Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault annonce sa stratégie environnementale

Renault annonce sa stratégie environnementale

Renault annonce, comme bien d'autres grands groupes automobiles, sa vision à moyen et long terme du développement durable. 

Renault n'a pas fait les choses à moitié pour sa stratégie RSE. Le groupe français la dévoile dans un long document disponible en ligne, baptisé "En route vers la neutralité carbone". Le losange rappelle qu'il est un des premiers à avoir mis sur les routes européennes une voiture électrique, avec le lancement de la Zoe il y a plus de huit ans. 390 000 exemplaires plus tard, et avec un nouveau patron à la barre, il est temps de préparer l'avenir.

La croissance verte peut-elle vraiment exister ? Les industriels y croient, en tout cas. Renault, comme d'autres constructeurs, fait sa grande annonce sur la neutralité carbone. Un doux rêve caressé par l'ensemble des acteurs du monde automobile, qui pourrait devenir réalité d'ici 20 à 30 ans, selon les groupes et les zones de production.

Pour Renault, il y aura plusieurs points cruciaux. Les achats, d'abord, avec une "tarification du carbone" qui sera mise en place pour réduire l'empreinte carbone des achats dans six domaines (acier, aluminium, polymères, électronique, pneus et verre) de 30 % d'ici 2030. Dans le même temps, Renault réduira de 50 % les émissions de ses sites de production dans le monde.

Côté mobilité électrique, notons la présence de batteries spéciales sur la future R5 : plus durables, mais aussi recyclables. Renault travaillera avec Veolia et Solvay les métaux cruciaux (cobalt, nickel, lithium). La France sera le centre du recyclage des batteries dans la "Re-Factory" de Flins, déjà spécialisée dans les véhicules électriques. A partir de 2030, Renault compte en tirer un milliard de chiffre d'affaires en recyclant véhicules et batteries.

Renault n'en a pas oublié l'aspect sécurité avec une limitation des véhicules à 180 km/h. Mieux encore : "dès 2022, Megane-E sera équipée d’un ajustement automatique à la vitesse réglementaire, réglé par défaut". En clair, si la limitation est de 130, le véhicule sera calibré par défaut pour ne pas dépasser les 130 km/h. Le constructeur a également prévu un dispositif spécial pour la gestion des incendies sur les véhicules à batteries.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire