Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Photos du jour : Pontiac GTO (Classic Days)

Contrairement à ce que bien des passionnés de la voiture américaine pourraient croire, la GTO chez Pontiac n'était au départ pas une voiture à part mais une simple finition sur le coupé Tempest, avant de devenir un véritable modèle dès 1966. L'engin dans sa configuration d'origine et en bon état se fait aujourd'hui assez rare, et donc très cher.

Photos du jour : Pontiac GTO (Classic Days)

L'histoire de la Pontiac GTO est assez étonnante sur bien des points. D'abord parce qu'elle a été voulue et pensée, en petite partie, par un certain John Delorean (vous savez, l'homme responsable de la voiture de Retour vers le futur...), mais aussi parce qu'elle possède un nom mythique dans le monde automobile, "piqué" à une certaine Ferrari 250 GTO, bien que ces initiales n'appartenaient pas à Ferrari (il s'agit avant tout d'une désignation générale utilisée par la FIA).

Au début des années soixante, le GTO n'est pourtant qu'un simple pack optionnel pour le coupé Pontiac Tempest. Il faudra attendre 1966 pour que Pontiac se rende compte du potentiel commercial d'un vrai coupé sportif compact dans la gamme pour que la Pontiac GTO voit enfin le jour.

Toujours basée sur la plateforme A (partagée avec des autos comme les Chevrolet Chevelle, El Camino et Malibu ou encore Oldsmobile Cutlass), la Pontiac GTO hérite du V8 389 ci (6.4 litres) avant de passer à 6.6 litres deux ans plus tard sur l'une des versions les plus recherchées et les plus puissantes (environ 360 ch). 

Aujourd'hui, la Pontiac GTO fait partie du panthéon des muscle cars et s'il est encore possible de trouver des modèles d'origine en bon état, il faut être prêt à signer un chèque à six chiffres...

Photos (29)

Mots clés :

En savoir plus sur : Pontiac Gto

SPONSORISE

Actualité Pontiac

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire