Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Voitures électriques : des longévités de batteries variables

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

Voitures électriques : des longévités de batteries variables

Une récente étude s'est penchée sur la longévité des batteries de certains véhicules. Evidemment, toutes les marques et modèles ne sont pas à la même enseigne, mais la moyenne serait malgré tout de 2,3 % d'autonomie perdus chaque année.

L'entreprise d'analyse de données de gestion de flotte Geotab a publié une étude intéressante sur l'usure des batteries de voitures électriques, et force est de constater que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. 6300 véhicules électriques (de particuliers et de flottes) ont été analysés par la société américaine qui a dressé un tableau des pertes d'autonomie.

Sans grande surprise, les conditions d'utilisation font varier la dégradation de la batterie. Les recharges trop fréquentes sur des bornes rapides, un usage par temps très chaud ou encore la présence, ou non, de refroidissement liquide font que les pertes d'autonomie vont du simple au double, selon les utilisateurs et les marques.

La dégradation annuelle serait de 2,3 % de la capacité de la batterie selon Geotab. Une société de location de véhicule au pays de l'oncle Sam, qui possède des autos ayant dépassé les 500 000 km, comporte également un Tesla Model X avec 531 000 km au compteur a perdu 23 % de sa capacité de charge, l'autonomie passant de 420 à 320 km. 

Sur la Nissan Leaf, la dégradation moyenne est de 4,5 %, soit presque deux fois supérieure à la moyenne. Une donnée qui s'explique par le fait que la japonaise dispose d'un refroidissement non pas liquide mais passif (moins efficace).

L'usure des batteries

Contrairement à ce que laissent entendre certaines actualités, le froid n'est pas la variable la plus dangereuse pour les batteries. En réalité, si le froid altère l'autonomie directement, elle ne dégrade pas pour autant la batterie comme le ferait... le chaud. Les hautes températures sont mauvaises pour les batteries, qui sont toutes refroidies (passivement, ou par liquide). C'est pourquoi les fortes chaleurs ne sont pas forcément bonnes pour les accumulateurs au lithium, et Geotab a clairement noté que les électriques localisées dans des régions chaudes avaient des batteries qui s'usaient plus vite.

La recharge joue également un grand rôle. Et ce qui entame le plus la durée de vie d'une batterie est la recharge par courant continu et forte puissance. En clair : toutes les bornes rapides (Supercharger Tesla, Ionity...). Chez Tesla, d'ailleurs, il a toujours été conseillé aux propriétaires d'éviter de trop souvent fréquenter les bornes rapides. Il faut donc privilégier au maximum la recharge par courant alternatif, plus lente, et tenter de rester le plus possible dans la zone 20%/80% de charge.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (481)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les californiens et fanboys Tesla en sueur.

Par

2% par an stockage perdus par an, 20% sur 10 ans.

ça reste raisonnable, surtout que des entreprises commencent à diagnostiquer et réparer les batteries.

elles vont se développer.

sûr que d'ici quelques années, on pourra refaire sa batterie pour un forfait a 99€ et 100 points de contrôle chez sudauto

Par

En réponse à LittlePaulie

Les californiens et fanboys Tesla en sueur.

Heu non, vu qu'a 500000km, la perte n'est que de 20%.

Quelle thermique aujourd'hui est capable d'un tel kilométrage sans entretien et sans panne majeure (turbo, injection, FAP, EGR?)

Ce qui faut éviter, c'est les VE sans batterie watercoolée... Donc exit la Leaf et la Zoé.

Par

En réponse à pxidr

Heu non, vu qu'a 500000km, la perte n'est que de 20%.

Quelle thermique aujourd'hui est capable d'un tel kilométrage sans entretien et sans panne majeure (turbo, injection, FAP, EGR?)

Ce qui faut éviter, c'est les VE sans batterie watercoolée... Donc exit la Leaf et la Zoé.

Oui si vous faites 500.000 kms en très peu d'années...

Tout comme un taxi...qui fera 500.000 kms avec un VT ou une hybride

Par

J'espère que le système de pompe à chaleur de PSA est efficace. Sinon la 208 risque elle aussi de voir son autonomie baisser beaucoup.

Par

Enfin un article de qualité où les infos techniques sont justes.

Par

On le savait , mais pas catastrophique non plus , sans compter que dans 500000 bornes et X années la techno aura certainement évolué et le remplacement par plus compact et légers ,

bon ça ne change pas dans l'immédiat le problème d'autonomie au long cours , quand au 0/100 klm/h on savait que les performances étaient moindres lier à la chauffe des batteries même avec un bon refroidissement , rien de bien nouveau non plus et si 200 klm/h sur autobahan pendant 1 heure , la pas bon sur toute la ligne .

Bon Tesla semble avoir un petit plus , mais ne pas comparer un ZOE ou Leaf , mais plutôt à la Porsche qui possède un bon système de refroidissement et plus constant dans la contrainte et effort que la Tesla , l'autonomie est un autre sujet :biggrin:

Par

En réponse à Turbo95

On le savait , mais pas catastrophique non plus , sans compter que dans 500000 bornes et X années la techno aura certainement évolué et le remplacement par plus compact et légers ,

bon ça ne change pas dans l'immédiat le problème d'autonomie au long cours , quand au 0/100 klm/h on savait que les performances étaient moindres lier à la chauffe des batteries même avec un bon refroidissement , rien de bien nouveau non plus et si 200 klm/h sur autobahan pendant 1 heure , la pas bon sur toute la ligne .

Bon Tesla semble avoir un petit plus , mais ne pas comparer un ZOE ou Leaf , mais plutôt à la Porsche qui possède un bon système de refroidissement et plus constant dans la contrainte et effort que la Tesla , l'autonomie est un autre sujet :biggrin:

Ta méconnaissance du sujet est abyssale.

« quand au 0/100 klm/h on savait que les performances étaient moindres lier à la chauffe des batteries ».

C’est l’inverse, plus la batterie est chaude, moins la résistance interne dans la batterie est élevée et plus la capacité de décharge de la batterie augmente et donc la puissance. C’est ça le principe du mode ludicrous chez Tesla, faire chauffer la batterie. Par contre, mauvais pour la durée de vie des cells.

« , rien de bien nouveau non plus et si 200 klm/h sur autobahan pendant 1 heure ».

Une model 3 peut rouler à cette vitesse jusqu’à épuiser sa batterie sans la faire chauffer. Pour la faire chauffer, il faut aller tangenter la Vmax.

Par

En réponse à pxidr

Heu non, vu qu'a 500000km, la perte n'est que de 20%.

Quelle thermique aujourd'hui est capable d'un tel kilométrage sans entretien et sans panne majeure (turbo, injection, FAP, EGR?)

Ce qui faut éviter, c'est les VE sans batterie watercoolée... Donc exit la Leaf et la Zoé.

Effectivement, c'est plus que suffisant

Et peu de monde fait 50 000 km/an .... donc sur 500 000 km sur 20 ans est tout à fait faisable tout en perdant que 20%

Gigi va péter un durite :biggrin:

Par

En réponse à LittlePaulie

Les californiens et fanboys Tesla en sueur.

C'est beau de croire qu'on achète une électrique et que y'a aucun frais ni contraintes et qu'on est tranquille pour 20 ans entre le vieillissement de la batterie et les conditions climatiques et de route qui font varier son autonomie non j'ai beau chercher je ne vois pas où est la rentabilité à court et même long terme sans parler de tout les inconvénients en plus liés à la recharge et l'autonomie leur seul argument est aucun frais à la pompe au final impossible à amortir de toute manière comme l'entretien et le 0 a 100.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire