Malgré ce gros restylage, qui lui est plutôt bénéfique, la Toyota Avensis accuse le poids des ans face à une concurrence qui elle a totalement été renouvelée. On pense notamment aux Ford Mondeo, Volkswagen Passat et Renault Talisman (non testée). De plus sur ce marché, celui de la berline, les ventes s’effectuent en grande majorité avec la carrosserie break (80%), ce qui réduit encore plus le champ d’action de cette version. L’Avensis restylée ne peut pas non plus lutter en matière de conduite avec des outsiders comme la Mazda 6 ou l’Opel Insignia, bien plus rigoureuses. Toutefois, elle peut miser sur son très bon rapport prix/équipement pour venir titiller les acteurs de fin du peloton comme la Hyundai i 40 par exemple.

Les prix

Version Co2 (en g/km)
(Norme NEDC)
Prix Bonus / Malus
(Norme NEDC)
III (3) 143 D-4D EXECUTIVE 119 31 500 €

+ 240 €

III (3) 143 D-4D EXECUTIVE BUSINESS 119 31 500 €

+ 240 €

III (3) 112 D-4D DYNAMIC BUSINESS 108 29 500 €

0 €

III (3) 150 D-4D DYNAMIC 143 30 550 €

+ 2 370 €

III (3) 150 D-4D LIMITED EDITITON 143 30 550 €

+ 2 370 €

III (3) 147 VVT-I EXECUTIVE 140 29 900 €

+ 1 901 €

III (3) 143 D-4D LOUNGE 124 33 000 €

+ 360 €

III (3) 150 D-CAT DYNAMIC BVA6 165 32 050 €

+ 8 671 €

III (3) 147 VVT-I LOUNGE 148 31 400 €

+ 3 331 €

III (3) 112 D-4D EXECUTIVE 109 30 500 €

0 €

III (3) 147 VVT-I LOUNGE CVT 148 32 900 €

+ 3 331 €

III (3) 150 D-CAT LIMITED EDITITON BVA6 165 32 050 €

+ 8 671 €

III (3) 147 VVT-I EXECUTIVE CVT 140 31 400 €

+ 1 901 €

III (3) 147 VVT-I DYNAMIC CVT 140 30 400 €

+ 1 901 €

III (3) 112 D-4D EXECUTIVE BUSINESS 109 30 500 €

0 €