Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - Immanquable route Napoléon

Dans Loisirs / Livres

En cette année marquant le bicentenaire de la disparition de l’Empereur, un ouvrage permet de (re-) découvrir la magnifique route Napoléon, qui relie Golfe-Juan à Grenoble.

Route de nuit - Immanquable route Napoléon
Route de nuit - Immanquable route Napoléon

C’est une route mythique, qui déroule ses 337 km à travers certains des plus beaux paysages de France, des rivages méditerranéens de Golfe-Juan à Grenoble. La route Napoleon tire son nom du parcours qu’effectua l’Empereur en 1815, de son retour d’exil à l’ile d’Elbe vers Paris où il parvient (provisoirement) à reconquérir son trône.

Bien sûr, cette route n'existait pas à l'époque. Bonaparte ne fit qu'emprunter des chemins plus ou moins pratiquables pour regagner la capitale, mais peu importe.

Le trajet sera matérialisé à partir de 1927, quand les sentiers muletiers commenceront à se voir élargis et revêtus de goudron pour devenir la « route Napoléon », ou RN85.

A travers les Alpes-Maritimes, le Var, les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et l’Isère, le voyageur va franchir des paysages marins, forestiers, montagneux, et se régaler des milliers de virages qui se présentent à ses pneus.

On pense aux lacets du col Bayard, au col des Lecques (1 146 m.), au col de Gleize, à ces grandes courbes alpestres sur la route de Gap, et bien sûr à tous ces panoramas somptueux qui s’offrent, comme par exemple ces vues de l’Obiou, dans le massif du Dévoluy, ou bien encore la citadelle de Sisteron. De véritables trésors.

Richement illustré et servi par un texte qui mêle habilement considérations historiques et (nombreuses) informations pratiques permettant de préparer son voyage, l’ouvrage signé Jean-Paul Naddeo ne donne qu’une envie : partir à la découverte de cette route mythique, et idéalement au volant d’un roadster vrombissant.

Eternelle route Napoléon, par Jean-Paul Naddeo, éd.Gründ, 219 pages, 24,95 €
Eternelle route Napoléon, par Jean-Paul Naddeo, éd.Gründ, 219 pages, 24,95 €

Portfolio (3 photos)

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Magnifique road trip effectué il y a 3 semaines. :love:

Immanquable également, la Route des Grandes Alpes. Prévoir toutefois plus d'un week-end, car beaucoup plus longue.:bien:

Par

Pour l'avoir de nombreuses fois partiellement ou complètement c'est une très belle route. Mais d'autre moins connue sont autant voire plus exceptionnelle. Par exemple le col de la Bonnette. Le col de Lus la Croix Haute est plus roulant mais également sympa à faire.

Par

Comme la route des Grandes Alpes, à faire hors saison ... surtout si le roadtrip est prévu sur un planing légèrement "tendu" car sinon après quelques dizaines de camping cars qui se trainent et autres cyclistes à l'agonie, ça risque de se terminer en Carmageddon :brosse:

Par

En réponse à Aznog

Comme la route des Grandes Alpes, à faire hors saison ... surtout si le roadtrip est prévu sur un planing légèrement "tendu" car sinon après quelques dizaines de camping cars qui se trainent et autres cyclistes à l'agonie, ça risque de se terminer en Carmageddon :brosse:

Carrément ! A proscrire en saison ! C'est insupportable. :bah:

Par

Très belle route à faire avec une bonne gt - sportive ! J'ai un souvenir d'un grand père avec sa femme me faire de grand signes pour accélérer ! Excellente route !

Par

Très beau parcours fait en moto et en auto, les routes sont belles dans notre beau pays

L'entretien par contre de pire en pire, bitume délabré, trous, fissures, lignes manquantes...:colere:

Par

Magnifique route Napoléon, effectuée en Coccinelle Cabriolet. Du bonheur!

Par

En réponse à integralhf

Très beau parcours fait en moto et en auto, les routes sont belles dans notre beau pays

L'entretien par contre de pire en pire, bitume délabré, trous, fissures, lignes manquantes...:colere:

Je remarque toutefois qu'un effort particulier est fait pour l'entretien des routes à vocation plus touristique.

Par

En réponse à Katoche

Commentaire supprimé.

Tiens, mardi soir, je me suis fais plaisir sur la D558 entre le Cannet des Maures et la Garde Freinet. Rare de la trouver déserte. L'enrobé récent et ses virages relevés sont un pur bonheur. :bien:

Par

Pour ma part, vivant au niveau de la route Napoléon, je me fais des petits trips dessus de temps à autre à tout moment de l'année, et surtout sans les touristes. :coolfuck:

Toujours un plaisir de rouler sur cette belle route aux paysages immanquables.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire