Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Scénic : la fin du monospace, pas forcément du nom

Renault va abandonner segment des monospaces compacts. Mais le nom Scénic pourrait perdurer.

Renault Scénic : la fin du monospace, pas forcément du nom

Renault s'apprête à quitter le marché du monospace compact. Interrogé sur l'arrêt du Scénic lors de l'assemblée générale du groupe, Luca de Meo, directeur général du Losange, a rappelé la raison, simple : "ce segment baisse toutes les années, alors que les SUV montent".

Voilà quelques années déjà que les courbes de ventes se sont croisées et que les monospaces n'ont plus la cote. Pour Luca de Meo, qui était chez Renault quand la marque a créé le monospace compact, "comme tout dans la vie, les belles choses se terminent, il y a eu un cycle pendant 20 ans, on passe à d'autres choses".

Priorité donc aux SUV, parce que "c'est ça que le marché veut". Un secteur où Luca de Meo reconnaît que Renault "n'est pas très compétitif", . Le constructeur prépare ainsi une famille complète de baroudeurs compacts, avec trois véhicules. Le remplaçant du Kadjar, lancé en 2022, aura une déclinaison familiale longue à 7 places puis une déclinaison coupé.

Toutefois, le Scénic pourrait bien continuer d'exister. Luca de Meo a déclaré : "Si vous êtes très attaché au nom Scénic, je ne veux pas dire que nécessairement on doit l'abandonner". Connu et populaire, le patronyme pourrait ainsi être utilisé pour un nouveau véhicule. Pourquoi pas le SUV compact électrique que la marque a dans ses cartons. De la même manière, l'Espace n'aura pas de suite directe. Mais l'appellation pourrait être apposée sur la version particulière du prochain Trafic.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (71)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un cycle de 20 ans...I'll be back !

En son temps, une des propositions les plus abouties du segment, en tous cas.

Par

J'en ai eu trois des Scenic dont deux en voitures de fonction.

DCI 120 chevaux puis 130 chevaux.

J'en ai amené deux à 150 000 km sans problème (les 130 chevaux)

Le 120 chevaux (acheté perso), je l'ai revendu avant 100 000 km.

Un an après, le nouveau proprio pète le moteur (coussinets de bielle, problème très connu à cette époque). Ça craint et prise en charge de Renault nulle.

Sinon, voiture familiale très bien pensée et agréable.

Pas sportive mais ce n'est pas sa vocation même si le DCI 130 chevaux marchait plutôt bien.

Par

Pour moi le dernier Scenic est un des plus beaux dessins de la production mondiale. Comme quoi je n’aurais pas pu faire carrière dans le design auto.:ange:

Par

En réponse à Gus76

J'en ai eu trois des Scenic dont deux en voitures de fonction.

DCI 120 chevaux puis 130 chevaux.

J'en ai amené deux à 150 000 km sans problème (les 130 chevaux)

Le 120 chevaux (acheté perso), je l'ai revendu avant 100 000 km.

Un an après, le nouveau proprio pète le moteur (coussinets de bielle, problème très connu à cette époque). Ça craint et prise en charge de Renault nulle.

Sinon, voiture familiale très bien pensée et agréable.

Pas sportive mais ce n'est pas sa vocation même si le DCI 130 chevaux marchait plutôt bien.

Idem.:biggrin:

En 2006, en finition Dynamique avec le 2.0 Dci 150.

Un bon déplaçoir familial, bien pratique. Une voiture à vivre comme disait la pub.

Par

J’en ai acheté un neuf avec madame en 2005, une version 1.9 dCi 120cv fortement remisée.

4 ans et 75kkm plus tard fin 2009 premier CT des 4 ans refusé pour mauvais réglage des feux. Été 2010 casse turbo à 95kkm sur autoroute en pleine canicule avec mon gamin dans son siège auto, grosse frayeur mais prise en charge à 80% de mémoire..

Novembre 2011, 120kkm, CT des 6 ans encore refusé pour je ne sais quelle raison. On craque, on débarque chez VW sur un coup de tête et on la fourgue en reprise en l’état bradée sous cote argus pour un VW Tiguan 2.0 140cv..

Dommage car voiture très confortable et pratique avec des enfants. Moteur volontaire et peu gourmand. Mais trop de soucis électroniques, trop de grincements, de pannes. Plus jamais Renault!

Par

En réponse à Gus76

J'en ai eu trois des Scenic dont deux en voitures de fonction.

DCI 120 chevaux puis 130 chevaux.

J'en ai amené deux à 150 000 km sans problème (les 130 chevaux)

Le 120 chevaux (acheté perso), je l'ai revendu avant 100 000 km.

Un an après, le nouveau proprio pète le moteur (coussinets de bielle, problème très connu à cette époque). Ça craint et prise en charge de Renault nulle.

Sinon, voiture familiale très bien pensée et agréable.

Pas sportive mais ce n'est pas sa vocation même si le DCI 130 chevaux marchait plutôt bien.

Plus de 10s au 0-100 c'est pas trop ce que j'appelle "bien marcher", surtout au vu d'une conso moyenne supérieure à 6l selon Spritmonitor : pour un mazout pré-dieselgate c'est un rendement plutôt médiocre. :bah:

Pour en avoir loué quelques-uns à une époque, le Scenic était par contre plutôt confortable en usage cohérent avec les motorisations asthmatiques, et le format monospace très pratique en usage quotidien, bref une bonne bétaillère familiale pour qui n'a aucune attente au niveau automobile. :jap:

Par

En réponse à Millichap

Idem.:biggrin:

En 2006, en finition Dynamique avec le 2.0 Dci 150.

Un bon déplaçoir familial, bien pratique. Une voiture à vivre comme disait la pub.

Renault aurait clairement dû se cantonner à ce secteur au lieu d'essayer de faire des SUV sans intérêt ou des berlines de luxe finition playmobile... :dodo:

Le marché des monospaces a été tué par des prétentions tarifaires excessives des constructeurs, pas par désintérêt des clients. :bah:

Par

En réponse à Le fonctionnaire

J’en ai acheté un neuf avec madame en 2005, une version 1.9 dCi 120cv fortement remisée.

4 ans et 75kkm plus tard fin 2009 premier CT des 4 ans refusé pour mauvais réglage des feux. Été 2010 casse turbo à 95kkm sur autoroute en pleine canicule avec mon gamin dans son siège auto, grosse frayeur mais prise en charge à 80% de mémoire..

Novembre 2011, 120kkm, CT des 6 ans encore refusé pour je ne sais quelle raison. On craque, on débarque chez VW sur un coup de tête et on la fourgue en reprise en l’état bradée sous cote argus pour un VW Tiguan 2.0 140cv..

Dommage car voiture très confortable et pratique avec des enfants. Moteur volontaire et peu gourmand. Mais trop de soucis électroniques, trop de grincements, de pannes. Plus jamais Renault!

Passer de Renault à VW pour des raisons de fiabilité, c'est la meilleure blague lue aujourd'hui sur ce site : merci pour la rigolade ! :biggrin:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Passer de Renault à VW pour des raisons de fiabilité, c'est la meilleure blague lue aujourd'hui sur ce site : merci pour la rigolade ! :biggrin:

Bahhhh, y'en a qui aiment vivre l'aventure.:biggrin:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Passer de Renault à VW pour des raisons de fiabilité, c'est la meilleure blague lue aujourd'hui sur ce site : merci pour la rigolade ! :biggrin:

Nous ne sommes pas en Corée du Nord mon ami, donc merci de respecter l’avis des autres.

Nous avons conservé le Tiguan de 2011 à 2017 sans aucun souci (140.000km). Il a été remplacé par un Mazda CX-5 2ème génération finition sélection+intérieur pure white (:love:), une superbe auto.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire