Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Une startup française veut prédire le moment de l'endormissement au volant

Dans Futurs modèles / Technologie

Plutôt que d'analyser le regard comme le font certains détecteurs de fatigue dans les véhicules, une start-up française a eu l'idée de développer un outil analysant le rythme cardiaque pour prédire les endormissements au volant.

Une startup française veut prédire le moment de l'endormissement au volant

L'initiative nous vient d'une start-up française, "Core for Tech". Les membres de cette jeune société ont travaillé conjointement avec le CHU de Lille pour développer un système capable de prédire les cas d'endormissements et d'avertir le conducteur. Un système qui existe déjà dans certaines autos, mais qui se base sur un capteur analysant le visage et surtout les yeux du conducteur. Pour Core For Tech, la voie empruntée est différente.

La start-up revendique surtout une finesse d'analyse du somnolement largement supérieure à celle des systèmes habituels, avec une capacité à les détecter très tôt. Et c'est ce qui fait la différence : Core For Tech annonce que sur un trajet de nuit de 6 heures, le conducteur "test" aurait dormi 30 minutes au volant. Éloquent.

L'analyse de l'état de fatigue du conducteur passe ici par le suivi du système nerveux, soit par un brassard spécifique qu'il doit porter, soit par une montre connectée qui serait associée à l'ordinateur de bord de l'auto. L'entreprise lilloise estime qu'il est possible de prévenir jusqu'à 20 minutes à l'avance un endormissement imminent, incitant ainsi le conducteur à s'arrêter. 

La prochaine étape sera probablement de tenter de s'associer avec des constructeurs pour intégrer cette technologie, qui pourrait comporter des capteurs directement placés dans le dossier du siège conducteur.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Allons, tout le monde le sait sur ce site : c'est en roulant à 110 que l'on s'endort.

Par

En réponse à beniot9888

Allons, tout le monde le sait sur ce site : c'est en roulant à 110 que l'on s'endort.

Exactement, jamais eu de somnolence à 160.:coolfuck:

Par

dès que l’aiguille reste trop longtemps à 110 ou à 80 c'est l'endormissent assurée ! Il faut vite sonner l'alerte !

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Exactement, jamais eu de somnolence à 160.:coolfuck:

Alors je te laisse imaginer à 220km/h :wink:

Par

Il faut aussi prévoir le reveil par une sonnerie.

Par

C'est toujours étonnant de lire des "découvertes" connus de la plupart des gens ayant de l'expérience.

Pour éviter l'endormissement au volant (ou ailleurs), avoir une bonne nuit de sommeil est de toute évidence indispensable, et petit truc connu juste depuis au moins 70 ans, manger léger, très léger car la digestion du (des) sucre(s) est largement responsable de cela, de même, éviter le sucre (raffiné) même si cela parait difficile dans cette nourriture "moderne", c'est possible, nombreux ont réussi. Et d'une façon général, que ce soit pour l'endormissement au volant, les virus ou autres; rien ne remplace une bonne santé, pas même un dispositif électronique, de l'Intelligence artificielle (mais où donc est la naturelle ?). Bonne journée.

Par

En réponse à beniot9888

Allons, tout le monde le sait sur ce site : c'est en roulant à 110 que l'on s'endort.

On se fait ch*er surtout. Avec les conséquences fort probables que ça a (détournement de l'attention)

Sinon c'est une très bonne chose de travailler sur ce genre de techno sécuritaire non intrusive même si effectivement le mieux est de pouvoir prendre la route bien reposé et correctement nourri

Par

" soit par une montre connectée qui serait associée à l'ordinateur de bord de l'auto "

Apple watch ?

C'est typiquemnt ce que Appel veut développer.

Par

En réponse à Debian

C'est toujours étonnant de lire des "découvertes" connus de la plupart des gens ayant de l'expérience.

Pour éviter l'endormissement au volant (ou ailleurs), avoir une bonne nuit de sommeil est de toute évidence indispensable, et petit truc connu juste depuis au moins 70 ans, manger léger, très léger car la digestion du (des) sucre(s) est largement responsable de cela, de même, éviter le sucre (raffiné) même si cela parait difficile dans cette nourriture "moderne", c'est possible, nombreux ont réussi. Et d'une façon général, que ce soit pour l'endormissement au volant, les virus ou autres; rien ne remplace une bonne santé, pas même un dispositif électronique, de l'Intelligence artificielle (mais où donc est la naturelle ?). Bonne journée.

Commentaire plein de bon sens.

Par

hé oui, beaucoup sont devenus tellement cons qu'ils ne savent même plus déterminer par eux-même leur état de fatigue.

triste époque... :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire