Publi info

Nouveau cycle WLTP : comment un V8 essence émettra moins de CO2

Normalement, le nouveau cycle européen d'homologation est censé être plus dur et plus restrictif pour les constructeurs. Autant dire que ça ne sent pas très bon pour les grosses motorisations essence. Et si, c'était finalement l'inverse ?

En bleu, les émissions officielles de l'ancien cycle NEDC. En orange, les émissions du nouveau cycle WLTP.
En bleu, les émissions officielles de l'ancien cycle NEDC. En orange, les émissions du nouveau cycle WLTP.

Nous le disons depuis des années, les petits moteurs sont, parfois, une absurdité. Le downsizing est une politique qui est allée bien trop loin, à tel point que les émissions réelles de ces petits moteurs sont énormes en comparaison des chiffres annoncés en laboratoire. Cela vient du fait que les tests de l'ancien cycle d'homologation étaient faits à de toutes petites vitesses, avec un maximum d'optimisation, et sans vraie charge moteur.

Le nouveau cyle WLTP va changer cela avec un test en conditions réelles et des vitesses plus élevées qui vont permettre de ramener les données officielles un peu plus près de la réalité. La conséquence de ce nouveau test est que les gros moteurs pourront relever un peu la tête, quand les petites mécaniques vont voir leurs rejets de CO2 grimper.

Le "paradoxe" du cycle WLTP est que les motorisations essence puissantes pourront même voir leurs chiffres diminuer ! C'est ce que révèle ce tableau publié par nos confrères d'Autovista. Pour le moment, seule la Lotus Elise est passée sur les deux tests (les autres valeurs sont simulées), et le gain est bien là puisque les rejets ont nettement baissé. 

Comment expliquer cela ? Tout simplement parce qu'un gros moteur "force moins" qu'un petit moteur qui devra aller dans ses retranchements là où la mécanique plus importante se sentira à l'aise. La consommation augmentera alors de façon exponentielle sur le moteur le plus petit, surtout avec un turbo. Les nouveaux tests étant également réalisés à des températures plus faibles, les diesels seraient pénalisés. Selon Autovista, un "moteur diesel de 130 ch français" passerait ainsi de 108 g/km (sur l'ancien cycle NEDC) à 148 g/km sur le nouveau cycle WLTP !

Les surprises devraient donc être nombreuses dans les prochains mois en France, notamment en ce qui concerne les malus, même sur les modèles les plus courants.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est bien beau tout ce blabla mais il n'en reste pas moins qu'un moteur de grosse cylindrée, même avec une baisse des volumes de rejets, polluera toujours plus qu'un petit moteur avec des mesures de rejets en hausse. Pour un moteur passant de 250 à 240 g/km, la taxe restera toujours de 10.500€ à l'acquisition, plus la taxe annuelle.

Par

oui oui absolument un petit moteur d'une citadine de 90cv passera de 89gr à 125gr de CO2 alors que la Ford Mustang baissera à 250gr. Géniale la perf.

Wouah le truc de dingue, on me dit dans l'oreillette que la petite voiture de Monsieur tout le monde consomme moins qu'une sportive, et tenez-vous bien, dans la VRAIE vie en plus.

Par

En réponse à Laorans29

C'est bien beau tout ce blabla mais il n'en reste pas moins qu'un moteur de grosse cylindrée, même avec une baisse des volumes de rejets, polluera toujours plus qu'un petit moteur avec des mesures de rejets en hausse. Pour un moteur passant de 250 à 240 g/km, la taxe restera toujours de 10.500€ à l'acquisition, plus la taxe annuelle.

Exactement ! C'est la première chose que je me suis dite en lisant l'article.

Par

donc, en gros, les voitures avec un fort malus en auront un moins élevé, les petits moteurs seront désormais malussés et les diesel auront des malus plus élevés.

finalement, le grand gagnant sera... l'état français pour qui ça sera le jackpot.

il en profitera d'ailleurs probablement pour baisser le bonus des électriques.

et bien évidemment, on continuera de subir les augmentations de taxes sur les carburants. sans parler du nouveau CT, des nouveaux radars, du 80, des nouvelles taxes sur les péages ?

mais à part ça, vive l'automobile :biggrin:

Par

En réponse à mynameisfedo

donc, en gros, les voitures avec un fort malus en auront un moins élevé, les petits moteurs seront désormais malussés et les diesel auront des malus plus élevés.

finalement, le grand gagnant sera... l'état français pour qui ça sera le jackpot.

il en profitera d'ailleurs probablement pour baisser le bonus des électriques.

et bien évidemment, on continuera de subir les augmentations de taxes sur les carburants. sans parler du nouveau CT, des nouveaux radars, du 80, des nouvelles taxes sur les péages ?

mais à part ça, vive l'automobile :biggrin:

Tu as oublié qu'en plus l'état cherche un financement pour remettre en état les routes.

On a pas fini de se faire tondre. Mais bon comme ils nous disent que le pouvoir d'achat est meilleur, on va les croire :buzz:

Par

En réponse à Laorans29

C'est bien beau tout ce blabla mais il n'en reste pas moins qu'un moteur de grosse cylindrée, même avec une baisse des volumes de rejets, polluera toujours plus qu'un petit moteur avec des mesures de rejets en hausse. Pour un moteur passant de 250 à 240 g/km, la taxe restera toujours de 10.500€ à l'acquisition, plus la taxe annuelle.

On parle bien évidemment "à puissance équivalente" sinon ça veut rien dire. C'est plus qu'évident qu'un V8 de Chevrolet Camaro de plus de 400 chevaux pollue plus qu'un 1.2 puretech de 82 chevaux. Mais si on compare un V6 de 300 chevaux par exemple et avec un 1.6 puretech de 300 chevaux également (cylindrée 1600cc à 3000cc :beuh:) la c'est moins évident.

Par Profil supprimé

En réponse à halffinger

On parle bien évidemment "à puissance équivalente" sinon ça veut rien dire. C'est plus qu'évident qu'un V8 de Chevrolet Camaro de plus de 400 chevaux pollue plus qu'un 1.2 puretech de 82 chevaux. Mais si on compare un V6 de 300 chevaux par exemple et avec un 1.6 puretech de 300 chevaux également (cylindrée 1600cc à 3000cc :beuh:) la c'est moins évident.

Mort de rire, c'est sérieux franchement? :voyons:

on voit dans les graphiques que toutes dépassent 175 g minimum avec des pneus Prius au passage pour la BRZ :wink: quand une 508 II de 225 poneys avec roues de 19 pouces n'en émet que 131 :roi:

pour Rappel le 1.5L diesel de 130cv émet non pas 108 mais 98 g/km

c'est gentil mais on se marre beaucoup :coucou: :coucou: :coucou:

Par

En réponse à halffinger

On parle bien évidemment "à puissance équivalente" sinon ça veut rien dire. C'est plus qu'évident qu'un V8 de Chevrolet Camaro de plus de 400 chevaux pollue plus qu'un 1.2 puretech de 82 chevaux. Mais si on compare un V6 de 300 chevaux par exemple et avec un 1.6 puretech de 300 chevaux également (cylindrée 1600cc à 3000cc :beuh:) la c'est moins évident.

Sauf que... si tu fais allusion à un tfsi ou tsi v6, tu as tout faux car ces moteurs utilisent les mêmes principes de fonctionnement que les 4 cylindres. Conclusion, leur taux augmentera également en wltp.

Sachant que les 190cv sont déjà à 179g/km en nedc, avec le wltp ils vont passer au-dessus des 185g/km fatidiques et donc se voir affubler du malus max avec redevance annuelle... sauf si le constructeur décide de dégonfler le moulin et allonger les rapports de boite afin de favoriser la conso au détriment des performances.

Par Profil supprimé

inutile de dire que ces nouveaux tests WLTP seront passés fingers in the nose par les moteurs downzisé surtout avec l'appui d'un alterno-démarreur en mild hybrid 48v qui va suppléer le moteur durant les fortes accélérations et les relances, pour les gros moteurs tant aimés dAudric se sera la porte de sortie :oui: ils émetteront moins mais ce sera toujours beaucoup trop :coucou:

le nouveau test pas sur qu'il soit mieux, vitesse de 130 alors que la vitesse sur autoroute est limitée dans des nombreux pays, températures de 14 à 23 degrés au lieu de 20 à 30 ça aide pas les diesels mais ça aide l'essence, c'est surout du côté RDE que cela risque d'être bien compliqué

Par Profil supprimé

vitesse limité à 110 dans des nombreux pays d'Europe, sans compter le fameux 80 qui nous attend en France sur des nombreuses routes.

concernant la BRZ qui a passé le test avec ses pneus Prius qu'ils sachent chez Autovista que ce sera la monte de livraison qui sera prise en compte désormais et ce serait dommage de se faire humilier par la première Twingo venue au premier rond point avec cette superbe voiture chaussé dinfâmes pneus Prius :evil:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire