Parmi la poignée de 4x4 authentiques disponibles sur le marché européen, la Jeep Wrangler était déjà plus civilisée et facile à vivre au quotidien que son plus proche rival, le Land Rover Defender. Avec ce restylage, l’icône de la marque américaine enfonce définitivement le clou. Une pantalonnade pour le Land plus rustique, plus inconfortable, peu performant, mal équipé et toutefois très cher, qui ne garde que de rares avantages comme sa masse plus faible, et sur certaines versions ses angles caractéristiques plus favorables ou les sièges revêtus de cuir.

 

Le nouveau Wrangler n’a pas encore l’opulence du Mercedes Classe G, mais à prestations et performances presque comparables, le G 350 CDi est deux fois plus cher.

Bref, entre un Diesel devenu franchement recommandable et une polyvalence d’usage améliorée, le Wrangler peut s’envisager comme véhicule principal ou unique du foyer, au moins pour ceux qui fréquentent plus souvent les chemins creux ou les routes enneigés que les autoroutes.


Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
II 2.8 CRD 200 FAP SPORT 187 -- 28 200 €

II 2.8 CRD 200 SAHARA 187 -- 33 200 €

II 2.8 CRD 200 FAP RUBICON 209 -- 34 400 €

II 2.8 CRD 200 FAP UNLIMITED SPORT 194 -- 30 000 €

II 2.8 CRD 200 FAP UNLIMITED SAHARA 194 -- 35 000 €

II 2.8 CRD 200 FAP UNLIMITED RUBICON 217 -- 36 200 €