Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Au Danemark, de l'hydrogène produit "proprement"

Dans Ecologie / Electrique /

Audric Doche

Air Liquide, spécialiste français de l'hydrogène (entre autres) vient d'ouvrir une station de traitement de l'énergie électrique un peu particulière au Danemark. Le but ? Récupérer l'énergie qui serait perdue, et la transformer en hydrogène.

Au Danemark, de l'hydrogène produit "proprement"

Air Liquide appelle cela l'hydrogène "décarboné". En effet, en temps normal, la production d'hydrogène se fait sous l'action du vaporeformage, qui nécessite de très hautes pressions et surtout l'utilisation de carburants d'origine fossile. Cette fois, Air Liquide fait l'impasse sur tout carburant polluant puisque l'hydrogène est produit à partir d'électricité.

Vous le savez sans doute déjà, dans une pile à combustible, l'hydrogène est le composé servant à produire de l'électricité. C'est le principe de la voiture à hydrogène. Mais ici, c'est le sens inverse : l'énergie électrique alimente une électrolyse qui va produire de l'hydrogène.

Et cette énergie est verte puisque l'industriel Air Liquide se sert du "trop-plein" produit par les nombreuses éoliennes au Danemark pour sortir son hydrogène. D'une capacité de 1,2 MW, cette mini usine permet de produire quelque 500 kg d'hydrogène par jour. Ce serait logiquement suffisant pour faire le plein d'une centaine de voitures, même si, ici, l'hydrogène sert à des camions et à des fins professionnelles.

Air Liquide s'est en tout cas engagé depuis deux ans dans une politique de "dépollution" de la production d'hydrogène. Et cette petite usine est une preuve du potentiel que pourrait avoir ce carburant dans le futur.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire