Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Premier match - Nouvelle Audi A3 Sportback vs Mercedes Classe A

Dans Salons / Les matchs du salon

L'A3 a été la première compacte premium, mais elle n'est bien sûr plus seule ! La toute nouvelle génération, la quatrième, va notamment devoir batailler avec la Mercedes Classe A. Quelques semaines avant l'affrontement sur route, voici un premier duel virtuel pour jauger les forces en présence.

Premier match - Nouvelle Audi A3 Sportback vs Mercedes Classe A

Design : angles ou rondeurs

Clairement, l'A3 avait pris un coup de vieux à l'extérieur. L'évolution est donc bien visible pour remettre au goût du jour l'auto. La quatrième génération adopte une silhouette plus musclée, avec par exemple une lunette arrière un peu plus inclinée, des lignes plus acérées et une carrosserie plus nervurée. Le travail sur les flancs est intéressant. Comme sur les dernières Audi, on a une calandre plus basse et plus large, la pointe des phares passant au dessus. À l'arrière, les feux s'affinent.

En face, la Classe A, qui mise davantage sur les rondeurs, semble d'un coup assez molle. Si l'avant est agressif avec une calandre abaissée et des optiques pointues, l'arrière est plus empâté. Il faut dire que la Mercedes a fortement grandi lors de son renouvellement, prenant 13 cm en longueur, ce qui se ressent visuellement au niveau de la poupe. Elle dépasse la nouvelle A3 de 8 centimètres, avec 4,42 mètres contre 4,34 mètres pour l'Audi, qui cache son gabarit avec ses allures de petit break.

Notre choix : A3, plus athlétique.

À bord : chargé ou allégé

La planche de bord de l'A3 est désormais très anguleuse et tarabiscotée.
La planche de bord de l'A3 est désormais très anguleuse et tarabiscotée.
La Classe A a déjà deux ans, mais sa présentation intérieure fait toujours son effet.
La Classe A a déjà deux ans, mais sa présentation intérieure fait toujours son effet.

Si l'A3 avait vieilli à l'extérieur, sa planche de bord épurée n'avait pas pris de ride. Mais cela n'a pas empêché les designers de tout revoir. L'A3 fait même sa révolution, troquant sa présentation allégée et arrondie contre une présentation taillée à la serpe et chargée, avec par exemple des aérateurs déstructurés. Ceux du conducteur sont liés à l'instrumentation. L'écran est replacé au centre, caché dans une surface noire. L'A3 conserve encore quelques commandes à l'ancienne, notamment pour la clim.

Dans la Classe A, on a une tout autre ambiance. La Mercedes joue elle justement la carte du design épuré, avec son double écran en enfilade, sans casquette. C'est original et cela fait toujours son effet. Avec les écrans 10 pouces on a l'impression d'être dans une auto de catégorie supérieure. Les aérateurs ronds façon turbine apportent aussi une touche de sportivité.

Notre choix : Classe A, plus chic.

Longueur : 4,34 m, largeur : 1,82 m, hauteur : 1,45 m.
Longueur : 4,34 m, largeur : 1,82 m, hauteur : 1,45 m.
Longueur : 4,42 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,44 m.
Longueur : 4,42 mètres, largeur : 1,80 m, hauteur : 1,44 m.

 

Habitabilité/Coffre : pas leur point fort

La Classe A est plus grande mais n'en tire pas profit au niveau du coffre, annonçant un volume de 370 litres, contre 380 litres pour l'A3, qui n'a pas progressé avec sa nouvelle génération. Ce sont des valeurs assez moyennes. Sur ses versions hautes, l'Audi a une banquette 40/20/40, ce qui apporte un soupçon de modularité. Le seuil de chargement est au même niveau (671 mm pour l'Audi, 1 mm de plus pour la Mercedes).

Côté habitabilité, l'A3 annonce pour la garde au toit jusqu'à 1 028 mm à l'avant et 955 mm à l'arrière. Pour la Classe A, c'est 1 024 et 960 mm. En espace aux coudes, la Mercedes est à 1457 et 1446 mm. L'A3 est à 1459 et 1425 mm.

Notre choix : égalité.

En bonne allemande, l'A3 a un tunnel de transmission très envahissant.
En bonne allemande, l'A3 a un tunnel de transmission très envahissant.
Plus grande que l'A3, la Classe A n'en est pas forcément plus spacieuse.
Plus grande que l'A3, la Classe A n'en est pas forcément plus spacieuse.

 

Gamme de moteurs : une Mercedes pour toutes les envies

Autant le dire de suite, l'A3 est désavantagée ici car Audi suit une tradition bien allemande, limiter l'offre au lancement. La quatrième génération de la compacte propose donc trois blocs : un seul essence 1.5 TFSI de 150 ch et deux variantes du 2.0 TDI, en 116 et 150 ch. Bien sûr, l'offre s'élargira par la suite, avec en entrée de gamme un petit essence 110 ch, puis les variantes hybrides rechargeables (sûrement en 204 et 245 ch) et bien sûr les sportives avec une S3 de 300 ch environ. En diesel, un TDI de 200 ch est attendu.

En face, la Classe A a donc une grosse avance puisque son choix est complet, avec un large éventail de puissances. En essence, on a 109, 136, 163, 224 ch, plus les AMG de 306 et 421 ch ! En diesel, c'est 116, 150 et 190 ch. À cela s'ajoute la déclinaison hybride rechargeable EQ Power.

Notre choix : Classe A, forcément.

L'A3 Sportback garde ses airs de break, avec des barres de toit.
L'A3 Sportback garde ses airs de break, avec des barres de toit.
La Classe A se fait plus rondouillarde, même si le kit AMG apporte du caractère.
La Classe A se fait plus rondouillarde, même si le kit AMG apporte du caractère.

 

Technologie : l'A3 ne prend pas d'avance

L'A3 profite de sa refonte pour se mettre à jour, mais elle ne va pas innover dans la catégorie. Surtout, on constate qu'elle ne se distingue plus vraiment de la Golf 8, qui a mis le paquet en aides à la conduite et connectivité. L'A3 reprend par exemple la technologie Car-2-X vue sur la VW, qui lui permettra de recevoir des infos d'autres autos connectées et des infos venues d'infrastructures connectées, comme les feux de signalisation. Une technologie que l'on retrouve aussi sur la Classe A.

Les deux modèles peuvent aussi avoir des phares LED de type Matrix, une assistance à la conduite dans les embouteillages et sur voie rapide, une aide aux créneaux… La Classe A met en avant son système multimédia avec des commandes vocales évoluées qui permettent de donner des ordres à son auto (on lui dit "j'ai froid", elle augmente le chauffage). L'A3 proposera de son côté l'assistant vocal Alexa d'Amazon.

Notre choix : égalité.

Nouvelle Audi A3 vs Mercedes Classe A : le 1er verdict Caradisiac

Thème Avantage
Design A3
Présentation intérieure Classe A
Habitabilité/Coffre Égalité
Choix des moteurs Classe A
Technologies Égalité
LE VERDICT CARADISIAC Classe A : 4 - A3 : 3

La gagnante : Mercedes Classe A

Premier match - Nouvelle Audi A3 Sportback vs Mercedes Classe A

La Classe A n'est pas effrayée par le renouvellement de l'A3. Elle n'écrase toutefois pas le duel, profitant surtout de son âge plus avancé pour mettre en avant toute sa gamme de moteurs. Car sinon, en matière d'équipements ou d'habitabilité, aucune des deux ne prend l'avantage. Niveau design et présentation, c'est aussi équilibré.

En savoir plus sur : Audi A3 (4e Generation) Sportback

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (50)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bizarre ce tableau de bord sur l'A3 surtout les aérateurs côté conducteur on dirait qu'ils les ont oubliés à l'origine

Par

Avec 2 ans de boulot en plus, les ingénieurs d'Audi ont à peine réussi à rattraper leur retard sur la Mercedes (et encore ce n'est pas le cas sur tout les terrains) , normalement ils devraient être au dessus dans tous les thèmes du test (2ans=730 jours :bien:)

:bah:

Par

Mais où va le monde? D'habitude les bidochons de Groland comparent les merco et Audi aux Clio et autre Peugeot...en donnant la victoire large aux modèles français bien évidemment...mais non ce n'est pas du chauvinisme

Par

Il faudrait surtout arrêter ces "tests" sans conduite...

Par

Il n'y a rien d'épuré dans le design intérieur de la classe A, c'est un design complement contradictoire où l'ergonomie est désastreuse.

Par

La Classe A est nettement plus désirable ! Le tableau de bord de l'A3 est franchement bizarre...

Par

Pour une version classique je prends la Classe A mais pour une finition sportive la RS3 avec le 5 cylindres, c'est évident.

Par

En réponse à SubaLev

Mais où va le monde? D'habitude les bidochons de Groland comparent les merco et Audi aux Clio et autre Peugeot...en donnant la victoire large aux modèles français bien évidemment...mais non ce n'est pas du chauvinisme

Peut-être qu'on fait des bonnes voitures:bah:. Par contre ce que je constate avec effarement c'est qu'il y a toujours des crétins pour dénigrer gratuitement. :violon:

Par

Entre l'esprit hautain des commerciaux et les tarifs affolants des entretiens en concession, je ne suis pas prêt d'acheter ce genre de véhicule, bien qu'en ayant les moyens.

Quant à la transformation des tableaux de bord en écrans géants ça ne m'inspire pas.

Seule une hypothétique RS3 en 5 cylindres serait susceptible de me faire rêver, mais 400 ch sur route, à quoi bon ?

Par

extérieurement la Audi, intérieur aucune. Du coup la Mazda 3 ou une modest Ford Focus feront l'affaire pour ceux qui ne sont pas en mal d'égo :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire