Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Un nouveau décret va limiter les informations sur Waze et Coyote

Dans Pratique / Autres actu pratique

Un nouveau décret va limiter les informations sur Waze et Coyote

A partir du 1er novembre, certains contrôles de police seront totalement masqués sur les systèmes d'aides à la conduite de type Waze et Coyote. Mais cela se fera dans des circonstances bien particulières.

A partir du 1er novembre, un nouveau décret entre en scène et concerne les applications d'aide à la conduite, de type Waze ou Coyote. Il sera toujours possible de signaler la présence de forces de l'ordre, mais dans certains cas bien précis, ces alertes seront purement et simplement masquées, pour des durées allant de 2 à 12h, selon le type de contrôle.

Le but est de ne pas signaler la présence des policiers et gendarmes en cas de contrôles pour la drogue et l'alcoolémie, mais aussi lors d'alertes enlèvement et de menace terroriste. Logique, aurions-nous envie de dire, tellement logique même que c'est presque étonnant de ne pas avoir eu la mise en place de ces restrictions bien avant.

Ce seront les préfectures qui auront la main sur les masquages de signalisation des contrôles, que ce soit sur Waze, Coyote ou encore Maps. Elles le décideront lorsque des opérations spéciales auront lieu, et dans des zones bien précises : pas plus de 2 km de rayon pour l'urbain, et 10 km en milieu rural. Il faut par ailleurs préciser que la suppression des signalements de policiers et gendarmes n'interviendront que sur les départementales et communales : les autoroutes et nationales ne seront pas concernées, puisque la préfecture n'a pas la main sur ces axes.

En clair, les simples contrôles de vitesse, qu'ils soient sur des radars "chantier" ou mobiles, ne sont pas concernés par cette mesure. Par ailleurs, en cas de contrôle d'alcoolémie ou pour des barrages routiers, les automobilistes auront toujours accès à la fonction de signalement, mais l'alerte ne sera en fait pas visible par les autres utilisateurs de l'application, dans ce que le décret appelle une "zone blanche".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire