Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

ZFE : l'État va tester un prêt à taux zéro pour les voitures écolos

ZFE : l'État va tester un prêt à taux zéro pour les voitures écolos

Les sénateurs ont réussi à obtenir la mise en place de cette nouvelle aide à l'achat. En revanche, le report de mise en place des ZFE a été retoqué.

Une bonne et une mauvaise nouvelle en ce qui concerne les ZFE. Commençons par la mauvaise, et malheureusement fort pénalisante : le report de 5 ans de l'obligation de mise en place votée par les sénateurs n'a pas résisté la commission mixte paritaire.

Les sénateurs se sont ainsi pliés au projet du gouvernement. En conséquence, toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants devront avoir mis en place une ZFE avant le 31 décembre 2024.

De plus, dans les métropoles où des dépassements réguliers des valeurs limites de qualité de l'air sont enregistrés, un calendrier des interdictions de circulation sera imposé : les Crit'Air 5 et non classés seront bannis avant 2023, les Crit'Air 4 avant 2024 et les Crit'Air 3 avant 2025.

Les sénateurs ont toutefois réussi à obtenir une contrepartie : la mise en place d'un prêt à taux zéro pour l'achat d'une voiture écolo dans les ZFE. L'aide sera toutefois réservée aux plus modestes. Le gouvernement n'y était pas favorable, estimant dans un premier temps qu'il y a déjà de nombreuses aides à l'achat. Un micro-crédit a récemment été mis en place.

Mais pour les sénateurs qui ont défendu la mesure, le micro-crédit a encore un coût. Le prêt à taux zéro est donc une mesure de soutien pour les ménages qui vont devoir changer de véhicule à cause de la mise en place rapide de restrictions de circulation.

Ce prêt va cependant être une mesure expérimentale pendant deux ans, à partir du 1er janvier 2023. Il sera accordé "sous conditions de ressources", mais celles-ci ne sont pas encore définies. Le véhicule ne devra pas rejeter plus de 50 g/km de CO2, en clair ce sera un électrique ou un hybride rechargeable (et ne devra pas dépasser 2,6 tonnes). L'État prendra en charge le coût du prêt à taux zéro, sous la forme d'une réduction d'impôts pour les banques.

    Mots clés :

  • ZFE

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire