Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : coup de coeur

Essai vidéo - Mazda 3 (2017) : profil bas

Côté motorisations, la Mazda 3 2017 n’évolue pas. On retrouvera ainsi en essence les blocs SkyActiv-G 2.0 litres 120 et 165 ch et en diesel les blocs SkyActiv-D 1.5 litre 105 ch et 2.2 litres 150 ch. Avec un choix de transmissions mécanique et automatique à 6 rapports.

La technologie SkyActiv, propre à Mazda est l'une des rares à répondre à la norme Euro 6 (entrée en vigueur depuis septembre 2014), sans le moindre système de post-traitement des oxydes d’azote (NOx) et sans dégrader les performances de ses moteurs. Toutefois, au regard des nouvelles grilles de bonus/malus prévues pour 2017, la Mazda 3 sera très légèrement (au maximum 210 €) pénalisée sur les versions essence 2.0 120 ch BVA, 2.0 165ch BVM et le 2.2 diesel 150 BVA.

C’est au volant d’une version essence équipée du moteur Sky-G 2.0 de 120 ch, non soumise au malus, que nous avons mené cet essai. Silence et douceur de fonctionnement caractérisent ce bloc qui, grâce aux ingénieurs japonais, n’a pas besoin d’opter pour une baisse de sa cylindrée afin d’offrir un appétit maîtrisé. En usage mixte, nous avons relevé une moyenne de 6,5 l/100 km. Le 2.0 est élastique et accepte de rependre bas ce qui facilite les dépassements. Il est aussi très bien exploité par la BVM6 à la commande précise et agréable. Mazda propose même de l’associer à une boîte automatique à 6 rapports.

La nouveauté, c’est l’arrivée du système G-vectoring, apparu il y a quelques mois sur la Mazda 6. Il s’agit d’une répartition du couple entre les roues dans les virages pour faciliter la trajectoire et limiter au maximum le sous-virage. Le renvoi du couple effectué en quelques millisecondes est quasi imperceptible au volant. Toutefois, nous avons bel et bien constaté une sorte de « mini catapultage » en sortie de virage sur notre Mazda 3 deux roues motrices. Le confort phonique progresse grâce à l’apport de nouveaux matériaux sur les joints et les vitrages, ce qui rend les longs trajets encore plus confortables. Au global, le comportement routier reste de haut niveau, sûr et efficace, et positionne selon nous la nippone parmi les meilleures compactes évoluant en Europe.

Photos (21)

En savoir plus sur : Mazda 3 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire