Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2019-2025: comment le marché auto va changer

Dans Pratique / Autres actu pratique

Le Conseil national des professions de l’automobile publie une étude prospective sur le marché de l’automobile à l’horizon 2025. Au programme : un parc en extension, des moteurs à essence toujours plus nombreux, l’hybride qui progresse (lentement), une fiabilité qui s’améliore, et des automobilistes qui souscrivent massivement des contrats d’entretien. Et ce n’est pas tout…

2019-2025: comment le marché auto va changer

« Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir », affirmait Pierre Dac. Pas de quoi décourager le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), qui publie ces jours-ci une « Analyse prospective sur l’après-vente automobile » réalisée en partenariat avec le cabinet TCG Conseil, et qui nous donne un éclairage sur l’évolution du parc à l’horizon 2025.

Selon cette étude, le parc de voitures particulières est appelé à croître de 2,6% pour atteindre 33,6 millions d’unités. Dans le même temps, le diesel poursuivrait sa dégringolade et ne représenterait plus que 37% du parc global (contre 62% aujourd’hui), et ce au bénéfice des motorisations essence qui deviendraient majoritaires avec 53% du parc.

On trouverait 7% de moteurs hybrides et un peu moins de 3% d’électriques (attention, on parle bien ici du parc global, pas de la part des ventes annuelles qui devrait être sensiblement supérieure à ce chiffre).

Autre enseignement de cette étude, le kilométrage annuel moyen augmenterait légèrement (+1,6%) pour approcher les 13 500 km. Les diesels resteraient les modèles qui roulent le plus (16 370 km en moyenne), mais on note que les électriques augmenteraient sensiblement leur rayon d’action : d’après l’étude, les modèles «zéro émission » parcourraient en moyenne 12 500 km par an, ce qui ne sera rendu possible que par le développement d’un important réseau de recharge (rapide ou semi-rapide).

En termes de sécurité et d’entretien, les choses évoluent sensiblement. Ainsi, le taux d’équipement en ADAS (pour Advanced driver assistance systems, terme qui désigne les aides à la conduite) atteindra 36% du parc, ce qui contribuera directement à réduire le taux d’accidents de 15%. De plus, les véhicules de plus de dix ans verront leur fiabilité s’améliorer, avec un taux de panne en baisse de 23,5% (appréciez la virgule !).

Moins de réparation à la clé, donc, mais des prix de la maintenance en atelier qui vont grimper de 2% du fait de la complexification technologique de nos chères voitures. Ainsi, le passage annuel en atelier deviendra la norme, soutenu par la politique de « contrats d’entretien » qui accompagne les formules de location longue durée ou location avec option d’achat, dont on rappelle qu’elles ont représenté les trois quarts de financement de voitures neuves en 2018.

A noter également, pêle-mêle, une baisse de la part de marché des pneus hiver (-10% environ) au profit des pneus « toute saisons », et un contrôle technique qui, devenant plus sévère, va faire augmenter le taux de contre-visites de 8%.

Enfin, l’étude s’intéresse aux véhicules connectés…pour constater que les réticences sont encore nombreuses. Ainsi, si 58% des automobilistes interrogés se disent prêts à payer pour avoir accès aux services proposés par les véhicules connectés, appréciant notamment le fait de pouvoir contrôler en temps réel l’état de santé de leur véhicule, une part importante redoute la façon dont seront traitées les données: « s'ils doivent confier cette gestion à un tiers, l’acteur le plus digne de confiance est le constructeur, puis le réseau de concessions de la marque, et en dernière position les GAFA* (7%) », conclut l’étude.

 

*acronyme désignant les géants du web Google, Apple, Facebook et Amazon

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (14)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"une fiabilité qui s’améliore"

ERROR 404

Par Profil supprimé

Attention aux trottinettes double moteur capable de faire du 85km/h :oui:

la révolution est en marche :bien:

Par Profil supprimé

En réponse à oxmose

"une fiabilité qui s’améliore"

ERROR 404

c'est un oxymore oxymose :oui:

Par

En réponse à Profil supprimé

c'est un oxymore oxymose :oui:

https://www.youtube.com/watch?v=V_4CZu4ghMo

Par Profil supprimé

En réponse à oxmose

https://www.youtube.com/watch?v=V_4CZu4ghMo

https://www.youtube.com/watch?v=OH-u5vezd3E

:coolfuck:

Par

Je ne vois pas en quoi le fait de faire 12 500 km par an en électrique serait conditionné "au développement d’un important réseau de recharge (rapide ou semi-rapide)".

12 500 km/an ça fait moins de 35 km/jour et même une prise ultra basique de 10A est très largement suffisante.

Alors ok c'est une moyenne, mais toujours avec une prise complètement nulle de 10A (généralement à la maison on a au moins de 16A) et même ne se limitant aux heures creuses on peut récupérer 150 km/nuit ce qui permet de faire 54 000 km par an.

Si on installe une borne AC (dont en fait une grosse prise) on peut charger à 7 kW soit 35 km/heure soit si on se limite à 8 heures creuses dans la journée tout de même 280 km/nuit (102 200 km/an). Si on installe une borne 11 kW c'est 54 km/heure soit 482 km/nuit (175 930 km/an). Enfin les gros rouleurs peuvent installer une 16,5 kW et charger à 81 km/heure soit 648 km/nuit si la batterie est assez grosse ! Du coup ça permet de rouler 236 520 km/an en se chargeant uniquement à la maison et en heures creuses...

Alors évidemment la charge rapide c'est bien, notamment pour faire de grands trajets sur autoroute avec des étapes. Mais dire que 12 500 km sur l'année pour un VE ne sera possible que lorsque le réseau de charge rapide sera davantage développé me semble un peu ridicule...

Par

En réponse à Profil supprimé

Commentaire supprimé.

La machine marketing oui sans doute.

Pour faire mieux que la concurrence pour les ventes il faudra que les autonomies et prix annoncés soient respectés et là franchement j'ai des doutes. Pour le moment on ne peut pas dire que les modèles électriques VW sortent du lot.

Par

En réponse à oxmose

"une fiabilité qui s’améliore"

ERROR 404

Attention!!!

De 23.5%!!!

Avec des SUV 3 pattes turbo, en plus!!!

500 INTERNAL SERVER ERROR

Par

Il faut proposer une alternative aux locations

Par

On se demande bien d'où ils sortent une amélioration de la fiabilité... D'une boule de cristal ? :voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire