Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Techrules compte produire son prolongateur d'autonomie à turbine en 2019

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides

Techrules compte produire son prolongateur d'autonomie à turbine en 2019

Le constructeur chinois Techrules annonce que sa technologie de prolongateur d'autonomie pour voiture électrique sur base de turbin est prête pour la production. Les premiers exemplaires sortiraient de l'usine dès la fin d'année.

L'avenir de l'automobile n'est qu'une question de "maturation" de technologies déjà existantes. Batteries, moteurs thermiques, hydrogène ou encore biocarburants, tout ceci est déjà présent sur le marché, mais tout n'a pas évolué à la même vitesse ou de la même façon. Les vraies révolutions sont-elles encore possibles ? Pour l'instant, il ne semble pas. Mais le constructeur chinois Techrules veut mettre sur le marché une solution technique qui n'avait pas été envisagée jusqu'ici : la turbine.

La technologie est baptisée TREV (Turbine Recharging Electric Vehicle). Vous l'aurez deviné, il s'agit donc d'un véhicule électrique qui peut prolonger son autonomie grâce à une turbine qui recharge les batteries. Dans les faits, ce n'est rien de bien nouveau puisque des prolongateurs d'autonomie sous la forme de moteurs existent déjà, mais rien avec une turbine.

La turbine du modèle final développera 15 kW de puissance, soit l'équivalent de 20 ch. C'est peu, et beaucoup moins que les 80 kW de la turbine de la supercar Ren, qui avait été présentée en 2017 par Techrules. Mais cela va permettre de produire en grande quantité cette "microturbine" et surtout de la proposer à un tarif plus concurrentiel.

La dernière évolution, et pas des moindres : la microturbine de 15 kW peut fonctionner quasiment avec tous les carburants, et surtout avec les biocarburants, comme le bioéthanol. Il reste maintenant à en savoir plus sur les données techniques de cette turbine : son encombrement, son poids, sa capacité à recharger des batteries et son coût. Nous en saurons peut-être plus à Genève.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tu m'étonnes...les chinois ont tout intérêt à faire en sorte que les voitures électriques deviennent un énorme succès mondiale, bien que tout aussi polluant que l'énergie fossile....

Par

Faut aussi voir l'efficience du truc, et aussi son bruit. ça n'a pas vraiment l'air d'être étudié pour la voiture privé donc...

Par

En réponse à jujuv60

Tu m'étonnes...les chinois ont tout intérêt à faire en sorte que les voitures électriques deviennent un énorme succès mondiale, bien que tout aussi polluant que l'énergie fossile....

" tout aussi polluant que l'énergie fossile...."

essaie de rester quelques heures dans un endroit clos avec une voiture thermique moteur tournant juste pour comprendre la différence avec une voiture électrique.

Par

à voir également les nuisances sonores générées, le petit détail à ne pas laisser de côté.

sinon, sur le principe, ben oui, ça reste une bonne idée.

mais quand on voit bmw se désengager du principe du prolongateur thermique, on se demande s'il n'y a pas un loup quelque part.

et ourtant, avec un prolongateur carburant à l'e85, ça serait top sur une Zoé ou 208 par exemple.

Par

Rien de nouveau : https://www.ina.fr/video/CAB96083473

Par

En réponse à TeamGreen74

" tout aussi polluant que l'énergie fossile...."

essaie de rester quelques heures dans un endroit clos avec une voiture thermique moteur tournant juste pour comprendre la différence avec une voiture électrique.

Essaie de rester quelques heures dans une mine de lithium ou autre metal rare pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demander comment est produite l'électricité qui sert à faire rouler la voiture électrique pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demader comment on recycle tous ces métaux rares pour comprendre la différence avec une voiture thermique.....

Je ne suis ni pour ni contre les voitures électriques, mais il faut tout mettre à plat.

Petite video explicative:

https://www.lemonde.fr/climat/video/2018/12/10/la-voiture-electrique-est-elle-vraiment-plus-ecologique_5395451_1652612.html

Par

En réponse à Julbert

Essaie de rester quelques heures dans une mine de lithium ou autre metal rare pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demander comment est produite l'électricité qui sert à faire rouler la voiture électrique pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demader comment on recycle tous ces métaux rares pour comprendre la différence avec une voiture thermique.....

Je ne suis ni pour ni contre les voitures électriques, mais il faut tout mettre à plat.

Petite video explicative:

https://www.lemonde.fr/climat/video/2018/12/10/la-voiture-electrique-est-elle-vraiment-plus-ecologique_5395451_1652612.html

parce qu'une plateforme pétrolière n'est pas un massacre écologique peut être ?

Par

Bravo. Lorsque j'ai vu le concept il y a quelques années je ne pensais pas que ça arriverait pour le grand public. Leur turbine est d'autant plus intéressante qu'elle est équipée de paliers/roulements hybride air/magnétiques pour limiter l'usure.

Quand au bruit je suppose que les chinois disposent de bons acousticiens et de logiciels de simulation performants, on est plus dans les années 80. Combiné à du biocarburant à base d'algues et à une petite batterie au sodium pas trop chère on peut se rapprocher de la voiture telle qu'elle aurait dû être depuis au moins 20 ans. Pour BMW qui arrête le REX ou encore l'Ampera je pense que c'était des démonstrateurs pour montrer qu'ils pouvaient le faire mais n'ont jamais eu l'intention d'y aller sérieusement (sans contrainte politico/économico/géostratégico/écologique). Renault n'a plus qu'à fabriquer l'Eolab et tout de suite pas dans 107 ans pour proposer une alternative crédible en remplacement de ses moteurs qui ont 4 fois plus de pièces que les autres et qui rejettent plusieurs fois la norme déclarée qui est déjà bien laxiste.

Par

Une turbine, c'est petit et léger comparé à un moteur à piston de puissance identique. Par contre, pour ce type d'application, on peut tabler sur une turbine de petite taille à compresseur radial, ce qui signifie qu'elle tournera à plus de 50000 t/min . Ca va faire un barouf énorme sur des fréquences très élevée., Il faudra la réviser, vérifier l'équilibrage et changer les roulements céramique régulièrement, ce qui coûtera un bras . Il me semble que chez les constructeurs qui font déjà des turbines de cet ordre de puissance, l'intervalle de révision est de l'ordre d'une cinquantaine d'heures .

Par

En réponse à Julbert

Essaie de rester quelques heures dans une mine de lithium ou autre metal rare pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demander comment est produite l'électricité qui sert à faire rouler la voiture électrique pour comprendre la différence avec une voiture thermique, essaie de te demader comment on recycle tous ces métaux rares pour comprendre la différence avec une voiture thermique.....

Je ne suis ni pour ni contre les voitures électriques, mais il faut tout mettre à plat.

Petite video explicative:

https://www.lemonde.fr/climat/video/2018/12/10/la-voiture-electrique-est-elle-vraiment-plus-ecologique_5395451_1652612.html

Juste un rappelle des faits et des évidences...

Même en mettant toutes les catastrophes et les polluants dut à l'energie électrique,

même en y rajoutant toutes les catastrophe nucléaires dans des centrales, même en y rajoutant

les deux bombes atomiques aux Japons...

...

On est à des années lumières de l'impacte sur l’environnement et en terme geopolitique

qu'a eu , qu’aura et qu'a encore le pétrole.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire