

idéal pour les derniers kilomètres dans les centres urbains :bien: :bien: :bien:

.... à 40 000 boules ( + les innombrables options à la mode Benz ), faudra vraiment être très motivé pour commander ce bidule autrement qu'en thermique, éventuellement essence....

Et si en Allemagne, c'est pour faire turbiner un peu plus les centrales lignite....

Par

En réponse à roc et gravillon

.... à 40 000 boules ( + les innombrables options à la mode Benz ), faudra vraiment être très motivé pour commander ce bidule autrement qu'en thermique, éventuellement essence....

Et si en Allemagne, c'est pour faire turbiner un peu plus les centrales lignite....

on s'en fout rocky, c'est un truc pour les administrés de ton Anne :wink:

il suffit d'une petite loi au conseil municipal et les commandes explosent :love:

Par

.... pour rappel, la gamme Vito utilitaire avec un méchant 88 ch mazout, ça débute à 21 640 € h.t....

Par

exclusivement prévu donc (ou presque) pour les grandes villes adeptes de la vignette crit-air. car côté prix et autonomie (pour ne pas dire vitesse max), ça calme...

Par

En réponse à zemik

on s'en fout rocky, c'est un truc pour les administrés de ton Anne :wink:

il suffit d'une petite loi au conseil municipal et les commandes explosent :love:

+1

interdiction des utilitaires thermiques à Paris = les livreurs n'auront plus le choix. et tant pis s'il faut raquer à mort, les commerçants augmenteront tout simplement leurs prix. et les Bobos de la capitale payeront... puisqu'ils sont d'accord sur le principe.

Par

....c'est certes pas pour demain que les thermiques seront interdites dans les métropoles européennes, t'inquiète pas pour ça Saccapuces....

Par

En réponse à roc et gravillon

....c'est certes pas pour demain que les thermiques seront interdites dans les métropoles européennes, t'inquiète pas pour ça Saccapuces....

2O24 à paris c'est déjà demain... pour les diesels..

2O3O pour les essences..

tous les livreurs vont passer à l'électrique trés vite à paris...

bon la livraison sera plus chére;..

hé oui des véhicules 2 fois plus chers..

et 2 fois plus lent pour préserver l'autonomie..

donc genre 5O sur le périf comme nos journalistes de cara...

bref les bobos payeront plus cher;. leurs courses...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire