Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mitsubishi avoue des falsifications de données sur des produits

Mitsubishi avoue des falsifications de données sur des produits

C’est une nouvelle information qui ébranle un peu plus l’industrie japonaise. Réputée jusque-là pour la qualité de ses produits, elle voit son auréole brûler à cause d'une série de scandales sur le contrôle de cette qualité tant vantée, impliquant des fabricants de l’empire du soleil levant. Une succession de défaillances de contrôle et de gouvernance constatée dans plusieurs grandes sociétés telles que Kobe Steel, Nissan et Subaru. C’est maintenant au tour de Mitsubishi Materials d’avouer ses errements.

Mitsubishi Materials a ainsi confirmé que ses filiales avaient falsifié des données sur des produits, notamment des pièces détachées pour l'automobile et l'aéronautique. Plus exactement, Mitsubishi Cable Industries fausse depuis avril 2015 les données sur les produits d'étanchéité en caoutchouc utilisés dans les avions et les voitures. De son côté, Mitsubishi Shindoh, manipule des données sur ses produits à base de métal, depuis octobre 2016.

Parmi les produits concernés figurent des joints de caoutchouc utilisés notamment pour prévenir des fuites de liquides ou de gaz dans de nombreux secteurs, y compris dans l'aérospatial et l'automobile. Le scandale touche aussi des rubans de laiton, qui servent notamment dans la construction automobile.

Aucun problème de sécurité ou juridique n'a pour l'instant été détecté dans les deux dossiers, a indiqué Mitsubishi Materials. Un groupe de travail a été mis en place pour examiner les problèmes et élaborer des contre-mesures pour améliorer le contrôle qualité.

SPONSORISE

Actualité Mitsubishi

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire