Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Vers un Mondial de l'auto "compact et qualitatif" (interview vidéo exclusive)

Dans Salons / Salon de Paris

Dans une interview accordée en exclusivité à Caradisiac, Serge Gachot, patron du Mondial de l’automobile, détaille les nouvelles orientations prises pour l’édition 2020. Et révèle au passage que le mythique Hall 1 ne sera plus de la partie, pour mieux organiser l'ensemble autour des Hall 4, 5 et du nouveau 6. Et ce n'est pas tout...

Le Hall 1, jusqu'ici objet de toutes les convoitises pour les constructeurs, appartient désormais au passé.
Le Hall 1, jusqu'ici objet de toutes les convoitises pour les constructeurs, appartient désormais au passé.

Si les grands salons automobiles ont perdu de leur aura ces dernières années, c’est celui de Paris qui aura le mieux résisté aux bourrasques. Lors de sa dernière édition, dans un format renouvelé, raccourci à 11 jours et avec le concours notable de la moto, il aura ainsi rassemblé plus d’un million de visiteurs.

Un pari brillamment gagné, donc, mais l’erreur serait de se reposer sur de fragiles lauriers pour l’édition 2020, qui se tiendra du 1er au 11 octobre à Paris. Il faut dire que l’échec du dernier salon de Francfort a démontré l’impérieuse nécessité d’une réinvention de l’espèce.

Telle est la feuille de route du groupe Hopscotch, qui a été choisi il y a quelques mois par la filière automobile pour organiser ce rendez-vous. Frédéric Bedin, Président du directoire, s’était alors dit « très fier d’être aux côtés de la filière automobile afin d’ouvrir une nouvelle étape dans l’histoire de cet événement emblématique s’il en est. Réenchanter le Mondial au moment où se réinvente la mobilité, c’est le très beau défi qui est le nôtre. L’enjeu sera notamment, dès 2020, d’amplifier l’audience des marques en proposant une expérience de visite entièrement réinventée, interactive et personnalisée. »

En exclusivité pour Caradisiac, voici le projet d'implantation du Mondial 2020.
En exclusivité pour Caradisiac, voici le projet d'implantation du Mondial 2020.

Voici pour les déclarations d’intentions. Mais comme Caradisiac aime en donner toujours plus à ses lecteurs, nous avons obtenu en exclusivité une interview de Serge Gachot, Directeur Général de l’événement.

A 9 mois de l’ouverture des portes, il nous en a dit plus sur les orientations stratégiques choisies. On apprend ainsi que l’événement, regroupé sous la marque-ombrelle de Paris Motion Festival, reposera sur trois piliers :

Le Mondial de l’Auto à la Porte de Versailles, lequel accordera aussi une grande place à la moto.

Le Movin’on Paris, première édition européenne du sommet B2B sur la mobilité qui a lieu depuis 3 ans à Montréal (un événement qui intéresse donc plus particulièrement les professionnels).

Les événements Hors-les-Murs, avec des nouveautés aux thématiques variées (centres d’essai, démonstrations de véhicules autonomes, un événement autour de la mode, un événement dédié aux femmes, glisse urbaine, gastronomie, mode, etc.).

On apprend aussi que l’on se dirige vers une implantation entièrement revue, avec un Hall 1 qui passera purement et simplement à la trappe ! L’idée est d’avoir un salon « compact et qualitatif », pour reprendre les termes employés par Serge Gachot, qui dit vouloir s'inspirer de celui de Genève.

A la place seront retenus les halls 4, 5 et le nouveau hall 6. Une façon de conserver le dynamisme et la renommée d’un salon dont l’une des forces est d’être organisé dans l’une des plus belles villes du monde. Pour en savoir plus, nous vous invitons maintenant à consulter l’interview vidéo que nous avons récemment réalisée à Paris.

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire