Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bosch, premier équipementier automobile mondial, fait sa révolution

Dans Economie / Politique / Marché

Bosch, premier équipementier automobile mondial, fait sa révolution

La transition écologique n'a pas que des conséquences chez les constructeurs. Le patron de Bosch, en place depuis 2012, va quitter son poste alors que l'entreprise doit effectuer une petite révolution interne.

C'est un mastodonte de l'industrie que l'on cite peu, mais qui emploie plus de monde que la plupart des constructeurs automobiles. Le premier équipementier auto au monde, Bosch, va entamer sa révolution. Volkmar Denner, le PDG de Bosch, en place depuis 2012, va quitter son poste et laisser la direction à Stefan Hartung, qui est déjà, chez Bosch, le patron des activités automobiles. Selon Bosch, c'est un "passage de témoin générationnel préparé de longue date".

L'entreprise, qui opère dans divers secteurs (électroménager, outillage, automobile...), doit absolument opérer le virage électrique : l'automobile représente en effet 71,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour Bosch.

Denner n'a été que le 7e patron de Bosch depuis la création de l'entreprise en 1886. Un fait absolument inédit dans l'industrie, mais l'Allemand aura tout de même été là pendant le dieselgate, qui a fortement touché Bosch, fournisseur de pièces pour les moteurs à combustion, et notamment les moteurs diesels. Depuis, Bosch a commencé sa mue, en annonçant notamment une usine de semi-conducteurs et un travail de développement sur l'hydrogène mais... pas d'usine de cellules de batteries pour voitures électriques : selon Denner, le retard accumulé sur les Asiatiques était trop grand et aurait nécessité un investissement gigantesque et non justifié.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"investissement [dans les batteries] gigantesque et non justifié"

j'avais cru comprendre que rien n'était trop grand pour oublier le diesel gate... apparemment Bosch n'est pas d'accord avec VAG.

Par

En réponse à JimmyNeutron

"investissement [dans les batteries] gigantesque et non justifié"

j'avais cru comprendre que rien n'était trop grand pour oublier le diesel gate... apparemment Bosch n'est pas d'accord avec VAG.

Là il est difficile de savoir si il est question de fabriquer les éléments de base des batteries ou bien de les assembler seulement. Avec les mots utilisés, je pencherais pour la première hypothèse.

Par

Ils devraient se mettre à fond sur des accessoires compatibles avec les futurs carburants synthétiques.

Je ne comprend pas qu'en 2021, toutes les essences ne soient pas compatibles avec l'E85. Techniquement il ne manque qu'un capteur de pourcentage d'éthanol qui coute 100€ chez continental, et même 30 € en copie chinoise.

Par

En réponse à narmer

Ils devraient se mettre à fond sur des accessoires compatibles avec les futurs carburants synthétiques.

Je ne comprend pas qu'en 2021, toutes les essences ne soient pas compatibles avec l'E85. Techniquement il ne manque qu'un capteur de pourcentage d'éthanol qui coute 100€ chez continental, et même 30 € en copie chinoise.

Tu veux favoriser l'ivresse de la voiture.

Par

Est-ce le losange de Renault qu'on voit sur le couvercle de coffre? On dirait une Frégate, mais l'inscription, difficilement lisible, ne semble pas le confirmer.

Par

En réponse à VARVILO

Est-ce le losange de Renault qu'on voit sur le couvercle de coffre? On dirait une Frégate, mais l'inscription, difficilement lisible, ne semble pas le confirmer.

Pas possible, Bosch est allemand.

Par

En réponse à VARVILO

Est-ce le losange de Renault qu'on voit sur le couvercle de coffre? On dirait une Frégate, mais l'inscription, difficilement lisible, ne semble pas le confirmer.

Je distingue une croix à l'intérieur du losange (et comme en+ il est question d'une firme allemande), donc je pense plutôt qu'il s'agit d'une Borgward. En plus, je crois lire "Isabella" sur le couvercle de coffre, ce qui était un de leurs modèles.

Par

En réponse à Vicomte Lamorgue

Je distingue une croix à l'intérieur du losange (et comme en+ il est question d'une firme allemande), donc je pense plutôt qu'il s'agit d'une Borgward. En plus, je crois lire "Isabella" sur le couvercle de coffre, ce qui était un de leurs modèles.

Je pense aussi que c'est une Borgward Isabella

Par

Bien vu, Messieurs:bien:. En effet, recherches faites sur le net, ce ne peut être que ça!

Je crois même pouvoir dire que LA voiture qui avait fait le plus sensation dans mon quartier lorsque nous étions gamins, c'était ce modèle que nous ne connaissions qu'en miniature au 1/43°.

Eh oui, il fut un temps où l'automobile faisait rêver les enfants....

Par

Ah vivement qu'ils développent un système HEV pour VW : qu'ils puissent enfin proposer la même "révolution" à leurs clients que Toyota... au siècle dernier ! :biggrin:

:areuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire