Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Batteries électriques : l’Europe se réveille !Si l’Asie mène pour le moment la danse en matière de production de batteries pour véhicules électriques, les choses commencent à sérieusement bouger en Europe. En l’espace d’une semaine, les annonces se sont multipliées sur ce thème.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le hic c'est qu'il y avait une vraie demande pour des avions de ligne avec l'explosion du transport aérien, la création d'Airbus avait du sens, le marché de la voiture électrique est loin d'exploser avec seulement 1% de part de marché...

Par

Désolé pour ce hors sujet mais cela fait 1 heure que j essaie de pondre un commentaire sur cet article mais aujourd’hui le dernier grand président nous a quitté et j espère que caradisiac prépare un article sur Chirac et sa passion pour l automobile et en particulier pour Citroën, attention le VRAI Citroën :jap:

Par

A t'il seulement acheté sur ses deniers une seule de ses bagnoles après qu'il eut passé 30 ans ton héros avec une liste de carambouilles longue comme le bras attaché à ses œuvres...

Par

En réponse à Benoit356

Le hic c'est qu'il y avait une vraie demande pour des avions de ligne avec l'explosion du transport aérien, la création d'Airbus avait du sens, le marché de la voiture électrique est loin d'exploser avec seulement 1% de part de marché...

La part de marché ce n'est pas la même chose que croissance.

Aujourd'hui c'est 1% de part de marché pour l' électrique. Si dans 3 ans c'est 5% ça fait 400% d'augmentation.

Dans le même temps les thermiques vont stagner voire régresser.

Tu crois que les acteurs du marché vont passer un côté d'un business avec ce taux de croissance ?

Par

Mdr chirac ! comme fillon Amourzux de L'auto Mais hallo..

Par

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

Par

"« Nous y sommes favorables (et) il s'agit simplement qu'on se mette autour de la table pour qu'on comprenne où il y a un plan économique qui tient la route. Il faut que cela fasse du sens économique"

Mieux vaut plus tard que jamais....Mais ça fait un peut "bande de bras cassés" à vouloir tirer les marrons du feu après que des instances européennes aient assuré une "approbation financière"....

Les constructeurs et les financiers sont toujours à la recherche d'ouvertures et de placements mais TOUJOURS sans prendre de risque....Si ça rapporte , c'est pour eux, si ça perd de l'argent c'est pour la collectivité...

Tout ça fait prendre du retard et conforte la dépendance envers les pays asiatiques....Triste constat...:bah:

Par

En réponse à Benoit356

Le hic c'est qu'il y avait une vraie demande pour des avions de ligne avec l'explosion du transport aérien, la création d'Airbus avait du sens, le marché de la voiture électrique est loin d'exploser avec seulement 1% de part de marché...

si ça n'explose pas, c'est que les tarifs restent globalement dissuasifs.

et s'ils sont dissuasifs, c'est en partie parce qu'on importe les batteries.

maintenant, avec une Citigo proposée à 16k€ en France à partir de maintenant, oui, on peut s'attendre à une augmentation progressive et significative des ventes. associé au fait que toute la com, même si ça s'apparente aussi à de la propagande, incite à acheter des véhicules électrifiées.:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

A t'il seulement acheté sur ses deniers une seule de ses bagnoles après qu'il eut passé 30 ans ton héros avec une liste de carambouilles longue comme le bras attaché à ses œuvres...

Mais bien sûr, un cabriolet Boulin comme chacun le sait.

Par

En réponse à ceyal

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

En Allemagne, peut-être.

Et paradoxalement, c'est le fait des écolos allemands anti-nucléaire. :biggrin:

En France, pays du nucléaire et de la taxation abusive des carburants fossiles, ça a en revanche beaucoup de sens. :bah:

Par

En réponse à ceyal

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

C'est juste, mais à tout prendre ...fabriquer les batteries en Allemagne ou en France rend l'Europe moins dépendante de l'Asie....même si ça rajoute de la pollution pour la production...Mais on ne peut pas tout avoir...

Quand à l'écologie allemande c'est de l'escroquerie ...pure et simple ...Plus de centrale nucléaire à terme oui mais à quel prix ? Production de CO2 parlant!!!:colere:

Par

« la production de véhicules électriques en Europe devrait être multipliée par 6 entre 2019 et 2025, pour atteindre 4 millions de voitures et utilitaires »

et

« Une première usine (pilote) ouvrira ensuite en France en 2022, suivie d’une deuxième en Allemagne en 2024 »

Y a pas à dire, ils sont prêt. Pour des politiques payés 15 000 par mois, des attachés à 9200 (ils viennent de prendre +20%), on a vraiment la crème de la crème.

Par

En réponse à nicotdi

Désolé pour ce hors sujet mais cela fait 1 heure que j essaie de pondre un commentaire sur cet article mais aujourd’hui le dernier grand président nous a quitté et j espère que caradisiac prépare un article sur Chirac et sa passion pour l automobile et en particulier pour Citroën, attention le VRAI Citroën :jap:

On peut avoir une pensée pour le fort sympathique personnage, en revanche, en tant que président de la république, je ne crois pas qu'il ai été si grand que cela, hormis son judicieux refus de la guerre en irak. Pour cela, nous pouvons le remercier, ainsi que pour le musée Branly.

En revanche, ne perdons pas de vue ses innombrables embrouilles judiciaires, et le fait qu'il ait été à l'origine de la carrière de Sarkozy. Pour cela, difficile de le remecier...

Par

En réponse à Debian

Mais bien sûr, un cabriolet Boulin comme chacun le sait.

...confond pas avec Giscard....

Par

En réponse à ceyal

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

Pas faux mais il s'agit d'une situation transitoire entre le nucléaire et le renouvelable. Suite à la pression des verts, l'Allemagne a du sortir brusquement du nucléaire, sans pouvoir passer directement au renouvelable, objectif fixé pour 2030 (et on y sera vite).

Par

En réponse à ceyal

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

L’Allemagne produit beaucoup avec les centrales charbons actuellement pck les écolos ont fait stopper tous les projets de nucléaire. Résultat, en attentant que la production se diversifie, il faut bien produire.

Mais dans une dizaine d'année, la production énergique dite "verte" sera venu remplacer une bonne partie des kW/h produit par énergie fossile.

Par

En réponse à Benoit356

Le hic c'est qu'il y avait une vraie demande pour des avions de ligne avec l'explosion du transport aérien, la création d'Airbus avait du sens, le marché de la voiture électrique est loin d'exploser avec seulement 1% de part de marché...

c'est ce qu'on appel l'AN-TI-CI-PA-TION...

C'est pas une fois que le marché sera à 10 ou 15% qu'il faudra s'y mettre en espérant être prêt quand on aura atteint les 25%...

C'est hier qu'il fallait réagir, alors constater qu'aujourd'hui ça bouge c'est déjà bien.

Quand Airbus à été lancé la demande pour les avions n'était pas celles des années 90 - 2000....d'ailleurs les premières production d'Airbus n'ont pas été des cartons...A300 et A310 ont des bilans commerciaux mitigés.

Il aura fallu attendre l'A320 pour que ça décolle (pas mal celle là....)

Si il avait fallu attendre la fin des années 80 et l'A320 pour créer Airbus c'était 120 ans de rater et aujourd'hui Airbus ne serait pas ce que c'est.

Il faudrait maintenant que les différents consortium se mettent autour d'une table pour discuter moyen de paiement...

Incroyable qu'en 2019 il faille être abonné à un réseau pour l'utiliser.

Imaginerait-on devoir être abonné à Total ou à Shell pour remplir son réservoir ?

Par

L'Airbus de la batterie... hummmmm j'ai comme un doute :

1) la demande des particuliers est faible en voiture électrique

2) L'Europe a pris un retard considérable et n'a pas les moyens de mettre l'argent qui permettrait de le combler

3) les coûts de production (mains d'oeuvre, impôt, etc...) comparés a la chine ne nous permettrons pas de faire de produire des batteries a prix compétitif

4) même dans l’éventualité où nous aurions des terres rares dans notre sous-sol, nos règles environnementales strictes ne nous permettront pas de les exploiter à faible coût

5) La pollution générée lors de la fabrication de ces batteries notamment dans le traitement et la transformation de ces terres rares est un suicide électoral

6) Si nous nous contentons de développé et d'assemble des éléments venant de l’étranger, nous restons donc dépendant des pays fournisseurs

7) L’Asie va inonder notre marché de véhicule électrique aussi performant et d’aussi bonne qualité que ceux fabriqués en Europe, mais a des prix bien inférieurs.

8) Entre une Européenne à 30 ou 40 k€ et une asiatique a 20k€ que croyez-vous que les gens vont acheter !!!

Par

En réponse à Corvintetö

L’Allemagne produit beaucoup avec les centrales charbons actuellement pck les écolos ont fait stopper tous les projets de nucléaire. Résultat, en attentant que la production se diversifie, il faut bien produire.

Mais dans une dizaine d'année, la production énergique dite "verte" sera venu remplacer une bonne partie des kW/h produit par énergie fossile.

Donc en attendant on pollue à mort....

C'est beau l'écologie....

Par

En réponse à tank

L'Airbus de la batterie... hummmmm j'ai comme un doute :

1) la demande des particuliers est faible en voiture électrique

2) L'Europe a pris un retard considérable et n'a pas les moyens de mettre l'argent qui permettrait de le combler

3) les coûts de production (mains d'oeuvre, impôt, etc...) comparés a la chine ne nous permettrons pas de faire de produire des batteries a prix compétitif

4) même dans l’éventualité où nous aurions des terres rares dans notre sous-sol, nos règles environnementales strictes ne nous permettront pas de les exploiter à faible coût

5) La pollution générée lors de la fabrication de ces batteries notamment dans le traitement et la transformation de ces terres rares est un suicide électoral

6) Si nous nous contentons de développé et d'assemble des éléments venant de l’étranger, nous restons donc dépendant des pays fournisseurs

7) L’Asie va inonder notre marché de véhicule électrique aussi performant et d’aussi bonne qualité que ceux fabriqués en Europe, mais a des prix bien inférieurs.

8) Entre une Européenne à 30 ou 40 k€ et une asiatique a 20k€ que croyez-vous que les gens vont acheter !!!

Votre vision n gros c'est de croire que les Européens vont se contenter de faire dans 23 - 4 ou même 10 - 15 - 20 ans les batteries comme on les fait depuis quelques années. Li-Ion.

Une évolution?

De la recherche ?

Peut-être de l'innovation?

Non bien sûr....

C'est un peu comme si vous nous disiez que lorsque Airbus à été créé ils se sont contenté, et se contente encore de faire des avions comme dans les années 70....

Par

L'Asie ??? et Tesla on l'oublie ??

Par

En France et en Europe on parle de batterie, de ce temps là les Chinois les fabriquent.

Par

« Avec pour ambition de mettre concrètement en place ce fameux « Airbus de la batterie » évoqué depuis plusieurs années déjà. »

Concept sorti tout droit de la tête d’un fonctionnaire n’ayant jamais travaillé de sa vie. L’airbus de la batterie haha, on va aller concurrencer LG chem, Pana et les chinois dans un marché totalement ouvert avec ça. Merci pour la barre de rire :lol:

Par

En réponse à Benoit356

Le hic c'est qu'il y avait une vraie demande pour des avions de ligne avec l'explosion du transport aérien, la création d'Airbus avait du sens, le marché de la voiture électrique est loin d'exploser avec seulement 1% de part de marché...

Ne pas comprendre ou voir que les véhicules électriques vont très prochainement remplacer les thermiques est faire preuve d'un peu de naïveté.

Quand le premier marché du monde dit vouloir bannir toutes ventes thermiques d'ici la prochaine décennie et que les grandes métropoles mondiales leurs emboîtent le pas, le temps est finalement très court pour une telle révolution.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Donc en attendant on pollue à mort....

C'est beau l'écologie....

Tu préfères t'éclairer à la bougie peut être et communiquer par pigeons voyageurs ?

Par

En réponse à Rodger29

L'Asie ??? et Tesla on l'oublie ??

Non... On s'en tape!!!

Par

En réponse à roc et gravillon

A t'il seulement acheté sur ses deniers une seule de ses bagnoles après qu'il eut passé 30 ans ton héros avec une liste de carambouilles longue comme le bras attaché à ses œuvres...

tu parles de la Francisque ou bien de l'entree du FN a l'assembléee nationale grace a Mitterand ?

Par

En réponse à Corvintetö

Tu préfères t'éclairer à la bougie peut être et communiquer par pigeons voyageurs ?

Ben ils laissaient en place ce qui fonctionnait très bien et qui a été arrêté non pas parce que ça causait soucis mais par idéologie politicienne.

Ils ont arrêté leurs centrales nucléaires pour polluer 100 fois plus avec des centrales à Charbon....beau calcul.

Par

En réponse à Rodger29

L'Asie ??? et Tesla on l'oublie ??

oui on fait l'autrcuhe... Telsa qui part de rien et a compris le Business model des VE... les dinosaures essaient de suivre mais n'acceptent tjs pas la vision de Tesla qui etait la bonne...

SInon Renautl avait abandonnée l'idee de faire des batteries... et maintenant renault voudrait une usine en france ?

Renault / LG Chem : Une usine de production de batterie en France

https://www.automobile-propre.com/renault-lg-chem-une-usine-de-production-de-batterie-en-france/

J'adore les retournement de veste tout azimut, en disant que c'est a cause des autres... tjs bon de mélanger cause et consequence pour "ces gens là".....

Par

avec les interdiction des ville au diesel et plus tard au thermiques, la Batteries a de l'avenir meme pour l'hybrogène qui produira de l;électricité qu'il faudra stocker !

Par

En réponse à roc et gravillon

A t'il seulement acheté sur ses deniers une seule de ses bagnoles après qu'il eut passé 30 ans ton héros avec une liste de carambouilles longue comme le bras attaché à ses œuvres...

:bien: il avait le don de bien endormir les gens avec sa poigner de main et son air de bon vivant.

Par

En réponse à ceyal

L'Allemagne fait la moitié de son électricité avec du lignite ou du charbon, cela conduit à plus de 500 g de CO2 par Kwh produit ... au moins SEPT fois plus qu'en France.

Conclusion : dans ces conditions, fabriquer des batteries en Allemagne est, pour la planète, une hérésie profonde en raison du CO2 généré qui met à mal le caractère soit-disant écolo du véhicule électrique

En Allemagne, la part des Energies renouvelables est passée de 6% en 2000 à 38% en 2018. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'elle va continuer à croître pour devenir largement majoritaire dans 10-20 ans. En France, pendant ce temps, cela n'a quasiment pas bougé.

Et puis les batteries ne sont pas utiles seulement pour les VE mais pour toutes les solutions de mobilité du train à la trottinette. En plus, de très nombreux appareils électroniques ont besoin d'une batterie. Je ne comprends pas pourquoi on voudrait s'opposer à ce que celles-ci proviennent d'Europe. la batterie est clairement un sujet d'avenir et il faut une industrie européenne, seule capable d'assurer une indépendance de ce côté là.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Votre vision n gros c'est de croire que les Européens vont se contenter de faire dans 23 - 4 ou même 10 - 15 - 20 ans les batteries comme on les fait depuis quelques années. Li-Ion.

Une évolution?

De la recherche ?

Peut-être de l'innovation?

Non bien sûr....

C'est un peu comme si vous nous disiez que lorsque Airbus à été créé ils se sont contenté, et se contente encore de faire des avions comme dans les années 70....

Et vous pensez que pendant ce temps, l'Asie va attendre gentiment que les Européens rattrapent leur retard????

Non, actuellement les leaders sont les Panasonnic, LG Chem, NEC, Samsung, etc..... et ils ont une puissance (sans jeu de mots) dans la R&D qu'actuellement nous sommes loin d’égalé.

Je préférerais très largement que l'Europe soit en pointe sur ces secteurs, mais ce n'est malheureusement pas le cas.

À qui la faute???? Je pense que les politiques européens (je les mets tous dans le même sac) n'ont pas eu la clairvoyance ni la vision à longs termes nécessaires.

Malheureusement, les quelques géants de la High Tech restant en Europe ne sont pas assez solides pour concurrencer les monstres asiatiques précédemment cités.

Pour rappel :

Sur les 50 plus grandes entreprises de la High tec, 22 Américaines, 22 Asiatiques et 5 Européens. Dans la Tech, les Américains prennent 70% des parts de marché, les Asiatiques 27%, les Européens 3%.

Comment faire pour rattraper le retard ? Que les états (les seuls à avoir suffisamment de fond) investissent massivement sur les problématiques énergétiques avec 2 options possibles :

- L’électrique et les batteries avec le risque de ne jamais rattraper les Asiatiques

- L’hydrogène ou d’autres sources énergétiques pour s’affranchir de notre dépendance aux batteries asiatiques est ainsi retrouver une certaine autonomie.

Malheureusement ce n’est pas possible, car en Europe nous avons pondu ça :

Les articles 107 et 108 du traité posent le principe de l'interdiction des "aides d'État" (c'est-à-dire des subventions publiques aux entreprises). Cette interdiction par le droit européen repose sur le fait qu’une entreprise bénéficiant d’aides publiques de son pays sera avantagée par rapport à une entreprise étrangère qui n’en bénéficierait pas. Cela n’est pas uniquement valable pour les aides à l’import ou à l’export, puisque même une entreprise officiant sur le sol national favorisée pourrait y renforcer sa position au détriment d’autres entreprises notamment étrangères.

Par

En réponse à vchiu

En Allemagne, la part des Energies renouvelables est passée de 6% en 2000 à 38% en 2018. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'elle va continuer à croître pour devenir largement majoritaire dans 10-20 ans. En France, pendant ce temps, cela n'a quasiment pas bougé.

Et puis les batteries ne sont pas utiles seulement pour les VE mais pour toutes les solutions de mobilité du train à la trottinette. En plus, de très nombreux appareils électroniques ont besoin d'une batterie. Je ne comprends pas pourquoi on voudrait s'opposer à ce que celles-ci proviennent d'Europe. la batterie est clairement un sujet d'avenir et il faut une industrie européenne, seule capable d'assurer une indépendance de ce côté là.

Non non ce n'est pas la part de l'énergie renouvellable mais de l'électricité.

Les énergies "renouvellables" en concernent que 14% des sources d'énergie en Allemagne (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Allemagne):

pétrole : 32,7 %

charbon : 24,9 %

gaz naturel : 22,7 %

bois : 9,9 %

électricité : 9,8 %

Énergies renouvelables 14 %

Par

En réponse à ape-happy

Non non ce n'est pas la part de l'énergie renouvellable mais de l'électricité.

Les énergies "renouvellables" en concernent que 14% des sources d'énergie en Allemagne (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_Allemagne):

pétrole : 32,7 %

charbon : 24,9 %

gaz naturel : 22,7 %

bois : 9,9 %

électricité : 9,8 %

Énergies renouvelables 14 %

Et pour l'électricité:

thermique : 54,8 %

nucléaire : 13 %

éoliennes : 12,1 %

biomasse/déchets : 9 %

autres : 6,2 %

hydro : 4 %

Donc renouvellable=éolienne+biomasse+hydro+un peu dans autre (pompes à chaleur peut-être et photovolatique)

Par

En réponse à vchiu

En Allemagne, la part des Energies renouvelables est passée de 6% en 2000 à 38% en 2018. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'elle va continuer à croître pour devenir largement majoritaire dans 10-20 ans. En France, pendant ce temps, cela n'a quasiment pas bougé.

Et puis les batteries ne sont pas utiles seulement pour les VE mais pour toutes les solutions de mobilité du train à la trottinette. En plus, de très nombreux appareils électroniques ont besoin d'une batterie. Je ne comprends pas pourquoi on voudrait s'opposer à ce que celles-ci proviennent d'Europe. la batterie est clairement un sujet d'avenir et il faut une industrie européenne, seule capable d'assurer une indépendance de ce côté là.

Juste pour préciser la composition du mix énergétique allemand :

Voir le PDF intitulé "Stromerzeugung nach Energieträgern (Strommix) von 1990 bis 2018 (in TWh) Deutschland insgesamt" (mis à jour en mars 2019)

https://www.ag-energiebilanzen.de/28-0-Zusatzinformationen.html

En 2018 on y voit que lignite + charbon représentent 35%. Cela tend à diminuer au fil des ans.

Le renouvelable représente également 35% (toutes sources confondues). Cela tend à augmenter au fil des ans.

Le nucléaire ne représente plus que 12%.

Par

En réponse à CrapoMacho

Juste pour préciser la composition du mix énergétique allemand :

Voir le PDF intitulé "Stromerzeugung nach Energieträgern (Strommix) von 1990 bis 2018 (in TWh) Deutschland insgesamt" (mis à jour en mars 2019)

https://www.ag-energiebilanzen.de/28-0-Zusatzinformationen.html

En 2018 on y voit que lignite + charbon représentent 35%. Cela tend à diminuer au fil des ans.

Le renouvelable représente également 35% (toutes sources confondues). Cela tend à augmenter au fil des ans.

Le nucléaire ne représente plus que 12%.

Oui encore une fois le titre est "Bruttostromerzeugung in Deutschland ab 1990 nach Energieträgern" ce qui signifie "Production d'électricité brute en Allemagne à partir de 1990 sur les sources d'énergie", c'est le mix énergitique pour l'électricité qui ne représente qu'une minorité de l'approvisionnement énergitique allemand.

On constate aussi qu'en même temps que l'augmentation de la production éolienne, le gaz a aussi augmenté de 8,5% à 12,9%

A note aussi que pendant que l'Allemagne baisse son utilisation de charbon pour la production d'électricité, elle continue à en utiliser des quantités extrêmement importante (charbon : 24,9 % de toutes les sources d'énergie) pour le chauffage et l'industrie.24% c'est quand même 2,5 fois la quantité d'énergie consommée en électricité

Par

En réponse à tank

L'Airbus de la batterie... hummmmm j'ai comme un doute :

1) la demande des particuliers est faible en voiture électrique

2) L'Europe a pris un retard considérable et n'a pas les moyens de mettre l'argent qui permettrait de le combler

3) les coûts de production (mains d'oeuvre, impôt, etc...) comparés a la chine ne nous permettrons pas de faire de produire des batteries a prix compétitif

4) même dans l’éventualité où nous aurions des terres rares dans notre sous-sol, nos règles environnementales strictes ne nous permettront pas de les exploiter à faible coût

5) La pollution générée lors de la fabrication de ces batteries notamment dans le traitement et la transformation de ces terres rares est un suicide électoral

6) Si nous nous contentons de développé et d'assemble des éléments venant de l’étranger, nous restons donc dépendant des pays fournisseurs

7) L’Asie va inonder notre marché de véhicule électrique aussi performant et d’aussi bonne qualité que ceux fabriqués en Europe, mais a des prix bien inférieurs.

8) Entre une Européenne à 30 ou 40 k€ et une asiatique a 20k€ que croyez-vous que les gens vont acheter !!!

1) la demande des particuliers est faible en voiture électrique

C'est ce qu'on appelle la vision à long terme. C'est pas quand la demande atteindra 20% du marché total qu'il faudra se réveiller.

2) L'Europe a pris un retard considérable et n'a pas les moyens de mettre l'argent qui permettrait de le combler

+ 1 Milliard d'euros sans compter les fond privés, c'est un bon début non ?

3) les coûts de production (mains d'oeuvre, impôt, etc...) comparés a la chine ne nous permettrons pas de faire de produire des batteries a prix compétitif

Les batteries Chinoises ne seront pas importées gratuitement. Si l'EU et des privés investissent des milliards, c'est pas pour laisser le marché se faire bouffer.

4) même dans l’éventualité où nous aurions des terres rares dans notre sous-sol, nos règles environnementales strictes ne nous permettront pas de les exploiter à faible coût

Les nouvelles générations de batteries ne nécessite que très peu de terre rare voir plus du tout.

5) La pollution générée lors de la fabrication de ces batteries notamment dans le traitement et la transformation de ces terres rares est un suicide électoral

Les nouvelles générations de batteries ne contient que très peu voir pas de terre rare.

6) Si nous nous contentons de développé et d'assemble des éléments venant de l’étranger, nous restons donc dépendant des pays fournisseurs

Il y a une multitude d'entreprise en Europe capable de fournir les différents éléments d'une batterie. De plus, les fabricants automobiles, Airbus sont également "dépendant" de leurs fournisseurs, qu'ils viennent d'Asie ou autre. Ce point n'est pas pertinent.

7) L’Asie va inonder notre marché de véhicule électrique aussi performant et d’aussi bonne qualité que ceux fabriqués en Europe, mais a des prix bien inférieurs.

La Chine produit déjà des véhicules censées concurrencer les marques européennes, un bas prix ne fait pas tout.

8) Entre une Européenne à 30 ou 40 k€ et une asiatique a 20k€ que croyez-vous que les gens vont acheter !!!

Tout les gens n'achète pas que du Low cost dans la vie. Le prix ne fait pas tout, spécialement dans l'automobile. Vous ne faites que spéculer sur des hypothèses sans fondement.

Par

En réponse à tank

Et vous pensez que pendant ce temps, l'Asie va attendre gentiment que les Européens rattrapent leur retard????

Non, actuellement les leaders sont les Panasonnic, LG Chem, NEC, Samsung, etc..... et ils ont une puissance (sans jeu de mots) dans la R&D qu'actuellement nous sommes loin d’égalé.

Je préférerais très largement que l'Europe soit en pointe sur ces secteurs, mais ce n'est malheureusement pas le cas.

À qui la faute???? Je pense que les politiques européens (je les mets tous dans le même sac) n'ont pas eu la clairvoyance ni la vision à longs termes nécessaires.

Malheureusement, les quelques géants de la High Tech restant en Europe ne sont pas assez solides pour concurrencer les monstres asiatiques précédemment cités.

Pour rappel :

Sur les 50 plus grandes entreprises de la High tec, 22 Américaines, 22 Asiatiques et 5 Européens. Dans la Tech, les Américains prennent 70% des parts de marché, les Asiatiques 27%, les Européens 3%.

Comment faire pour rattraper le retard ? Que les états (les seuls à avoir suffisamment de fond) investissent massivement sur les problématiques énergétiques avec 2 options possibles :

- L’électrique et les batteries avec le risque de ne jamais rattraper les Asiatiques

- L’hydrogène ou d’autres sources énergétiques pour s’affranchir de notre dépendance aux batteries asiatiques est ainsi retrouver une certaine autonomie.

Malheureusement ce n’est pas possible, car en Europe nous avons pondu ça :

Les articles 107 et 108 du traité posent le principe de l'interdiction des "aides d'État" (c'est-à-dire des subventions publiques aux entreprises). Cette interdiction par le droit européen repose sur le fait qu’une entreprise bénéficiant d’aides publiques de son pays sera avantagée par rapport à une entreprise étrangère qui n’en bénéficierait pas. Cela n’est pas uniquement valable pour les aides à l’import ou à l’export, puisque même une entreprise officiant sur le sol national favorisée pourrait y renforcer sa position au détriment d’autres entreprises notamment étrangères.

ola malheureux ne parle pas d'hydrogene... tu vas te faire deglinguer ici.

Par

En réponse à dilemblue

avec les interdiction des ville au diesel et plus tard au thermiques, la Batteries a de l'avenir meme pour l'hybrogène qui produira de l;électricité qu'il faudra stocker !

c'est l'inverse; tu stock l'hydrogene pour eviter d'avoir des pack batterie partout...

Par

En réponse à vchiu

En Allemagne, la part des Energies renouvelables est passée de 6% en 2000 à 38% en 2018. Il n'est pas déraisonnable de penser qu'elle va continuer à croître pour devenir largement majoritaire dans 10-20 ans. En France, pendant ce temps, cela n'a quasiment pas bougé.

Et puis les batteries ne sont pas utiles seulement pour les VE mais pour toutes les solutions de mobilité du train à la trottinette. En plus, de très nombreux appareils électroniques ont besoin d'une batterie. Je ne comprends pas pourquoi on voudrait s'opposer à ce que celles-ci proviennent d'Europe. la batterie est clairement un sujet d'avenir et il faut une industrie européenne, seule capable d'assurer une indépendance de ce côté là.

Bien évidement totalement d'accord avec toi, la batterie est présente dans toute l'industrie mondiale, dont les véhicules thermiques qui ont encore des batteries au plomb/acide pourries bien dégueu, un marché énorme... et les télécommunications, la robotique, l’électronique, le médical, l'aérospatial, l'armée, le stockage, etc...

Et il faudrait laisser ça à l'Asie parce que nos constructeurs sont des abrutis??? bien sur... que non, et de toute façon les constructeurs subissent la technologie des batteries, ça fait longtemps qu'ils n'ont plus leur mot à dire dans cette histoire...

Et pour la technologie on est avance sur la plupart des pays dans le monde et très loin devant les Chinois, produire en masse ne veut pas dire qualité, les batteries Chinoises sont minables mais pas chères, c tout... et la technologie elle vient d'Europe et des US, pas de Chine... même pas du Japon puisque c la France qui a fait la recherche fondamentale dans les 80's de la batterie lithium-ion (CNRS/CEA) avant de la refiler à Sony... il faut voir les batteries qui sortent de chez Saft considérées parmi les meilleures au monde...rien avoir avec les daubes Chinoises à 2 balles...

Ils croient quoi les mecs ici, que la technologie Européenne se résume à des bagnoles pourries au mazout??? même pas en rêve, on produit parmi les armes les plus sophistiquées et mortelles sur terre avec les ricains et les Russes, c un exemple ou on est très performant, dommage que ce ne soit pas la même chose pour le VE ou le RnV... donc des VE et des batteries ce serait vraiment une formalité si on le voulait... les technos on les a déjà depuis longtemps... elles sont pour la plupart militaires... comme le téléphone portable avec une batterie lithium dedans, elle vient d’où cette batterie lithium??

Donc bravo à ces initiatives qui représentent notre avenir et donc nos futurs emplois, il était temps...

Par

En réponse à Rodger29

L'Asie ??? et Tesla on l'oublie ??

Ben oui pensons au futur pas au passé :)

Par

En réponse à pat d pau

tu parles de la Francisque ou bien de l'entree du FN a l'assembléee nationale grace a Mitterand ?

On appelle cela une proportionnelle de circonstance :biggrin:

Par

« la production de véhicules électriques en Europe devrait être multipliée par 6 entre 2019 et 2025 ».

Devrait. Tout est dit. Je suis pessimiste

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ben ils laissaient en place ce qui fonctionnait très bien et qui a été arrêté non pas parce que ça causait soucis mais par idéologie politicienne.

Ils ont arrêté leurs centrales nucléaires pour polluer 100 fois plus avec des centrales à Charbon....beau calcul.

On s'apprête à faire pareil, Jadot et compagnie ne sont guère plus éclairés.

Par

En réponse à pat d pau

oui on fait l'autrcuhe... Telsa qui part de rien et a compris le Business model des VE... les dinosaures essaient de suivre mais n'acceptent tjs pas la vision de Tesla qui etait la bonne...

SInon Renautl avait abandonnée l'idee de faire des batteries... et maintenant renault voudrait une usine en france ?

Renault / LG Chem : Une usine de production de batterie en France

https://www.automobile-propre.com/renault-lg-chem-une-usine-de-production-de-batterie-en-france/

J'adore les retournement de veste tout azimut, en disant que c'est a cause des autres... tjs bon de mélanger cause et consequence pour "ces gens là".....

allo.....vous savez qu'on est en 2019 ?

Parce que votre article il date de 2012....et prévoyait une usine en 2015 !!!

Renault avait en effet cette intention mais devant les faibles volumes de ventes de VE ils ont à juste titre jugé que de construire une usine de batterie ne serait pas rentable. Il en ont besoins de moins de 120 000 unité/an !!

Ce sera rentable quand ils auront des besoins au moins 2 fois plus élevé. Ce qui laisse encore de la marge.....

Heureusement que ce genre d'entreprise n'est pas dirigée par des expert de Caradisiac hein....

Par

Batteries électriques !!! ha bon , il existe des batteries qui ne sont pas electriques donc !!!!

Par

En réponse à Corvintetö

1) la demande des particuliers est faible en voiture électrique

C'est ce qu'on appelle la vision à long terme. C'est pas quand la demande atteindra 20% du marché total qu'il faudra se réveiller.

2) L'Europe a pris un retard considérable et n'a pas les moyens de mettre l'argent qui permettrait de le combler

+ 1 Milliard d'euros sans compter les fond privés, c'est un bon début non ?

3) les coûts de production (mains d'oeuvre, impôt, etc...) comparés a la chine ne nous permettrons pas de faire de produire des batteries a prix compétitif

Les batteries Chinoises ne seront pas importées gratuitement. Si l'EU et des privés investissent des milliards, c'est pas pour laisser le marché se faire bouffer.

4) même dans l’éventualité où nous aurions des terres rares dans notre sous-sol, nos règles environnementales strictes ne nous permettront pas de les exploiter à faible coût

Les nouvelles générations de batteries ne nécessite que très peu de terre rare voir plus du tout.

5) La pollution générée lors de la fabrication de ces batteries notamment dans le traitement et la transformation de ces terres rares est un suicide électoral

Les nouvelles générations de batteries ne contient que très peu voir pas de terre rare.

6) Si nous nous contentons de développé et d'assemble des éléments venant de l’étranger, nous restons donc dépendant des pays fournisseurs

Il y a une multitude d'entreprise en Europe capable de fournir les différents éléments d'une batterie. De plus, les fabricants automobiles, Airbus sont également "dépendant" de leurs fournisseurs, qu'ils viennent d'Asie ou autre. Ce point n'est pas pertinent.

7) L’Asie va inonder notre marché de véhicule électrique aussi performant et d’aussi bonne qualité que ceux fabriqués en Europe, mais a des prix bien inférieurs.

La Chine produit déjà des véhicules censées concurrencer les marques européennes, un bas prix ne fait pas tout.

8) Entre une Européenne à 30 ou 40 k€ et une asiatique a 20k€ que croyez-vous que les gens vont acheter !!!

Tout les gens n'achète pas que du Low cost dans la vie. Le prix ne fait pas tout, spécialement dans l'automobile. Vous ne faites que spéculer sur des hypothèses sans fondement.

C'est ce qu'on appelle la vision à long terme. C'est pas quand la demande atteindra 20% du marché total qu'il faudra se réveiller.

Là vous spéculez sur l’intérêt des Européens sur la voiture électrique. Actuellement on est à 1% alors que les ventes sont sous perfusions des bonus de l’état. Et encore, 1% ce sont des statistiques faites en prenant en compte toutes les flottes des collectivités et autres administrations directement affiliées aux états européens. L’IFRI a compilé les prévisions de plusieurs sources et on estime a 6% la ,part de l’électrique ET de l’hybride a l’horizon 2040. La demande des particulier et marginal

+ 1 Milliard d'euros sans compter les fond privé, c'est un bon début non ?

C’est l’argent prévu pour l’intégralité de la filière. Combien iront réellement à la R&D ?

Ce n’est pas le quart de l’investissement en R&D de Panasonic juste pour les batteries qui n'est pas le leader du secteur. Rajouté tout les autres acteurs et vous vous rendrez compte que ce milliard… c’est de la Com pour politique.

Les batteries chinoises ne seront pas importées gratuitement. Si l'EU et des privés investissent des milliards, ce n’est pas pour laisser le marché se faire bouffer.

Oui Oui, comme notre industrie textile, photovoltaïque, ameublement, etc… tout est resté en Europe !!!!!

Les nouvelles générations de batteries ne nécessitent que très peu de terre rare voir plus du tout.

Encore des spéculations, pour le moment tous les acteurs s’accordent à dire que le Litium-Ion sera la technologie majoritaire jusqu’à 2040 !

Les nouvelles générations de batteries ne contient que très peu voir pas de terre rare.

Voir réponse ci-dessus

Il y a une multitude d'entreprise en Europe capable de fournir les différents éléments d'une batterie. De plus, les fabricants automobiles, Airbus sont également "dépendant" de leurs fournisseurs, qu'ils viennent d'Asie ou autre. Ce point n'est pas pertinent.

80% des pièces d’Airbus viennent d’Europe et 100% des pièces critiques !!!! C’est mon métier d’analyser ça !! Ensuite, je serais curieux de savoir quelles entreprises est capables de fournir les éléments principaux d'une batterie et ayant les épaules assez solides.

La Chine produit déjà des véhicules censés concurrencer les marques européennes, un bas prix ne fait pas tout.

Oui ? Elles ont juste décidé de ne pas investir massivement l’Europe avec leur produit, car elles ont un déficit de performance notamment sur les moteurs Diesel indispensables (jusqu’à présent) pour s’implanter en Europe. Pour l’électrique, c’est l’inverse, c’est eux les plus performants…..

Tous les gens n’achètent pas que du low cost dans la vie. Le prix ne fait pas tout, spécialement dans l'automobile. Vous ne faites que spéculer sur des hypothèses sans fondement.

Bien sûr, c’est pour ça que je croise tous les jours en grande majorité que des BMW des Audi et des Mercedes !!!!! Je ne croise presque jamais des Peugeot, Renault, Citroën, Dacia et consort …….

Par

En réponse à pat d pau

ola malheureux ne parle pas d'hydrogene... tu vas te faire deglinguer ici.

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autre.

L'avenir ne sera pas sur une source énergétique unique mais sur un mix énergétique. L'hydrogéne, avec ses qualité et ses defauts, ne sera que l'un des élément de ce mix.

Il est cependant clair que, il y a 30 ans, si on avait mis l'argent de la R&D du Diesel dans l’hydrogène!!!!! on aurais certainement lever une partie des écueils techniques liées à cette source d’énergie. Surtout que l'on savait déjà que le Diesel était très polluant, pour mémoire, les Japonnais on commencé la chasse au diesel et a l'interdir en ville dans les année 90 car il avait déjà analysé le coté nocif de cette technologie.

Par

Okay l'Europe ne veut plis acheter ses terres rares à la Chine. Mais l'Europe refuse également d'exploiter les gisements, si elle en a....

Alors du coup ils vont faire quoi dans cette usine ? De l'assemblage en mode lego ? La tâche la plus externalisable qui soi... J'ai du mal à comprendre.

Par

Tout le monde n'a manifestement pas encore compris qu'il y a une urgence climatique (CO2), en plus de l'urgence sanitaire (pollution). Alors la part de marché actuelle de l'électrique va exploser, et si l'Europe n'est pas prête elle perdra simplement le marché de la batterie car dites vous bien qu'en Asie les usines tournent déjà.

La mobilité électrique c'est potentiellement je jackpot pour l'emploi : voiture, batterie, et même production locale du courant. En plus des emplois hors des villes, pour un meilleur confort de vie (loyer), moins de pollution, moins de stress, et pour un meilleur aménagement du territoire. Que demande le peuple. Hélas quelque soient les déclarations des constructeurs, les investissements dans le thermique sont encore supérieurs à ceux dans l'électrique, du moins pour nos constructeurs "historiques". Plus dure sera la chute...

Par

ba la plupart des terres rares en masse , production ou ressource sont en Chine , en Corée du nord, Australie, USA, et les Soviet, +Afrique ...en Europe on est donc les dindons de la farce, on a que dalle, pour ainsi dire, j'espere me tromper ou ^tre passer a côte de données indiquant que l'Europe regorge de terre rares, de métaux lourd et precieux, si quelqu'una des info je suis preneur, en attendant l'hypothese est que les europeens non ni pétrole, ni metaux rares,etc, mais on regorge de migrants lol, ils sont des chances et des richesses pour l'Europe qui disent... ouf me voila rassuré,.. ces nouveaux ingenieurs migrants issus du Wakanda nous donneront les techno necessaires a notre survie!

Par

En réponse à flowerphil

Batteries électriques !!! ha bon , il existe des batteries qui ne sont pas electriques donc !!!!

Oui les batteries de cuisine, et celles pour faire de la musique...

Par

En réponse à Didier-971

Tout le monde n'a manifestement pas encore compris qu'il y a une urgence climatique (CO2), en plus de l'urgence sanitaire (pollution). Alors la part de marché actuelle de l'électrique va exploser, et si l'Europe n'est pas prête elle perdra simplement le marché de la batterie car dites vous bien qu'en Asie les usines tournent déjà.

La mobilité électrique c'est potentiellement je jackpot pour l'emploi : voiture, batterie, et même production locale du courant. En plus des emplois hors des villes, pour un meilleur confort de vie (loyer), moins de pollution, moins de stress, et pour un meilleur aménagement du territoire. Que demande le peuple. Hélas quelque soient les déclarations des constructeurs, les investissements dans le thermique sont encore supérieurs à ceux dans l'électrique, du moins pour nos constructeurs "historiques". Plus dure sera la chute...

M^me si je suis d'accord avec vous sur l'urgence climatique, je crois que vous vous faite des illusions sur les emplois généré:

La voiture électrique demande moins de mains d'oeuvre a la construction car moins de pièces.

Elle est également beaucoup plus fiable car moins de pièces en mouvement donc moins de risque de panne.

Elle demande moins d'entretient car moins de consommable donc moins d'interventions et de réparation

Elle est de conception modulable par nature donc en cas de panne, remplacement des modules entier prévue a cette effet donc pas besoins de personnel qualifié

Paz sûr que ce soit bénéfique pour l'emploi.

Par

En réponse à tank

Et vous pensez que pendant ce temps, l'Asie va attendre gentiment que les Européens rattrapent leur retard????

Non, actuellement les leaders sont les Panasonnic, LG Chem, NEC, Samsung, etc..... et ils ont une puissance (sans jeu de mots) dans la R&D qu'actuellement nous sommes loin d’égalé.

Je préférerais très largement que l'Europe soit en pointe sur ces secteurs, mais ce n'est malheureusement pas le cas.

À qui la faute???? Je pense que les politiques européens (je les mets tous dans le même sac) n'ont pas eu la clairvoyance ni la vision à longs termes nécessaires.

Malheureusement, les quelques géants de la High Tech restant en Europe ne sont pas assez solides pour concurrencer les monstres asiatiques précédemment cités.

Pour rappel :

Sur les 50 plus grandes entreprises de la High tec, 22 Américaines, 22 Asiatiques et 5 Européens. Dans la Tech, les Américains prennent 70% des parts de marché, les Asiatiques 27%, les Européens 3%.

Comment faire pour rattraper le retard ? Que les états (les seuls à avoir suffisamment de fond) investissent massivement sur les problématiques énergétiques avec 2 options possibles :

- L’électrique et les batteries avec le risque de ne jamais rattraper les Asiatiques

- L’hydrogène ou d’autres sources énergétiques pour s’affranchir de notre dépendance aux batteries asiatiques est ainsi retrouver une certaine autonomie.

Malheureusement ce n’est pas possible, car en Europe nous avons pondu ça :

Les articles 107 et 108 du traité posent le principe de l'interdiction des "aides d'État" (c'est-à-dire des subventions publiques aux entreprises). Cette interdiction par le droit européen repose sur le fait qu’une entreprise bénéficiant d’aides publiques de son pays sera avantagée par rapport à une entreprise étrangère qui n’en bénéficierait pas. Cela n’est pas uniquement valable pour les aides à l’import ou à l’export, puisque même une entreprise officiant sur le sol national favorisée pourrait y renforcer sa position au détriment d’autres entreprises notamment étrangères.

Pour info, c'est le CEA de grenoble qui développe les batteries solides de Fisker, donc non, l'europe n'est pas en retard, on a juste pas de structure mondialement visible, mais la recherche est bien là

Par

En réponse à VidaLoca

Okay l'Europe ne veut plis acheter ses terres rares à la Chine. Mais l'Europe refuse également d'exploiter les gisements, si elle en a....

Alors du coup ils vont faire quoi dans cette usine ? De l'assemblage en mode lego ? La tâche la plus externalisable qui soi... J'ai du mal à comprendre.

Il n'y a pas que la Chine qui a des terres rares.

A vrai dire le mot rare est surtout totalement inaproprié tant ces métaux sont en nombre mais ils sont mélangés à d'autres.

Or les pays d'AmSud en ont beaucoup, Au Nord aussi, Afrique sub saharienne et océanie ainsi que Asie avec Inde.

L'Europe par contre....

Bon cela dit l'Europe est globalement assez pauvre en matière première et ça ne l'a jamais empécher de bien vivre....

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Il n'y a pas que la Chine qui a des terres rares.

A vrai dire le mot rare est surtout totalement inaproprié tant ces métaux sont en nombre mais ils sont mélangés à d'autres.

Or les pays d'AmSud en ont beaucoup, Au Nord aussi, Afrique sub saharienne et océanie ainsi que Asie avec Inde.

L'Europe par contre....

Bon cela dit l'Europe est globalement assez pauvre en matière première et ça ne l'a jamais empécher de bien vivre....

quand on voit l'étendue des territoires d'outremer de la France, je serais étonné qu'on n'y trouve pas tout un tas de minerais.

ou même de pétrole comme au large de la guyanne.

après, ce sont souvent des décision politiques voire intimement liées à un souhait d'éviter de foutre en l'air l'environnement.:bah:

Par

En réponse à flowerphil

Batteries électriques !!! ha bon , il existe des batteries qui ne sont pas electriques donc !!!!

Oui : :ml:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Il n'y a pas que la Chine qui a des terres rares.

A vrai dire le mot rare est surtout totalement inaproprié tant ces métaux sont en nombre mais ils sont mélangés à d'autres.

Or les pays d'AmSud en ont beaucoup, Au Nord aussi, Afrique sub saharienne et océanie ainsi que Asie avec Inde.

L'Europe par contre....

Bon cela dit l'Europe est globalement assez pauvre en matière première et ça ne l'a jamais empécher de bien vivre....

Les batteries n'ont pas de terres rares, combien de fois il faudra le répéter :lol:

Par

En réponse à Grosmythos

ba la plupart des terres rares en masse , production ou ressource sont en Chine , en Corée du nord, Australie, USA, et les Soviet, +Afrique ...en Europe on est donc les dindons de la farce, on a que dalle, pour ainsi dire, j'espere me tromper ou ^tre passer a côte de données indiquant que l'Europe regorge de terre rares, de métaux lourd et precieux, si quelqu'una des info je suis preneur, en attendant l'hypothese est que les europeens non ni pétrole, ni metaux rares,etc, mais on regorge de migrants lol, ils sont des chances et des richesses pour l'Europe qui disent... ouf me voila rassuré,.. ces nouveaux ingenieurs migrants issus du Wakanda nous donneront les techno necessaires a notre survie!

Les batteries n'ont toujours pas de terres rares.

Il y a pas mal de lithium en Europe. Au Portugal notamment.

Il faudra m'expliquer le rapport avec les migrants.

Par

En réponse à ReneM69

Pour info, c'est le CEA de grenoble qui développe les batteries solides de Fisker, donc non, l'europe n'est pas en retard, on a juste pas de structure mondialement visible, mais la recherche est bien là

Le CEA, agence public, aide une société privé Fisker a développé des batteries. C'est bien mais je doute que ce soit suffisant pour parlé d'une filière ou même pour challenger les mastodonte du secteur asiatique. Surtout que Fisker restera un acteur mineur car très haut de gamme du secteur.

Par

Sinon dans le genre bien imposé pour apporter un plus à l'électrique eruopéenne, c'est Total avec son entreprise Saft.

Par

En réponse à clefdedouze

Sinon dans le genre bien imposé pour apporter un plus à l'électrique eruopéenne, c'est Total avec son entreprise Saft.

C'est évident que les distributeurs de carburants se préparent à l'arrivée des VE...L'alliance de Saft (filiale de Total) en avril avec Tianneng pour la fabrication de batteries en est , en effet une preuve...Mais est-il besoin de le signaler, ce sont les mêmes qui se sont gavés sur le pillage et la pollution de la planète qui vont faire de l'argent au prétexte écologique de la sauver avec les VE et les bornes de distribution d'électricité.Si ça tarde un peu dansles installations de bornes dans les stations service c'est que ce n'est pas assez rentable pour eux pour le moment et qu'ils aimeraient bien un "coup de pouce des collectivités et de l'Etat...:bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

C'est clair!:coucou:

Par

Une usine c'est bien mais il faudra que la recherche ait fait son boulot, car si c'est pour produire des batteries copient des chinois avec 500 km d'd'autonomie en 2025, cela ne servira à rien. D'D'autant qu'Elon annonce 1,6 million de km pour 2021....bon on de ait qu'il exagéré toujours un peu, mais ces S ET X c'est les meilleurs ventes dans le haut de gamme en Europe. Donc je veux bien acheter une électrique en 2025 avec u autonomie de 1000 km, Europe réveille toi et arrête de faire du social, le social passe avant tout par de la création de richesse pour tous...

Par

En réponse à JFKiki74

Une usine c'est bien mais il faudra que la recherche ait fait son boulot, car si c'est pour produire des batteries copient des chinois avec 500 km d'd'autonomie en 2025, cela ne servira à rien. D'D'autant qu'Elon annonce 1,6 million de km pour 2021....bon on de ait qu'il exagéré toujours un peu, mais ces S ET X c'est les meilleurs ventes dans le haut de gamme en Europe. Donc je veux bien acheter une électrique en 2025 avec u autonomie de 1000 km, Europe réveille toi et arrête de faire du social, le social passe avant tout par de la création de richesse pour tous...

Une électrique en 2025 avec une autonomie de 1000 km (réels) ? Ca me semble totalement utopique !

Par

Marquez mes mots sur outlook 2029

Dans 10 ans on aura pour le prix de thermiques des voitures électriques avec 700km d'autonomie pour 5 minutes de recharges et un maillage du territoire important.

Les panneaux photovoltaïques peu taxés en perovskites soulageront l'effort des centrales nucléaires.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire