Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salons automobiles : le calendrier 2021 déjà bouleversé par le Covid-19

Dans Salons / Autres évènements

Salons automobiles : le calendrier 2021 déjà bouleversé par le Covid-19

La situation sanitaire restant incertaine, le planning 2021 des salons autos est déjà bousculé par les reports et annulations.

Quand aura lieu le prochain grand salon automobile en Europe ? La question n'est pas sans réponse, mais la réponse est lointaine, puisqu'il n'y a pour l'instant qu'un événement majeur calé en septembre 2021, le Salon de Munich. Ce rendez-vous remplace le Salon de Francfort, une décision prise par le VDA, l'union de l'industrie automobile allemande. Le VDA a voulu tout remettre à plat après l'échec de la dernière édition de Francfort. Celle-ci avait été marquée par un grand nombre de constructeurs absents et une chute de la fréquentation.

L'échéance étant lointaine, il n'est pas encore question de remettre en cause ce Salon de Munich. Mais en ce qui concerne les prochains rendez-vous internationaux, le coronavirus continue d'agir sur le calendrier tel une boule de bowling sur un jeu de quilles. Les annonces de reports et d'annulations continuent de tomber. Dernière en date, pour le show de New York. Ses organisateurs viennent de reporter l'événement, traditionnellement organisé en avril. Ce sera donc du 20 au 29 août 2021.

Il se calera dans un calendrier américain complètement chamboulé, puisque le Salon de Los Angeles, qui a normalement lieu en fin d'année (Audi avait prévu notamment d'y montrer l'e-tron GT) se tiendra en mai prochain. Et le traditionnel rendez-vous de Detroit, ce sera pour septembre 2021 (au lieu de juin, nouvelle date habituelle prévue après l'abandon de janvier).

Évidemment, cela reste du prévisionnel car tout dépendra bien sûr de la situation sanitaire le moment venu. Impossible de la prévoir, même si cette fois, on n'espère guère d'amélioration à court terme. Nous sommes entrés dans une phase de deuxième vague, avec la mise en place de nouvelles mesures de confinement à différents degrés. Certains ont ainsi déjà décidé de jeter l'éponge pour 2021. L'organisateur du show de Bruxelles espérait ainsi être le premier "à remettre les salons automobiles européens sur la carte au début de 2021". Mais "face à la persistance et à l'incertitude des conditions sanitaires futures", il a dit prendre "ses responsabilités en reportant le salon jusqu'en 2022".

Du côté de Genève, c'est le grand flou. Une chose semble certaine, si quelque chose a lieu début mars, ce ne sera pas un grand salon ouvert au public. Un petit événement réservé à la presse pour se focaliser sur les nouveautés est à l'étude. Reste à voir la motivation des constructeurs. Car dès le printemps dernier, les organisateurs de Genève faisaient savoir que la plupart ne comptaient pas participer à un salon en 2021 pour faire des économies et donnaient rendez-vous pour 2022 au mieux.

Mais cette crise peut en éloigner définitivement certains des salons. Il y a donc les mesures d'économies, la participation à ces rendez-vous étant coûteuse… et le fait que des marques ont pu voir en 2020 que l'on peut s'en passer facilement. Avec la pandémie, le dernier Genève a été annulé in extremis et le Mondial de l'Automobile n'a pas eu lieu. Ce qui n'a pas empêché les constructeurs de dévoiler les nouveautés prévues, en utilisant des moyens digitaux. Peugeot propose ainsi ces jours un salon virtuel avec une présentation façon stand pour faire connaître la 508 PSE et le 3008 restylé, tandis que Renault a organisé en ligne l'événement "eWays" pour dévoiler le concept Mégane eVision et la Dacia Spring.

Le salon auto va-t-il être tué par le Covid ? Heureusement non, vu que les organisateurs ont encore espoir de maintenir leur événement. Le coronavirus va toutefois accélérer la transformation de ces rendez-vous, avec sûrement davantage de petits salons régionaux tournés vers la vente (comme Lyon, dont la prochaine édition est attendue en septembre 2021) et de nouvelles formes de rassemblements, comme notre premier Salon de l'Auto Caradisiac.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça va être compliqué de convaincre les gens de retourner dans des salons en milieu clos avec la crise sanitaire actuelle.

La désaffection était déjà là avant le Covid et elle va sans aucun doute s'amplifier.

S'il y a de moins en moins de monde, le rapport coût / bénéfice de ces salons pour les constructeurs risque de ne plus être favorable.

Gouverner, c'est prévoir dit-on.

Sauf que nous ne pouvons rien prévoir car cette crise sanitaire continue de plus belle et s'amplifie même.

Combien de temps encore ?

Bien malin celui qui sait.

Par

Si le virus s'installe pour 25 ans, on va vivre comment?

Une info: un mort lors d'un test de vaccin au Brésil:

https://medicalxpress.com/news/2020-10-volunteer-oxford-covid-vaccine-dies.html

Par

Je suis allé un peu vite, lire l'article pour voir. Malgré tout rien ne semble acquis.

Par

Ces salons ne servent plus à rien , les concessions automobiles de toutes marques pullulent et sont ouvertes toute l'année .

Les nouveautés sortent en même temps dans toute la France contrairement aux années 50 .

Par ailleurs la presse automobile présente très bien les nouveaux modèles et les concept-car .

Par

En réponse à Gus76

Ça va être compliqué de convaincre les gens de retourner dans des salons en milieu clos avec la crise sanitaire actuelle.

La désaffection était déjà là avant le Covid et elle va sans aucun doute s'amplifier.

S'il y a de moins en moins de monde, le rapport coût / bénéfice de ces salons pour les constructeurs risque de ne plus être favorable.

Gouverner, c'est prévoir dit-on.

Sauf que nous ne pouvons rien prévoir car cette crise sanitaire continue de plus belle et s'amplifie même.

Combien de temps encore ?

Bien malin celui qui sait.

Je pense qu'à l'été on sera tranquille pour plusieurs raisons :

1. Le taux d'immunité va augmenter de manière conséquence d'ici l'été.

2. En été, on passe plus de temps dehors donc moins de cluster dans les milieux clos.

3. L'été on projette moins de "virus" : le nez ne coule pas, on fabrique moins de buée en respirant et les gouttelettes passent plus rapidement à l'état gazeux.

4. On aura peut-être un vaccin ou à minima on aura d'ici la amélioré encore la prise en charge des patients.

5. Les super contaminateurs (ces gens qui sortent bcp, sont souvent en contact avec bcp de monde, etc...) seront pour la plupart immunisé

6. Le nombre de personnes avec des comorbidités aura baissé d'ici l'été (normal c'est eux qui meurent le plus du COVID en ce moment)

7. Macron l'a dit, et s'il l'a dit c'est forcément vrai (comme pour les masques qui servent à rien). :biggrin:

Par

En réponse à cockernoir

Ces salons ne servent plus à rien , les concessions automobiles de toutes marques pullulent et sont ouvertes toute l'année .

Les nouveautés sortent en même temps dans toute la France contrairement aux années 50 .

Par ailleurs la presse automobile présente très bien les nouveaux modèles et les concept-car .

Le seul avantage d'un salon c'est que tu as toutes les marques les unes a coté des autres alors que dans la pratique les concessions sont souvent assez distantes.... mais il est clair qu'un salon n'a pour but que de montrer... c'est plus une vitrine pour aiguiller vers une concession ou tu seras moins pressé et pourra tester le véhicule plus a l'aise.... Enfin ca ca dépend des marques certaines c'est 15 minutes sur un circuit établi avec un gars a côté de toi et d'autres c'est une demi journée voir une journée libre en solo.

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

et bien sur tu ne monte pas dans les rîno :biggrin:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Oui, c'est ça la vie.

Des copains avec lesquels on parle bagnole et on se marre bien

Une binouze

Un bon gueuleton.

Des trucs simples et sympas.

Mais ce fichu virus est là et même ces moments simples paraissent désormais inaccessibles.

Cela dit, on les appréciera d'autant plus quand on pourra revivre comme avant.

Par

L'arnaque 2020, le COUILLONAVIRUS:blague:

Par

Le salon à l’ancienne est mort, trop cher pour les marques qui préfèrent dépenser cet argent dans de nouveaux médias et ainsi toucher plus de monde.

Perso j’aimais bien celui de Paris, un ticket de tramway et j’avais accès à beaucoup de modèles le même jour, possibilité de m’asseoir dans des voitures nouvelles...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire