Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Angela Merkel laisse la porte ouverte aux actions de groupe contre les constructeurs

Angela Merkel laisse la porte ouverte aux actions de groupe contre les constructeurs

Les élections fédérales approchent en Allemagne, les déclarations en tout genre s'accumulent dans la presse pour les deux favoris, la chancelière sortante et le social démocrate Martin Schultz. Angela Merkel a laissé hier entendre aux journalistes que les propriétaires allemands d'automobiles pourront poursuivre en action de groupe les constructeurs en justice.

A l'approche du salon de Francfort, les constructeurs allemands suent quelques gouttes. La chancelière allemande Angela Merkel, en bonne voie pour partir sur un quatrième mandat à l'occasion des élections fédérales de fin septembre, a annoncé hier à la télévision allemande qu'elle laisserait la porte ouverte aux fameuses "class action" contre les constructeurs, ces actions de groupe en justice qui permettent à des plaignants de se réunir pour une action judiciaire unique.

Jusqu'ici, les procès de groupe n'étaient autorisés qu'à des plaignants contre des sociétés financières, mais Angela Merkel n'est pas contre ouvrir le champ des possibilités aux propriétaires de voitures qui voudraient poursuivre des constructeurs produisant des véhicules trop polluants, même si elle reconnaît qu'il faudrait que "cela soit pensé correctement".

Pas sans conditions, donc, mais ce changement intervient à temps dans le cadre des élections fédérales, et il y a fort à parier que ce genre d'annonce plaise dans un pays où un tiers des propriétaires de véhicules à moteur diesel s'inquiète fortement de voir la valeur de leur auto diminuer en occasion à cause des dégâts de l'affaire du dieselgate, qui court depuis déjà deux ans.

 

Mots clés :

Commentaires (18)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand TAUDI est vendu par des marchands de sommeil

voilà ce que çà donne.....

Par

C'est une bonne nouvelle :bien: espérons juste que cela se limite pas aux propriétaires allemands ...

Par

Si seulement ça pouvait entrer dans la constitution européenne... S'il y a bien un truc à copier des ricains, c'est les actions de groupes

Par

J'y vois a moyen terme,une forme de protectionnisme.Si,au début, les marques allemandes vont être touchées,leur qualité de fabrication et leur avance technologique, obligera les marques étrangères a s'aligner ou a disparaitre du marché allemand.

Par

ça me fait rire tous ça, comme ci les autres constructeurs etaient clean faut arrêter...

l'Europe etc demande trop au constructeur, faut pas oublier qu'il y'a même pas 20 ans on voulait des moteurs performant, avec des 0-100 de fou etc

aujourd'hui on regarde la consommation, la place, les gadgets et la pollution ..

les voitures ont bien progresser laisser le temps ... paris c'est pas fait en un jour

Par

je vis en Allemagne, en gros tout est bloqué en ce moment à cause des elections. Angela se garde bien de se prononcer sur l'interdiction du diesel en ville sinon elle perd des millions de voix

Et mon petit doigt me dit que les maires des villes sont dans le meme cas (A Munich c'est SPD, dans une région bastion de la CDU, on se garde de faire des vagues...)

En gros pour l'instant les constructeurs proposent des primes à la casse (quitte à les augmenter encore) tandis que le gouvernement penchait plus pour un retrofit de SCR obligatoire, aux frais des constructeurs. (1500 € piece...)

Vous pensez bien que les constructeurs preferent la premiere solution ....

Par

Du coup je pense que ce genre de declaration c'est pour accentuer la pression sur les constructeurs et negocier un truc acceptable pour les particuliers

Par

En réponse à Yannick05

Commentaire supprimé.

promettre une possibilite de class action dont l'issue est pas garantie, ce serait franchement léger et mal connaitre l'allemagne

non je penche plus pour un truc bien carré genre prime a la casse de tant, payeée par les constructeurs. L'etat allemand a clairement pas l'intention de depenser 1 centime la-dedans

Par

En réponse à p.martin.pm

J'y vois a moyen terme,une forme de protectionnisme.Si,au début, les marques allemandes vont être touchées,leur qualité de fabrication et leur avance technologique, obligera les marques étrangères a s'aligner ou a disparaitre du marché allemand.

ahahhaahhahahahhahahahahahhahahahahahahhahahahahahahhahahahahahahahahhahahahhahahahahahhahahahahahhahahahahahahahahahahahahahahahahahahhahahahahahahahahahahahahhahahahahahahhahahahahhahahahahahhahahahahahahhahahahahhahahahahahahahahahahahhahhahahahahhahahahhahahahhahahhahahaha

Par

En réponse à p.martin.pm

J'y vois a moyen terme,une forme de protectionnisme.Si,au début, les marques allemandes vont être touchées,leur qualité de fabrication et leur avance technologique, obligera les marques étrangères a s'aligner ou a disparaitre du marché allemand.

La seule avance technologique que les allemands ont ils la trouvent dans le catalogue valéo ou autre.

Cite moi une innovation récente d'un constructeur boch?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire