Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bruno Le Maire et Carlos Tavares critiquent la norme Euro 7

Bruno Le Maire et Carlos Tavares critiquent la norme Euro 7

Le ministre de l'Économie juge "excessives" des propositions sur la future norme Euro 7, qui doit entrer en application en 2025.

La dernière étape de la norme Euro 6 est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. L'Europe pense déjà à la suivante, l'Euro 7. Celle-ci doit prendre effet vers 2025. L'heure est à l'élaboration des conditions, qui devraient être dévoilées d'ici la rentrée et votées avant la fin de l'année.

L'Euro 7 fait déjà peur aux constructeurs, avec des règles si strictes que le moteur purement thermique pourrait être déjà condamné. Même du côté du gouvernement français, pourtant pas avare en réglementations pour inciter les constructeurs à vendre des véhicules plus "écolos", on s'inquiète.

Dans une interview au Figaro, Bruno Le Maire rappelle que "la transition écologique est impérative", mais pour lui "les normes environnementales européennes doivent rester incitatrices, et non destructrices de notre industrie". Et le ministre de l'Économie est franc à propos des négociations en cours sur l'Euro 7 : "Soyons clairs : à ce stade, cette norme ne nous convient pas. Certaines propositions qui circulent sont excessives. Nos constructeurs ne pourront pas suivre".

Il est rejoint par Carlos Tavares, présent à cette interview croisée. Pour le patron de Stellantis, "la norme Euro 7 va au-delà des simples règles de la physique ! Elle rendrait tout simplement impossible la poursuite de la fabrication de voitures thermiques".

Carlos Tavares fait de nouveau part de son souhait d'un dialogue entre l'Europe et les constructeurs. Il espère révolu "le temps où bon nombre de règles européennes ont été élaborées sans échange avec l’industrie". Pour lui, "on ne peut pas se contenter d’agiter le chiffon rouge de l’urgence du réchauffement climatique, et détruire l’industrie sur laquelle on compte justement pour le combattre".

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (107)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ah l'Europe !!!!! fallait écouter ceux qui disaient non à Maastricht, fallait penser et réfléchir, maintenant même les moutons commencent à s'affoler ..... nous sommes sous la tutelle (dictature?) du lobby européen de l'écologie bien-pensante, il est encore peut-être temps de réagir, les élections régionales sont maintenues en Juin, il faudra bien choisir son bulletin ....

Par

Mais oui, mais oui, bien sûr. Les normes européennes ont toujours été établies avec les constructeurs assis à la table des négos. Je serais très très surpris que ce n'aurait pas été le cas avec Euro7. Pas plus surpris des jérémiades du duo "Le Maire" (qui les connaît autant que moi) - Tavarès (parfaitement désintéressé dans l'affaire...).

On est dans le classique. La com(édie)...

Par

Grâce minorité d'écologie EELV notre liberté est sacrifier.

Un bilan de la gestion écologique de la zone paca sur le littoral à ramassé le pognion... Même à pied t'es taxé

Par

En réponse à Vroom37

ah l'Europe !!!!! fallait écouter ceux qui disaient non à Maastricht, fallait penser et réfléchir, maintenant même les moutons commencent à s'affoler ..... nous sommes sous la tutelle (dictature?) du lobby européen de l'écologie bien-pensante, il est encore peut-être temps de réagir, les élections régionales sont maintenues en Juin, il faudra bien choisir son bulletin ....

C'est ça il est temps de redevenir un pays libre et jeter l'Europe la France n'en a pas besoin c'est un pays puissant

Par

et envoyer une première salve aux Khmers verts (de gris), en attendant la deuxième pour les européennes .....

Par

Il aurait été intéressant, justement, de nous informer en quoi consiste la norme Euro 7 dans l'article...

Pas très utile sinon !

Par

En réponse à Marv.

C'est ça il est temps de redevenir un pays libre et jeter l'Europe la France n'en a pas besoin c'est un pays puissant

Mouais... la bonne époque des multiples dévaluations du Franc... à quel prix paierait-on nos carburants ?

Je ne suis pas spécialement pro-UE, surtout dans sa configuration technocratique actuelle, mais de là à dire qu'on serait mieux sans elle, ça reste du domaine du fantasme populiste.

Par

Cette pomme-à-l'eau de Lemaire ( ancien ministre de l'agriculture incapable de se souvenir ce que représentait en surface un hectare ) sera opposé demain sur France 2 à ce divorcé de Jadot.

De quoi évoquer le sujet, entre autres thème...

Et pour le souriant Carlos, on comprend que l'application d'une norme sévèrisée ( mais connue depuis des années ) puisse lui poser problème quand majeure partie de ses bénéfices sont issus de la vente d'utilitaires routiers...

Par

En réponse à matrix71

Grâce minorité d'écologie EELV notre liberté est sacrifier.

Un bilan de la gestion écologique de la zone paca sur le littoral à ramassé le pognion... Même à pied t'es taxé

T'as déménagé Jimmy ?

Par

Non mais le ministre qui se laisse emmerder par les normes européennes...elle est où la souveraineté de la France ? #Frexit

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire