Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Sécurité routière : les Français veulent plus de formation et un meilleur entretien des routes

Sécurité routière : les Français veulent plus de formation et un meilleur entretien des routes

Un sondage dévoile les mesures que les Français jugent bénéfiques en matière de sécurité routière. Les 80 km/h arrivent en dernière position. Les conducteurs souhaitent surtout une amélioration de l'état des routes et un suivi des conducteurs âgés.

La mortalité routière est en hausse depuis plusieurs années. Le gouvernement a choisi de frapper fort pour inverser la courbe. Il a décidé de s'attaquer à la vitesse : la limitation sur le réseau secondaire passera de 90 à 80 km/h le 1er juillet.

Une mesure qui a du mal à passer chez les automobilistes français. Si ses défenseurs rappellent que la vitesse reste la première cause d'accidents, ses détracteurs pensent que c'est une solution de facilité, précisant qu'il y avait d'autres priorités mais que celles-ci étaient plus coûteuses et rapportaient moins en matière de PV.

Un sentiment que vient renforcer le sondage réalisé par le site "Mon Auto Assure". Plus de 1 200 personnes ont été interrogées sur l'utilité de 15 mesures de sécurité routière. Et tout en bas de la liste, on trouve les 80 km/h. C'est même la seule proposition qui récolte une majorité d'avis négatifs, avec 56 % de contre et 44 % de pour. Les sondés ne sont pas pour autant assoiffés de vitesse, car la mise en place de portions d'autoroutes sans limite est soutenue par 55 % d'entre eux, ce qui n'est pas une majorité écrasante.

Ce que les Français souhaitent, c'est avant tout une amélioration de l'état des routes. La proposition a un score de 90 % de pour parmi les sondés ! 89 % sont également pour une augmentation du nombre de rambardes de sécurité afin de protéger les motards. Près de 70 % sont favorables à la création de pistes cyclables.

L'autre aspect sur lequel les Français veulent que l'on mette l'accent, c'est la formation et le suivi des conducteurs, notamment les plus âgés. 82 % sont pour une visite médicale à partir de 65 ans et 84 % sont d'accord avec l'instauration d'une remise à niveau (code et conduite) des séniors. Notons que quand il est question de l'appliquer à tous, la mesure n'obtient plus que 58 % d'avis favorables ! En revanche, les sondés aimeraient une formation complémentaire pour les conditions climatiques particulières, puisque la proposition est à 85 % de pour.

La répression est un peu moins plébiscitée mais pas boudée. Deux tiers soutiennent l'idée d'une suspension du permis si l'usage du téléphone au volant est combiné à une autre infraction. Bonne nouvelle donc pour l'État, car cette mesure est en préparation. 64 % des sondés sont aussi pour la généralisation d'un éthylotest anti-démarrage ! Mais preuve que les conducteurs aiment bien boire dans la limite autorisée, seulement un sur deux est enclin à une tolérance zéro en matière d'alcool au volant.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire