Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Angleterre : les signaux des smartphones captés pour améliorer le trafic

Angleterre : les signaux des smartphones captés pour améliorer le trafic

Au pays où tout se retrouve souvent sur la place publique avec les tabloïds, la nouvelle passerait presque inaperçue. Le gouvernement anglais annonce lancer un projet pilote d'environ 4 millions d'euros pour tenter d'améliorer le trafic sur les grands axes. Comment ? Tout simplement en plaçant des balises le long de la route qui vont  capter les signaux des smartphones de tous les automobilistes et autres usagers de la route.

La gestion du trafic est un véritable casse-tête pour les grandes villes et les communes qui font face à un flot important de véhicules. La gestion de ce flux irrégulier est en partie faite avec les feux de signalisation, mais pour réussir à avoir un paramétrage très "fin" des voies de circulation, il faut des données précises sur l'état du trafic.

Et cela pourrait être obtenu... en scrutant vos smartphones. C'est en tout cas ce que va faire le gouvernement anglais qui va investir environ 4 millions d'euros pour placer des balises spéciales le long des routes afin d'analyser les signaux des téléphones.

Evidemment, les pouvoirs publics annoncent d'emblée que ces données seront collectées de manière "anonyme", et ne serviront qu'à améliorer le trafic en jouant, donc, sur les feux de signalisation mais aussi pour le futur et pour mieux concevoir les jonctions et intersections sur les grands axes en analysant avec précision le nombre de véhicules à toute heure.

En France, un tel dispositif n'a jamais été essayé, mais à l'heure du tout connecté, cette initiative anglaise pourrait donner des idées à notre gouvernement, notamment aux abords des grandes villes.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Le Gouvernement anglais? Il n'existe plus depuis plus de 3 ans!

Par

Ces signaux pourraient aussi servir à contrôler la vitesse, déjà moins anonyme évidemment ...

Par

ça s'appelle waze non ?

Par

Je croyais que presque tous les systèmes d'infos de trafic étaient basés sur la présence des smartphones. Sinon, comment peuvent-ils fonctionner ?

Par

....le radar sans radar du Royaume est avancé.....:roi:

Par

Ridicule. La fonction TomTom Traffic fonctionne sur ce principe depuis des lustres. Les mouvements anonymes des téléphones européens Vodaphone (SFR) sont géolocalisés pour en déduire le débit sur les routes. Apple Map fonctionne avec le mouvement des iPhone et Google avec celui des Android... TomTom utilise cette information pour son enquête annuelle sur les villes les plus embouteillées de France (Marseille...) et certaines municipalités intelligente (Pays-Bas, patrie de TomTom) l'utilisent pour gérer et anticiper les déplacements dans leur cité...

Par

Ca existe depuis longtemps; des opérateurs mobiles revendent ces infos à des brokers comme Inrix. SFR le fait en France, et c'est exploité en Angleterre depuis longtemps... du coup je me demande ce que c'est... Vous n'auriez pas la source par hasard??

Par

Les données de traffic de GoogleMaps ou TomTom live se basent sur l'analyse des données récupérées des portables sans avoir à installer de balises... l'intérêt de "l'initiative" n'est en effet pas flagrant...

Par

Il me semble qu'il s'agit d'une gestion du trafic et pas d'un nième système de guidage...ceci dit, ça cache effectivement peut-être quelque chose d'autre...

Par

En réponse à lexusis300

Ca existe depuis longtemps; des opérateurs mobiles revendent ces infos à des brokers comme Inrix. SFR le fait en France, et c'est exploité en Angleterre depuis longtemps... du coup je me demande ce que c'est... Vous n'auriez pas la source par hasard??

c'est écrit dans l'article...

améliorer le trafic en jouant, donc, sur les feux de signalisation mais aussi pour le futur et pour mieux concevoir les jonctions et intersections sur les grands axes en analysant avec précision le nombre de véhicules à toute heure.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire