Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Etude : les gaz d'échappement des diesel nocifs pour les cardiaques

Séverine Alibeu

Etude : les gaz d'échappement des diesel nocifs pour les cardiaques

Déposer un commentaire

Par Anonyme

:peur::up::coolfuck::violon:t moche

Par Anonyme

:brosse::blague::biggrin::bien::beuh::areuh::ange::peur::up::violon::ml::tourne::tongue::sol::smile::smile::coucou::rs::non::ohill::oops::oui::ouin::pfff::ptdr::voyons::wink::redface::fleur::evil::eek::dodo::ddr::cyp::cubitus::cry::coolfuck::cool::colere::chut::frown::good::hum::jap::kaola::langue::lol::love::lover::mad::miam::nanana::up::orni::coucou::roll::roi::hello:

 

Par Anonyme

En 1983 (il y a près de 30 ans !), quand je travaillais dans le centre d'études d'un grand constructeur automobile, j'ai eu entre les mains le rapport d'un labo français (dont je recherche les coordonnées) qui avait analysé les effets des gaz d'échappement des véhicules diesel et essence sur des rats. Il concluait que lorsque l'on retirait ces rats des échappements, ceux qui étaient dans les échappements essence redevenaient normaux alors que ceux dans les échappements diesel avaient au minimum un cancer des poumons et un système cardiovasculaire détruit.

Ces "séquelles" étaient dues aux fines particules qui pénétraient profondément dans l'organisme, notamment les poumons. A noter que les filtres à particules actuels, les plus sophistiqués possible, ne filtrent toujours pas ces fines particules ... Alors le diesel débouchera-t-il sur un scandale comme l'amiante ? Quand, comment allons nous (vous et moi) pouvoir interdire le diesel toujours aussi nocif pour notre santé ?

 

SPONSORISE

Toute l'actualité