Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

80 km/h : la Corrèze conteste en demandant une dérogation pour rester à 90 km/h

80 km/h : la Corrèze conteste en demandant une dérogation pour rester à 90 km/h

Le département de la Corrèze va demander une dérogation au Premier Ministre pour expérimenter sur son réseau structurant la limitation à 90 km/h quand le reste de la France passera à 80 km/h.

Bilan de l'expérimentation peu concluant, manifestations d'automobilistes et motards, sénateurs qui remettent en cause la mesure : la grogne monte contre la baisse de limitation de vitesse sur les départementales. Soyons honnêtes, les chances de voir le gouvernement faire marche arrière sont minimes. À partir du 1er juillet, la vitesse maxi sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central passera de 90 à 80 km/h.

Mais ce ne pourrait pas être le cas sur toute la France. La Corrèze a eu une idée originale pour contester la mesure : demander au gouvernement d'expérimenter les 90 km/h ! Pour justifier sa démarche, le département a mis en ligne une vidéo qui explique et présente le bon bilan de ces dernières années. Il est indiqué que quatre millions d'euros, soit 20 % de son budget "routes", sont consacrés chaque année "à la surveillance, à la sécurité des déplacements, aux aménagements et à la maintenance des équipements". Une politique qui porte ses fruits : entre 2012 et 2017, le nombre d'accidents corporels est passé de 79 à 66, celui des blessés de 109 à 80 et celui de tués de 13 à 9. La preuve que baisser la limitation n'est pas une nécessité.

D'ailleurs, le département est clair, selon lui descendre à 80 km/h "n'aura pas ou peu de résultats en termes d'accidentalité". Sa proposition de dérogation, dont la motion a été votée à l'unanimité par le conseil départemental, ne concernerait cependant que le réseau structurant, c’est-à-dire les plus grands axes, qui représentent 975 km de routes en Corrèze.

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il peuvent ils y a plus de vaches et de poules chez eux que de voitures :fresh:

Par

vivement qu'un département fasse la demande d'une zone " no limit " ... juste pour voir

Par

Et j'ai oublié de dire qu'ils ne sont plus chouchouté par les 2 retraité Chirac et Hollande :roll:fresh:

Par

On peut aussi obtenir une dérogation pour les 100 autres départements ? :fleur:

Par

Comment est ce possible que 13 personnes ( 1er ministre et douze pèlerins de la commission interministérielle) peuvent décider pour toutes la France. C’est n’est pas comme cela que je conçois la démocratie.

Surtout que:

Le 1er ministre n’est pas vraiment un exemple à suivre concernant sa propre exemplarité dans le domaine du respect des règles du code de route. Faites ce que je dis pas ce que je fais.

Mais c’est surtout la commission qui pose problème, enfin plutôt ses membres. Sans bercer dans démagogie de certains récupérateurs politiques, je crois savoir que sur les 12 membres, 3 n’ont pas le permis et sur les 9 qui l’ont, 2 ne possèdent pas de voitures.

En résumé encore une fois des décisions prises par des gens déconnectés de la réalité, qui mettent en avant un rapport risible qui a lui seul devrait être condamné pour dilapidation des deniers public.

Certains pays qui on adopté le 80 font marche arrière pour baisser le nombre de victimes, certainement pour les mêmes raisons que l’ont démontré les phases test. Au mieux ça change rien, au pire c’est .... pire!!!

Par

pas besoin de dérogation..

ils changent pas les panneaux..

c'est simple!!

Par

En réponse à gignac31

pas besoin de dérogation..

ils changent pas les panneaux..

c'est simple!!

Mon pauvre...

Par

En réponse à kidde

Il peuvent ils y a plus de vaches et de poules chez eux que de voitures :fresh:

Tout comme il y a plus de fautes d'orthographe que de bons mots dans tes propos...

Par

"Bilan de l'expérimentation peu concluant, manifestations d'automobilistes et motards, sénateurs qui remettent en cause la mesure : la grogne monte contre la baisse de limitation de vitesse sur les départementales. Soyons honnêtes, les chances de voir le gouvernement faire marche arrière sont minimes."

Voilà, nous avons là ce qu'on appelle une belle démocratie.

Par

Proposition argumentée et illustrée par des données précises et consultables par tous. Ça change de l'agitation dogmatique qui caractérise aussi bien les "pour" que les "contre".

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire