Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Taxis, ambulanciers et auto-ecoles unis contre la loi mobilité

Dans Economie / Politique / Social

Les auto-écoles, les taxis et les ambulanciers ont manifesté aujourd’hui leur mécontentement à travers plusieurs opérations escargot dans la capitale. A 10 h, plus de 430 km de bouchons ont été comptabilisés en îles de France. Les syndicats protestent contre la loi mobilité et la réforme à venir du permis de conduire.

Taxis, ambulanciers et auto-ecoles unis contre la loi mobilité

Plusieurs centaines de taxis, ambulances et auto-écoles se sont rassemblés ce matin pour une opération escargot en région parisienne. Les cortèges ont convergé vers la capitale, direction boulevard Raspail (7e), où une manifestation à pied est prévue jusqu'à la place du Président Herriot, selon la préfecture de police, qui prévoit une dispersion vers 20H00. Les cortèges sont partis de Roissy, Orly, la Défense, Torcy, Clignancourt, Bagnolet, d'Italie, d'Auteuil, selon la préfecture.

Les taxis protègent leur couloir de bus

La mobilisation vise à protester contre des dispositions du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) qui « cassent l’équilibre entre VTC et taxis », avait expliqué la semaine dernière Adil Karami, porte-parole de SUD-Taxi au Monde. La loi mobilité demandée par la ministre des Transports Élisabeth Borne "prévoit de donner aux VTC les quelques droits des taxis, comme les couloirs de bus, les stations sur la voie publique, le conventionnement sécurité sociale.., sans en supporter les contraintes", a déclaré pour sa part Karim Asnoun (CGT-Taxis).

Les auto-écoles contre les plateformes internet

De leur côté, les auto-écoles craignent deux propositions d’un rapport commandé par l’exécutif à la députée LREM Françoise Dumas (LREM) : l'agrément national des auto-écoles et la possibilité pour un candidat de s'inscrire lui-même directement à l'examen. Selon Henda Ben Abdessalem, porte-parole d'un collectif d'auto-écoles, ces deux mesures "favoriseraient les plateformes", nouvelles venues dans le secteur, témoignait-il dans les colonnes de l’Express.

Les ambulanciers contre le financement des transports de santé

Enfin, déjà mobilisés fin 2018 contre une réforme du financement des transports de santé, des ambulanciers se sont joints au mouvement protestant contre une réforme du financement des transports de santé. Depuis le 1er octobre, ce ne sont plus les patients qui choisissent les sociétés d'ambulances auxquelles ils font appel mais les établissements de santé. Désormais l'Assurance maladie ne rembourse plus des transports en ambulance déclarés par les patients mais alloue aux hôpitaux un budget "transport" pour financer et organiser les transports sanitaires inter et intra-établissements.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De toutes façons je crois que pour bien faire ils voudraient mettre tout les taxis sur une plate-forme. Et les taxis peuvent travailler pour les plates-formes vtc si ils veulent. :bah:

Par Profil supprimé

Les taxis gueulent car ils ont compris qu'ils se sont bien fait niquer en monnayant leur licence à des tarifs extrêmement élevés alors qu' à la base elle est gratuite. Tant pis pour eux.

Par

"Les taxis protègent leur couloir de bus..."

"Les auto-écoles contre les plateformes internet"

"Les ambulanciers contre le financement des transports de santé"

Chacun pour sa" g....le" mais " tous unis quand même" pour manifester aujourd’hui leur mécontentement à travers plusieurs opérations escargot dans la capitale.

Et là, on gêne ....on peste .... mais ça ne fait pas perdre de l'argent à l'économie....2 poids 2 mesures....

et quand je pense que tout ce beau monde se plaignait de ralentissement dans " les ronds-points GJ "....

Faites ce que je dis mais pas ce que je fais......:bah:

Par

J'oubliais " Les syndicats protestent...." MDR!!!!!

Par

En réponse à pingpang

De toutes façons je crois que pour bien faire ils voudraient mettre tout les taxis sur une plate-forme. Et les taxis peuvent travailler pour les plates-formes vtc si ils veulent. :bah:

Oui il y a des pays où tu peux voir un taxi arriver lorsque tu utilises Uber , ça m'est arrivé 2x.

Mais en France le taxi qui fait ça se fait lyncher, bon j'exagère mais rayure en règle de sa caisse par ses "confrères" c'est certain.

C'est bien tendu l'ambiance actuellement autour de l'aéroport de Nice et du FIF , les taxis supportent mal de voir le gâteau s'échapper un peu plus chaque année, et il etait beau ! D'ailleurs si les licences se vendaient largement au-delà de 250.000 c'est que l'acheteur gagnait suffisamment pour un retour sur investissement dans un délai raisonnable (7 à 10 ans, parfois moins). Aujourd'hui il n'y a plus trop de prix, Uber a fait exploser ce petit commerce.

Au final les taxis vont garder le privilège de rouler en couloir bus et leurs parkings face aux palaces ce qui justifie en bonne partie le prix + élevé de leur tarif. Mais à rouler des des voitures de généralistes de 7 ans (un VTC doit avoir une voiture de 4.50 m minimum et âgée de moins de 6 ans), habillés chez Auchan et connaissant péniblement 4 mots d'Anglais ils vont continuer à perdre encore des clients.

Precision: je connais la situation de visu, actuellement je roule tous les soirs comme VTC (FiF de Cannes puis GP de F1 à MC) pendant env. 4h après le taf de 20h à minuit, ca fait un billet de 100€ tous les soirs

Par

Oui c'est à peu près ça. 60h/semaine : 1700e/ mois.

Chauffeur de maître c'est 1 vieux métier. Et je suis gentil.

Par

En réponse à pingpang

Oui c'est à peu près ça. 60h/semaine : 1700e/ mois.

Chauffeur de maître c'est 1 vieux métier. Et je suis gentil.

Chauffeur de maître tu roules dans la voiture du maître. Chauffeur VTC tu roules dans ta voiture, tu payes une assurance pro + RC pro. Sur les revenus il faut deduire les frais d'essence (env 70€ tous les 2 jours dans mon cas par ex) + maintenance + dépréciation du prix de la voiture. + les impôts sur revenus (je paye env 35%) , URSSAF et autres joyeusetés que paient tous les indépendants.

Pour être complet, 100€ en 4 h c'est facile a gagner en ce moment, c'est même plutôt 120 a 150, mais de novembre à avril il faut plutôt rester 12h dans sa voiture pour y arriver.

Par

Le Français est de base contre toutes nouvelles lois, mise à jour, renouveau. Dès qu'un secteur entend le mot "projet de loi", Bim, tous en grève., c'est dingue cette mentalité.

J'étais sur Paris semaine dernière, la queue pour avoir un taxi le matin à gare de l'Est est incompréhensible.

ça fait longtemps que j'utilise Uber et vraiment, ça na rien à voir. Les voitures sont nickelles, les chauffeurs offrent un vrai service (ils descendent quand ils arrivent devant toi, disent bonjours, ouvrent les portes, s'occupent des bagages, brefs, tous ce qui est de plus serviable). J'ai fait l'erreur d'attraper au vol un taxi pour rentrer, le mec était beuglait téléphone sans retenu, pas un bonjour ou quoi que ce soit, c'est évidement moi qui est mis les affaires dans le coffre, il ne s'est surtout pas fatigué à ce lever, et quand il eu finit son appel, il a passé tous le trajet à pester contre les VTC, disant que les taxis n'allait volontairement pas dans les files de gare ou d'aéroport (la ou les VTC n'ont pas le droit de se garer) pour que les clients "comprennent" qu'ils sont important et nécessaires.

Ces pauvres gens se font endoctrinés par des syndicats qui n'ont pas compris qu'une offre plus grandes apporterait plus de demande (cf. le cas en Angleterre, ou dans les grandes villes des US).

Bref, leur mentalité est vraiment néfaste a leur activité, ils vont finir par tout perdre et se sera bien fait.

Par

A PARIS la licence est passée de 240 000€ à 115 000€ à ce jour ! Et dire qu il y a encore des CONS pour acheter alors que l on sait pertinemment que la licence vaudra 0€ dans 10 ans !!!

Faut dire que dans le vtc taxi on a pas à faire à des prix nobel

Par

En réponse à Fredvtc

A PARIS la licence est passée de 240 000€ à 115 000€ à ce jour ! Et dire qu il y a encore des CONS pour acheter alors que l on sait pertinemment que la licence vaudra 0€ dans 10 ans !!!

Faut dire que dans le vtc taxi on a pas à faire à des prix nobel

Pour info la licence de taxi comprend la voiture, donc si tu as une belle Classe E récente, ou une S ou Q7 (il y en a et pas qu'une seule !) la valeur de la voiture est déjà considérable. A mon sens c'est d'ailleurs ce vers quoi devraient s'orienter les taxis; faire moins cher que Uber c'est perdu d'avance, tu gagnes trop peu. Par contre un vrai service hdg avec belle E/S ou A8/Q7 ou XF/XJ voir même un Espace IP avec un chauffeur correctement sapé (je ne mets pas un jean pour faire du VTC...) qui parle Anlais correctement (ne pas le parler est juste le résultat d'une flemme, on n'a pas besoin d'être doué pour apprendre une langue) ça marche plutôt bien, j'en connais dont un pote qui roule en Espace (oui celui qui en est ravi bien qu'à l'approche des 200.000 km ça existe malgré ce que croient savoir les trolls). Les taxis ont l'avantage des voies réservées (les couloirs bus) qui rendent sacrément service dans les bouchons de Cannes ou Nice l'avantage du parking exclusif devant tous les palaces. Et il y a une clientèle qui n'est clairement pas à quelques dizaines d'euros près pour un trajet. Par contre celui qui tourne en Berlingot/ Duster (y en a aussi !) s'habille en hypermarché, parle foot toute la journée en Français, il est mort d'avance c'est sur

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire