Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

Dans Futurs modèles / Concept-cars

Le 14 janvier dernier, Luca De Meo, le nouveau Directeur Général de Renault a présenté à la surprise générale, la Renault 5 Prototype, un concept qui marque le retour de la mythique R5. Caradisiac a eu la chance de pouvoir l'approcher et vous la présente en détail.

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

Est-il encore besoin de présenter la Renault 5 appelée également R5? Apparue en 1972, elle est avec la 4L et la 4 CV, l'un des modèles les plus populaires de la marque au losange. Et populaire est le terme exact car la R5 se devait d'être un modèle accessible et elle fut un carton commercial avec près de 5,5 millions d'exemplaires écoulés durant sa carrière. Présente au catalogue pendant près de 12 ans, elle a d'abord existé en 3 puis en 5 portes. Devant le succès, elle fut même déclinée en version sportive : les fameuses R5 Turbo et R5 Turbo 2 dont des versions (R5 Turbo Maxi) furent engagées en championnat du monde des rallyes avec au volant notamment Jean Ragnotti. 

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

 

Près de trente ans après sa disparition, la voici qu'elle revient sur le devant de la scène au travers d'un concept car dénommé R5 Prototype. Luca De Meo applique donc la même recette qu'à l'époque où il était chez Fiat et avait renaître la 500. Son objectif : démocratiser la voiture électrique, ce qui avait déjà le cas en 1973 avec une déclinaison électrique méconnue.

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)
Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)
Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

Que ce soit à l'avant, l'arrière ou de profil, les points de ressemblance avec la première R5 se remarquent aisément.

Esthétiquement, impossible de ne pas faire la filiation avec la R5 tant ce prototype partage de nombreux points communs. Ainsi, on retrouve avec bonheur la face avant joviale avec des projecteurs géométriques, le hayon incliné ainsi que les feux anguleux. Autre lien de parenté, le profil avec des portes à faux avant et arrière particulièrement court. Mais ce n'est pas tout, pour dessiner la poupe de cette R5 Prototype, les équipes de Gilles Vidal se sont directement inspirées de la R5 Turbo, qui a fait rêver tant de passionnés. Résultats: des ailes arrière larges et galbées qui donnent indéniablement du dynamisme.

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)
Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

Le toit en toile ou le logo proche de celui de Vasarely sont aussi de beaux clins d'œil au passé.

Enfin, deux autres derniers clins d'œil au passé. Le premier concerne le logo qui rappelle celui dessiné par l'artiste Vasarely. Le second porte sur le toit recouvert de tissu qui rappelle les versions découvrables de la première R5. Renault a donc fait du vintage, toutefois pour Gilles Vidal, le directeur du style Renault, "il ne faut pas en oublier certains aspects qui évoquent des souvenirs pour les gens. Ainsi, quand on regarde ce concept dans son ensemble on voit immédiatement une R5, mais ce n'est pas le cas quand on s'attarde sur les détails qui sont, eux plus modernes".

Mis à part quelques détails, ce concept pourrait débarquer rapidement sur nos routes.
Mis à part quelques détails, ce concept pourrait débarquer rapidement sur nos routes.

Deux concessions sont toutefois faites à la modernité : l'aération sous le capot cache la trappe de recharge et la longueur devrait atteindre les 4 mètres, loin des 3,50 m de la première.

Finalement, le seul regret réside dans le fait que l'intérieur de cette R5 Prototype soit encore secret. Manque de temps ? Envie de faire le buzz ultérieurement. Impossible à dire pour l'instant.

Renault 5 Prototype : le retour d'un mythe (présentation vidéo)

En revanche, et c'est une certitude, cette R5 Prototype ne restera pas longtemps à ce stade. Définitif à près de 95%, ce concept va donner naissance à coup sûr à un modèle de série. Fabriqué à Douai dans le Nord de la France dans la nouvelle entité réservée aux modèles électriques de Renault, il sera commercialisé à partir de 2023 et devrait possiblement remplacer la Zoé

Portfolio (16 photos)

En savoir plus sur : Renault Renault 5 Prototype

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C’est réussi.

En revanche le fait qu'elle sera électrique va infliger un prix assez élevé, ce qui n’était pas le cas de la R5.

Par

En réponse à CruchotCars

C’est réussi.

En revanche le fait qu'elle sera électrique va infliger un prix assez élevé, ce qui n’était pas le cas de la R5.

Justement le but est qu'elle soit abordable. Et il ne fera aucun doute que dans les prochaines années, c'est-à-dire lorsqu'elle existera pour de vrai, le prix de l'électrique aura encore diminué fortement. Sans compter un bonus toujours existant même si réduit par rapport à ajd.

Par

Bof... J'ai l'impression qu'elle a été dessiné assez rapidement, ça sent la voiture bouclé avant le déjeuner.

Moi, ça ne me transmet rien. C'est d'un lisse, froid, sans âme, ni caractère. Ça me donne l'impression qu'elle est capable de se transformer en robot version mini Bumblebee. :blague:

Par

En réponse à Panic At the Auto

Bof... J'ai l'impression qu'elle a été dessiné assez rapidement, ça sent la voiture bouclé avant le déjeuner.

Moi, ça ne me transmet rien. C'est d'un lisse, froid, sans âme, ni caractère. Ça me donne l'impression qu'elle est capable de se transformer en robot version mini Bumblebee. :blague:

Les optiques. J'ai trouvé ce qui me gène. Ces optiques avant arrière et c'est bandeau lumineux qu'on voit partout. Impersonnel.

Par

En réponse à Panic At the Auto

Bof... J'ai l'impression qu'elle a été dessiné assez rapidement, ça sent la voiture bouclé avant le déjeuner.

Moi, ça ne me transmet rien. C'est d'un lisse, froid, sans âme, ni caractère. Ça me donne l'impression qu'elle est capable de se transformer en robot version mini Bumblebee. :blague:

tu as perdu ton temps juste pour pondre ça ?

Par

En réponse à Panic At the Auto

Bof... J'ai l'impression qu'elle a été dessiné assez rapidement, ça sent la voiture bouclé avant le déjeuner.

Moi, ça ne me transmet rien. C'est d'un lisse, froid, sans âme, ni caractère. Ça me donne l'impression qu'elle est capable de se transformer en robot version mini Bumblebee. :blague:

J'aime bien les lignes générales, mais ca fait vraiment "jouet". Ca reste un concept.

Par

Sympa cette petite renault

En 2ème voiture, ca peut etre interessant.

Reste à decouvrir le modèle définitif et surtout son prix.

En tout cas bien plus enviable que l'immonde zoé

Par

Moi, j'aime beaucoup, elle est très réussie. A sortir avec des teintes acidulées, bien sûr !

Par contre, qui se souvient que la dernière Twingo était déjà censée s'inspirer de la R5 Turbo ? Plus personne, et Renault non plus, visiblement.

Par

En réponse à CruchotCars

C’est réussi.

En revanche le fait qu'elle sera électrique va infliger un prix assez élevé, ce qui n’était pas le cas de la R5.

La super5 Baccara n'était quand même pas donnée :tongue:

Par

Si elle reste en l'état, elle fera assurément un tabac en France. :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire