Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pannes de batteries en pagaille en Formula E

Dans Sport Auto / Formula E

Pannes de batteries en pagaille en Formula E

Le chaos : voilà le mot que l'on retiendra de la manche de Formula E sur le circuit compliqué de Valence. La plupart des monoplaces n'ont pas pu finir la course, la faute... à des batteries vides.

C'est une drôle publicité dont se seraient peut-être passés les organisateurs du championnat Formula E, même si le spectacle a tout simplement été fou lors de cette manche sur le circuit de Ricardo Torno à Valence. Un circuit "traditionnel" qui a un gros désavantage pour les voitures électriques : vitesses plus soutenues, et moins de freinages répétés. Et donc moins de récupération d'énergie... 

Sous une météo très capricieuse, la course a débuté par un défilé derrière le safety car. Une voiture de sécurité qui est ensuite sortie plusieurs fois des stands pour des accrochages, ce qui a considérablement modifié la durée de la course. Le règlement prévoit en effet une réduction de l'énergie disponible à chaque sortie de safety car. 

La plupart des écuries n'avaient pas anticipé ces faits de course et la quantité d'énergie nécessaire pour finir la course. Résultat : la quasi totalité des pilotes ont dû se "garer", faute de jus ! Un dénouement assez incroyable qui a profité à un pilote comme Stoffel Vandoorne. Parti dernier pour un problème administratif, le Belge a pu remonter tout le monde pour terminer à la troisième place, derrière Nico Müller et Nyck de Vries, de l'écurie Mercedes EQ Team, la seule à avoir visiblement bien prévu le niveau de batterie nécessaire.

Ceci n'était que la première manche du circuit de Valence. La seconde s'est déroulée de manière bien plus conventionnelle. Ces rebondissements illustrent en tout cas le côté très stratégique de la Formula E, où la gestion de l'énergie l’emporte sur bien d'autres choses.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (151)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Que le meilleur éco-conducteur gagne ! :biggrin:

Par

Ridicule...

Par

Je me demandais si cette immense masquarade allait avoir le droit a un article !

Comme quoi VE et sport ca fait 2, et qu'aucune compétition de VE n'est crédible. C'est juste risible.

Par

C'est assez désolant que certains écuries soient incapables de gérer correctement des batteries... d'autant plus que c'est faisable, des concurrents comme Mercedes l'ont bien compris.

Maintenant, nous ne sommes qu'aux prémices de la révolution électrique dans le sport auto, n'oublions pas que le thermique a connu pire comme incidents il y a quasiment un siècle. L'autonomie a encore tout le temps de se perfectionner et c'est aussi cela, le défi de la Formule E !

Par

Arrêtez de nous imposer l'électrique.

Les ecolos n'ont qu'à vivre en ville mais pitié que la masse qui a besoin de véhicules diesel soient libres d'acheter une voiture à motorisation diesel. Que Renault, Peugeot puissent continuer à en produire.

Sinon, ça va pas être bon aux élections.

Par

"L'avenir"...

Par

Mais nan ! Hilarant :areuh: Un bon aperçu du futur sauce lithium. Je vais m'acheter un cheval je crois :bien:

Par

Un sport dont le but est de minimiser l'energie depensée :areuh::bien:

A quand les championnats du monde de celui qui émet le moins de CO2 sur son canapé ?

Par

C'est rigolo cet article, ça montre en filigrane que si tout ne se passe pas comme prévu, ça peut vite être la galère en VE ^^

Dans la vie réelle, ce truc "pas prévu", ça s'appelle des bouchons, une borne de recharge en rade...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire