Publi info

Réforme du permis de conduire : le rapport qui rend fou de rage les auto-écoles

Dans Pratique / Autres actu pratique

La colère gronde du côté des auto-écoles ! Le sujet de la discorde ? Un rapport sur la réforme des conditions d'obtention du permis de conduire qui pourrait, selon eux, transformer le précieux sésame en diplôme au rabais.

Réforme du permis de conduire : le rapport qui rend fou de rage les auto-écoles

Depuis le 2 février, le Premier Ministre Edouard Philippe a sur son bureau de Matignon un dossier brûlant : celui rédigé par la députée LREM du Gard, Françoise Dumas,visant à réformer les conditions d'obtention du permis de conduire. On n'en connaît pas encore tous les axes mais Le Figaro rapporte quelques éléments qui y sont mentionnés et qui font grincer les dents de nombreuses auto-écoles.

Ainsi, l'agrément aujourd'hui départemental deviendrait national, ce qui, selon le Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), faciliterait la prolifération d'auto-écoles en ligne considérées non seulement comme de la concurrence déloyale par la profession puisque cassant les prix en s'affranchissant des frais liés à un établissement « physique » mais aussi en prodiguant un enseignement de moins bonne qualité. Le risque sera ensuite que les élèves soient mal formés et doivent repasser l'examen à plusieurs reprises, faisant au final exploser leur budget, ou l'obtiennent tout de même par chance et deviennent ensuite des dangers sur la route.

Autre sujet de discorde trouvé dans le rapport : la fin de la main-mise des auto-écoles sur les inscriptions à l'examen des élèves. Ces derniers auraient alors la possibilité de le faire en ligne d'eux-mêmes, ce qui selon le CNPA entraînera une saturation supplémentaire des places d'examen par des candidats s'estimant prêts sans l'être véritablement et donc des délais d'attente supplémentaires.

Afin de manifester leur mécontentement, le CNPA appelle ses membres à se rassembler lundi 11 février à 6h30 pour mener une opération escargot sur le périphérique parisien avant de rejoindre ensuite la Place de la République.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (34)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et oui quand on touche un monopole ...

Par

La bonne réforme du permis de conduire consisterait à supprimer les autos écoles.

Par

Les auto écoles "en ligne" ne pourraient être pertinentes que sur la partie théorique (code). Des vidéos bien faites avec des tests de code intensifs peuvent former convenablement pour la partie théorique.

Si le coût est moins élevé que dans une agence "physique", c'est le consommateur qui est gagnant. (mais pas l'emploi...).

Pour ce qui est de l'épreuve pratique (conduite ), il serait bien délicat de former les conducteurs sans agence et voitures physiques. (Forza horizon ?? :biggrin:).

Par

On peut déjà se poser des questions sur les automobilistes actuels. La grosse majorité ignore le code de la route ...

Clignotants, arrêt au stop, position dans les files, respect des lignes continues ...

Par

Le business model de l'auto école "à la papa" va bien finir par disparaitre.

C'est pas 2 ou 3 voitures par agence qui vont permettre de faire vivre 3 ou 4 salaires + toutes les charges fixes + les coûts de roulage ...

Faut voir le coût d'une heure d'auto école ...

Une solution "économique" reste aussi de faire la conduite accompagnée ... ca permet de mieux préparer le gnome sans dépenser une fortune en heures de conduite ... et ca permet aussi qu'il soit (un peu moins) un danger ambulant les premiers mois / années de conduite.

Par

Il faut aussi supprimer du code les questions qui peuvent être comprises de plusieurs façons.

Par

En réponse à 1919

Il faut aussi supprimer du code les questions qui peuvent être comprises de plusieurs façons.

Des questions que nous n'aurons jamais à nous poser durant notre vie de conducteur. :roll:

Par

En réponse à bruno35115

On peut déjà se poser des questions sur les automobilistes actuels. La grosse majorité ignore le code de la route ...

Clignotants, arrêt au stop, position dans les files, respect des lignes continues ...

Ne pas respecter le code de la route et ne pas le connaître c'est 2 choses différentes.

En France à part les limitations de vitesse, tout le reste c'est totalement absent dans les contrôles.

Souvent je suis obligé de doubler à droite parce que même avec 50 appels de phares, les gens ne se rabattent pas et roulent à gauche 10 km/h sous la limitation de vitesse. Normal à force de fliquer que la vitesse, on a créé des trisomiques de la route.

Par

Il est évident qu'il y a un problème de coût pour le permis de conduire. Les plus défavorisés en sont les premières victimes. Le service militaire auparavant permettait à beaucoup d'obtenir l'examen gratos. Il est bien évident que pour une grande majorité, l'apprentissage en ligne du code est suffisant.

Ensuite est il nécessaire d'avoir un bureau et de chaises pour apprendre à conduire?

Moi je pense qu'une voiture est plus efficace. Je pense aussi que pour ceux qui n'ont jamais eu l'opportunité de conduire avant la première leçon, que un apprentissage sur une piste ou route privée, permet de faire des progrès plus rapidement qu'au milieu de la circulation avec l'attention détournée par de multiples raisons. Ce n'est pas un apprentissage dans la quiétude. Si on ajoute à cela les multiples questions stupides de l'examen sur la couleur des bouchons, les économies d'énergies distances d'arrêt etc..il est bien évident que c'est plus dur et cher pour certains.

Je comprends que le business des auto-écoles soit mis en difficulté, mais il fallait être plus constructif avant.

Par

En réponse à Enosry

Le business model de l'auto école "à la papa" va bien finir par disparaitre.

C'est pas 2 ou 3 voitures par agence qui vont permettre de faire vivre 3 ou 4 salaires + toutes les charges fixes + les coûts de roulage ...

Faut voir le coût d'une heure d'auto école ...

Une solution "économique" reste aussi de faire la conduite accompagnée ... ca permet de mieux préparer le gnome sans dépenser une fortune en heures de conduite ... et ca permet aussi qu'il soit (un peu moins) un danger ambulant les premiers mois / années de conduite.

Sauf que le droit de rouler en conduite accompagné nécessite autant d'heures de conduites en auto école que le permis "classique". En volume d'heure, c'est donc au minimum égal au permis. Le seul vrai avantage, c'est de faire ses heures en auto école à 16 ans, et donc d'éviter deux années de hausse des prix des heures de conduites.

La chose que je ne trouve pas normal, c'est que les autos écoles décident du nombre d'heures qu'un élève à besoin pour passer le permis (puisqu'ils ont le contrôle sur les inscriptions aux examens). Il est donc facile et tentant de "gonfler" le volume d'heure en arguant que l'élève en a besoin et aller bien au delà du minimum légal, même si ce n'est pas vrai, juste pour générer davantage de revenu.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire