Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen : la blague Voltswagen fortement critiquée par l'AFP

Volkswagen : la blague Voltswagen fortement critiquée par l'AFP

L'Agence France Presse a dénoncé un "abus de confiance très grave" après le poisson d'avril de Volkswagen.

Volkswagen a fait le buzz cette semaine avec un poisson d'avril raté. La blague ? La marque allait être renommée Voltswagen aux USA, un changement pour symboliser la transition vers l'électrique, avec notamment le lancement du SUV branché ID.4.

Problème, la marque semble s'être emmêlée les pinceaux avec un communiqué lié à cette blague parti trop tôt. Le poisson a donc fuité, ce qui a semé le doute sur l'information. Le constructeur a en effet bien fait les choses, changeant notamment des éléments de son site et de ses réseaux sociaux. Surtout, des représentants de la marque avaient confirmé l'info auprès de différents journalistes.

La news a donc fait le tour des médias les plus sérieux, reprise au premier degré, grâce notamment au relais de l'AFP. Sûrement dépassé par cela, Volkswagen n'avait pas attendu le 1er avril pour indiquer que c'était une blague, évoquant une "campagne de marketing".

Mais l'AFP a fait part de son mécontentement suite à ce poisson d'avril, parlant carrément d'un "abus de confiance très grave". L'agence a écrit à Volkswagen : "Nous comprenons quand un porte-parole n'est pas en mesure de confirmer ou de commenter une information. Mais nous n'avons jamais pensé qu'ils puissent faire de fausses déclarations".

Et l'AFP a taclé fortement la marque dans son courrier : "Nous pensons fermement que des journalistes et médias rigoureux ne devraient pas être utilisés par des entreprises comme Volkswagen à des fins de marketing et de publicité. Pour nous, il s'agit d'un abus de confiance très grave qui ne doit pas se reproduire".

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires (64)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Faut se détendre! C’etait maladroit mais on va eviter de tomber une fois de plus dans le drama, faut arrêter de s’offusquer pour un oui pour un non.

Par

On n'en attendait pas plus des journalistes ?

Par

D'un côté comme de l'autre, on est au raz des pâquerettes......

Par

pas de sens de l'humour... en plus mauvais joueur!! ces technocrates piegés par un poisson d'avril..

bravo voltswagen

Par

Vexés comme des poux à l'AFP...

Z'auraient du venir sur Cara lire les commentaires ces ballots...

Par

AFP avec ses fak news qui donne des leçons

Par

Les pauvres choux, j'espère qu'ils s'en remettront.

Par

Pas faux, en soi. Enfin de là à parler d'un "abus de confiance GRAVE"...

Par

ce manque d'humour, comment on peut être vexé comme ça :areuh:

Par

Plus que l’AFP qui s’offusque -et sur le fond ils ont raison- c’est du côté de la variation du cours de bourse suite à cette annonce qu’il faut regarder. Plus que l’abus de confiance, c’est peut-être de la manipulation de cours.

Je répète bêtement ce que m’a dit ma copine Magalie qui aime bien jouer à la bourse et qui fait du calcul actuariel pour s’amuser quand elle surveille Ryan et Kenza sur le portique du jardin.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire