Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Selon une étude de Bosch, l'électrique devra attendre

Selon une étude de Bosch, l'électrique devra attendre

Elles occupent la majorité de l'espace publicitaire, dévorent les budgets R&D des constructeurs et font l'actualité. Les voitures électriques ne sont pourtant toujours pas au centre des préoccupations des acheteurs selon une étude Bosch, qui montre que le thermique et l'hybride seront les tendances de la décennie.

La plupart des automobilistes qui songent en ce moment à changer de véhicule se posent certainement la question : dois-je opter pour une électrique, ou bien prendre le risque de repartir sur un modèle thermique, quitte à voir sa cote s'effondrer dans les prochaines années ? Dilemme, dilemme. Au delà des contraintes habituelles (pouvoir recharger à domicile, notamment), la voiture électrique ne devrait pas réellement percer avant 2030, au mieux, selon une toute récente étude réalisée par un cabinet de sondage pour le compte de Bosch.

"L’électromobilité est en marche et c’est une bonne chose. Rien que cette année, Bosch a investi 500 millions d’euros dans ce secteur. Parallèlement, nous continuons à développer le moteur à combustion, car la demande persiste », explique Stefan Hartung, membre du Directoire", précise le communiqué. C'est un peu l'illustration du problème actuel : investir dans l'électrique, sans perdre de vue le thermique et les autres énergies qui doivent faire la transition. Ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier, et "observer" l'évolution du marché pour s'adapter, attendre...

"Deux points méritent d’être soulignés : tout d’abord, 72 % des citadins interrogés dans les quatre pays européens estiment que les moteurs à combustion devraient faire l’objet de subventions. Ensuite, la majorité des 18-29 ans (80 %) se prononce en faveur d’un bonus pour les moteurs à combustion". Contrairement à la pensée collective, les jeunes seraient donc plutôt en faveur des thermiques en 2020.

Autre fait intéressant : dans les pays sondés, c'est la France qui est la moins favorable à l'adoption d'une électrique en véhicule en "premier choix" après 2030, avec 60 % des votes, contre 75 % au Royaume-Uni.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (481)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oui 2030 , une fois que les thermiques seront interdites à la vente CQFD

Par

Move parfait. :coolfuck:

Tu commandes une étude biaisé pour tous le monde. (Au vu des engagements de l'EU et des différent gouv pour tuer le thermique et booster l’électrique)

Tu met le paquets dessus en disant que tu perds de l'argent.

Il te faut des subventions ( L'EU svp on est le seul ! :fresh:)

On fait ça pour le futur depuis un moment.

Tu récoltes la caillasse. :ml::buzz:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

D'accord... sur ta 1ère partie.

Dans le même registre, une étude menée pour le compte de Exxon prétend que l'électrique devra attendre et que c'est bien mieux d'acheter une voiture avec un moteur à combustion.

Par

Carlos Tavares (patron PSA)

"Le monde est fou. Le fait que les autorités nous ordonnent d'aller dans une direction technologique, celle du véhicule électrique, est un gros tournant.

Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n'est pas aussi beau que ça en a l'air, sur le recyclage des batteries, l'utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge?

Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre?

Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ?

Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique?

Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée?

Je m'inquiète en tant que citoyen, parce qu'en tant que constructeur automobile, je ne suis pas audible.

Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels."

Je pense qu'on se précipite trop, il a pas tord Carlos, même si je ne suis pas fan de PSA... il a tout de même la tête sur les épaules

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

L'objectif est peut-être la décroissance que veulent les écologistes: moins de personnes sur terre, moins de consommation. COVID et crise économique vont les aider fortement sans que cela soit la faute des politiques en place, sans avoir élu des écologistes. Après tout c'est peut-être vrai que notre terre se meure et que le comportement raisonné d'une partie de la population ne suffit plus

Par

Belle démonstration de lobbying pro thermique...

"étude réalisée par un cabinet de sondage pour le compte de Bosch"... ben voyons

"72 % des citadins interrogés dans les quatre pays européens estiment que les moteurs à combustion devraient faire l’objet de subventions (???). Ensuite, la majorité des 18-29 ans (80 %) se prononce en faveur d’un bonus pour les moteurs à combustion"

Incroyable, C quoi ce foutage de gueule? subventions et de bonus pour le thermique? comme s'il n'y en avait pas assez, sondage effectué dans les écoles de mécanique???

WTF???

Ils ont encore du fric à cramer dans ce genre de conneries chez Bosch??? vu qu'ils font leur beurre avec les injections ça doit commencer à fouetter sévère apparemment pour qu'ils se sentent obligés de faire faire ce genre d'étude bidon...

Next

Par

En réponse à Satanas469149

Oui 2030 , une fois que les thermiques seront interdites à la vente CQFD

les thermiques ne seront pas interdite à la vente en 2030.

Ce sont les 100% thermiques.

Et je pense qu'on y sera bien avant. En 2027 la quasi totalité du parc auto actuel aura été renouvelé. et le tendance c'est très clairement micro hybridation, hybride et hybride rechargeable.

Le 100% thermique c'est fini.

Par

En réponse à jujustice

Carlos Tavares (patron PSA)

"Le monde est fou. Le fait que les autorités nous ordonnent d'aller dans une direction technologique, celle du véhicule électrique, est un gros tournant.

Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n'est pas aussi beau que ça en a l'air, sur le recyclage des batteries, l'utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge?

Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre?

Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ?

Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique?

Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée?

Je m'inquiète en tant que citoyen, parce qu'en tant que constructeur automobile, je ne suis pas audible.

Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels."

Je pense qu'on se précipite trop, il a pas tord Carlos, même si je ne suis pas fan de PSA... il a tout de même la tête sur les épaules

Pipeau... pour l'instant c bien la bagnole thermique qui nous a amené là ou on en est, pas le VE... donc tes inquiétudes de "citoyens" tu devrais plutôt les avoir pour les bagnoles thermiques qui crament toutes même les hybrides du pétrole importé...

Par

"Ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier, et "observer" l'évolution du marché pour s'adapter, attendre..."

L'évolution du marché ne soit surtout pas se faire sous l'effet d'une pression écologique ni sur un effet de "mode" soit "faire comme tout le monde ....qui en a les moyens...."

L' évolution doit se faire rationnellement c'est à dire en fonctions des besoins réels des utilisateurs et en fonction d'un équilibre dans la consommation des ressources.:voyons:

Mettre tout le monde au V.E, au GPL ou au E85 est non seulement illogique mais suicidaire au point de vue économique, pour des raisons d'approvisionnement, de dépendance ou d'emploi.:peur:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Je partage.....Tout ça n'est pas.....faux:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire