Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Achat d’une voiture d’occasion : 15 % des Français victimes d’une arnaque

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Achat d’une voiture d’occasion : 15 % des Français victimes d’une arnaque

Un sondage révèle à quel point l'achat d'une voiture d'occasion suscite des craintes chez les Français. Parmi les arnaques, beaucoup concernent le paiement.

Chaque année, cinq à six millions de véhicules sont vendus sur le marché de l'occasion en France. C'est 2,5 fois plus que de modèles neufs. Un chiffre trouvé dans une étude réalisée par Obvy, entreprise spécialisée dans la sécurisation des paiements, montre tout de même que les Français ont des craintes lors de l'achat d'un véhicule qui a déjà des kilomètres : près de 86 % ont peur d'être un jour victime d'une arnaque. Une part qui a sûrement progressé ces dernières années avec le développement de la vente via le Web.

Un autre chiffre ne va pas rassurer ceux qui s'en méfient déjà : 15 % des sondés ont indiqué avoir déjà été victimes d'une arnaque (tandis que 22 % connaissent quelqu'un qui a été la cible d'une escroquerie).

Les arnaques concernent évidemment les véhicules achetés. Dans 40 % des cas, les autos existent et sont livrées, mais il y a un compteur trafiqué, un vice caché, un véhicule volé… Les arnaques sont aussi très souvent liées au paiement. Obvy explique que dans 28 % des cas "les véhicules achetés n'existent pas, et leurs soi-disant ventes ne servent qu'à dépouiller les victimes, en les faisant payer pour un bien inexistant". À cela s'ajoutent les fausses annonces et les faux vendeurs, qui représentent 21 % des arnaques évoquées par les sondés.

Les Français prennent d'ailleurs des risques, car près de la moitié paie par chèque bancaire ou chèque de banque, des moyens de paiement non sécurisés. Or, 76 % des sondés reconnaissent qu'ils ne sauraient pas détecter un faux chèque de banque. Le sondage montre de plus que les Français sont peu informés sur les escroqueries : par exemple, moins de 20 % connaissent les arnaques avec les chèques.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire