Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Vorsprung 2030 : Audi détaille sa sortie du moteur thermique

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

Audi lève le voile sur quelques détails de son grand plan de conversion au tout électrique, Vorsprung 2030.

Vorsprung 2030 : Audi détaille sa sortie du moteur thermique

Depuis les premières craintes du bannissement effectif du moteur thermique en Europe, c'est un peu la course à celui qui sera le plus ambitieux mais surtout le plus rapide pour passer au tout électrique. Avec, parfois, des plannings paraissant intenables sur le papier. Audi, qui s'est entièrement construit son image de marque premium par les moteurs à combustion, a récemment annoncé qu'à partir de 2026, il n'y aura plus que des lancements d'électriques. Audi se donnera 7 ans pour faire la transition puisque le dernier moteur thermique sortira des chaînes de production en 2033.

Sachez d'ailleurs que, selon nos informations et celle de nos confrères allemands, le tout dernier modèle thermique qui devrait être lancé par Audi sera normalement la seconde génération de Q8, en 2025. Après cela, Audi passera au tout électrique. Le diesel disparaîtra complètement dès le milieu de la décennie, puisqu'à partir de 2026, Audi fournira principalement ses derniers moteurs à combustion à la Chine, où le diesel n'a jamais été très populaire. Les TFSI survivront ainsi en grande partie pour les Chinois jusqu'en 2033.

2026, c'est dans 5 ans, ce qui ne représente même pas une génération pour un modèle automobile. En clair, ça chauffe dans les bureaux d'études de la marque. Le problème reste cependant entier : comment maintenir des marges opérationnelles confortables (acquises sur des productions tournées entièrement vers le fossile) quand il faut financer des modèles électriques coûteux, et qui ne rapporteront pas tout de suite une rentabilité importante. 

Une rentabilité très optimiste ?

Audi dévoile justement quelques détails sur son plan, baptisé "Vorsprung 2030". Pour compenser les dépenses, Audi a déjà trouvé une première solution : des options à la demande payantes, soit sur des durées limitées (nous l'avons déjà vu au sein du groupe Volkswagen), soit de manière définitive si le client souhaite finalement l'activer après livraison.

Audi, qui maintenait avant la crise Covid une rentabilité autour des 9 %, est tombé à 5,5 % de marge en 2020. La marque prévoit que, d'ici 2 à 3 ans, la rentabilité des électriques soit équivalente à celle des thermiques, avec un Q4 e-tron qui sera déjà aussi rentable qu'un Q3 thermique.

A plus long terme, Audi prévoit d'atteindre les 11 % de marge opérationnelle lorsque les électriques seront majoritaires dans les concessions. Un chiffre élevé, même au regard des standards actuels. L'électrique va évidemment progresser et les investissements consentis par Audi et les autres durant la décennie actuelle finiront un jour par être amortis, mais pour l'heure, ces chiffres semblent assez optimistes, probablement, aussi, pour séduire et rassurer les investisseurs.

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Forum Audi

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire