Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - En attendant Pinault

Dans Loisirs / Autres actu loisirs

Même la plus déprimante des berlines peut prendre une toute autre dimension après être passée entre les mains d'un artiste. La preuve avec Covering Hannah, oeuvre de Richard Prince.

Route de nuit - En attendant Pinault

Ça fait des semaines que l’on peut lire au fronton de la Bouse du Commerce, à Paris, la promesse d’une « ouverture prochaine » de la Fondation Pinault. Nous sommes au cœur de la capitale, aux abords du Forum des Halles, à deux pas des gargotes de fast food et des déballages de fringues bon marché. Dans la peau d’un bâtiment du XVIII siècle, transfigurée (à l’intérieur) par le génial Tadao Ando, doit éclore d’un jour à l’autre un haut-lieu de l’art contemporain.

On ignore encore ce qui sera exposé sous cette coupole impeccable, quelles seront les œuvres choisies par le mécène au sein de sa foisonnante collection, mais on sait que même ceux qui salivent devant une BX et versent une larme au volant d’une Taunus pourraient y trouver leur compte.

Il existe dans la collection qui n’était jusqu’à présent visible qu’à Venise, une Buick Regal de 1987 sublimée par Richard Prince, 72 ans aux prunes. Pour rafraîchir la mémoire des oublieux, la Buick Regal est une caisse aussi déprimante qu’une Renault 11.

Mais le geste d’un artiste est capable de transfigurer n’importe quel objet fut-il désespérément ordinaire.

En l’occurrence, l’artiste en question ne manque pas d’humour. Richard Prince est un rebelle, un vieux soixante-huitard qui rumine ses obsessions et ses contestations depuis des lustres, un rebelle qui manifestait contre la guerre du Viêt-nam et qui continue de tourner en dérision la société de consommation, les fantasmes, le sexe. Et les Buick.

« Covering Hannah » - c’est le titre de l’œuvre qui date de 2008 - ne sublime pas la bagnole. Ce n’est pas une Art Car politiquement correcte, mais un support de rêves et de regrets.

Rien pour cette raison, ça nous ferait du bien de la voir se garer un jour devant la Bourse du Commerce.

 

En savoir plus sur : Buick Regal

SPONSORISE

Actualité Buick

Toute l'actualité

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

la premiere phrase du reportage :

"Ça fait des semaines que l’on peut lire au fronton de la Bouse du Commerce, "

il n y a pas de relecture des articles chez cara?

Par

Ça fait des semaines que l’on peut lire au fronton de la Bouse du Commerce,

----------

Par

Les joies de l'art contemporain ...

"Si je ne me trompe, son style c'est... du merdico-cubico-débilo-gribouillage abstrait, hein ?" :ange:

Par

En réponse à fent la bise

la premiere phrase du reportage :

"Ça fait des semaines que l’on peut lire au fronton de la Bouse du Commerce, "

il n y a pas de relecture des articles chez cara?

... nous indique fent ( sic ) la bise...:ange:

Par

En réponse à roc et gravillon

... nous indique fent ( sic ) la bise...:ange:

voui ...le lecteur ne peut pas editer et j ai pas envie de recréer un pseudo . en meme temps ( comme dirait l autre) ça n a pas choqué grand monde.

Par

En réponse à fent la bise

la premiere phrase du reportage :

"Ça fait des semaines que l’on peut lire au fronton de la Bouse du Commerce, "

il n y a pas de relecture des articles chez cara?

"la bouse du commerce" ils sont vaches :areuh:

Par

"Pour rafraîchir la mémoire des oublieux, la Buick Regal est une caisse aussi déprimante qu’une Renault 11."

AUx USA pas chez nous.

Aux USa Buick c'est une marque de vieux...

Chez nous c'est une Cadillac en plus petit.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire