Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Le gouvernement allemand en soutien de l'hydrogène

Audric Doche

Le gouvernement allemand en soutien de l'hydrogène

Déposer un commentaire

Par

Vue l'incapacité de leurs généralistes à produire un VE viable, ils se tournent maintenant vers l'hydrogène...c'est de bonne guerre !

Par

Avec quelle énergie vont ils produire leur hydrogène ? c'est ça la vraie question, l'hydrogène est un vecteur d’énergie, pas une énergie.

Par

En réponse à Rodger29

Vue l'incapacité de leurs généralistes à produire un VE viable, ils se tournent maintenant vers l'hydrogène...c'est de bonne guerre !

   

Ca y est il est content le petit frustré

Par

"L'Allemagne souhaite mettre en avant la double mobilité électrique : avec batteries, et avec hydrogène et pile à combustible. "

Mais cela a été signalé ici plusieurs fois...Fabriquer l'hydrogène demande de l'énergie qu'il faudra bien trouver quelque part...et si possible sans trop de carbone...:bah:

Par

Une méthode pour dire que demain sera tellement mieux qu'il ne faut pas changer tout de suite.

Par §Deb384wp

Le gouvernement allemand n'est en rien crédible dans d'éventuels objectifs en écologie. Ils viennent de claquer des centaines de milliards d'euro, des centaines ! pour un résultat CO2 nul, zéro, nichts, nada, rien.

A l'instar des VE chargés avec de l'électricité "verte" au Charbon principalement, on peut prévoir que l'hydrogène va sortir du gaz des North Stream. Le bal des hypocrites continue de plus bel.

https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/

Alors il peut être en soutien de l'hydrogène, des batteries qu'ils ne produisent pas et tout et tout... ce n'est que du green business.

https://jancovici.com/transition-energetique/choix-de-societe/vers-quoi-lallemagne-transitionne-t-elle-exactement/

Par

Comment vont ils produirent l'hydrogène ? Si c'est polluants ça n'a pas d'intérêt. Et qui va le faire ? Sûrement pas VW, le grand patron du groupe nous à clairement dit qu'il n'y croyait pas une seconde. À moins qu'ils changent d'avis, il ne restera que Daimler et BM pour exploiter l'idée.

Par

En réponse à Benoit356

Avec quelle énergie vont ils produire leur hydrogène ? c'est ça la vraie question, l'hydrogène est un vecteur d’énergie, pas une énergie.

   

C'est une putain de bonne question ... On entend parler d'hydrogène partout comme si ça tombait du ciel ?

Par §Deb384wp

En réponse à fab7777

C'est une putain de bonne question ... On entend parler d'hydrogène partout comme si ça tombait du ciel ?

   

Facile, il y en a sur sur Jupiter, suffit de demander à Micron donc.

Par

En réponse à §Deb384wp

Le gouvernement allemand n'est en rien crédible dans d'éventuels objectifs en écologie. Ils viennent de claquer des centaines de milliards d'euro, des centaines ! pour un résultat CO2 nul, zéro, nichts, nada, rien.

A l'instar des VE chargés avec de l'électricité "verte" au Charbon principalement, on peut prévoir que l'hydrogène va sortir du gaz des North Stream. Le bal des hypocrites continue de plus bel.

https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/

Alors il peut être en soutien de l'hydrogène, des batteries qu'ils ne produisent pas et tout et tout... ce n'est que du green business.

https://jancovici.com/transition-energetique/choix-de-societe/vers-quoi-lallemagne-transitionne-t-elle-exactement/

   

+1

C'est déjà le cas des véhicules à batterie en Allemagne

Le carburant électrique Allemand avec son mix énergétique coûte 550 g de CO2/kWh ... au moins 7 fois plus qu'en France. Si on ajoute le coût CO2 de la batterie made in Asia (aussi au charbon), en Allemagne ou en Pologne ... le gain CO2 par rapport à un véhicule thermique est NUL voire négatif sur 150.000 pour un véhicule essence ou 200.000 kms sur un diesel dixit ADAC.

Le problème pour l'Allemagne n'est pas du tout d'économiser le CO2, c'est de faire conserver à son industrie automobile la pré-éminance dont de facto elle dispose aujourd'hui. Et voilà pourquoi VW investit des milliards dans le VE et en sus dans une usine de batterie qui va fonctionner au charbon dans l'est du pays

C'est pareil pour l'hydrogène. Si l'Allemagne n'y va pas, de facto elle laisse la porte grande ouverte à ses concurrents, Toyota en tête ... Conclusion, il faut que l'industrie Allemande soit prête si sur la planète un groupe de pression écolo milite pour ce truc là, si un gouvernement écolo fricqué genre Norvège décide de subventionner ce truc là à outrance, même si le bénéfice CO2 est négatif. Il faut donc créer un minimum de marché intérieur archi subventionné pour que les industriels décident d'y investir 1 Deutsche Mark.

Bref c'est de la politique industrielle et pas de l'écologie

Par

Et je me rappelle il y a quelques années, il annonçait développer et agrandir leur réseau électrique pour accueillir ces énergies verte... Ils avait même remis "temporairement" les usines à charbon en route alors que leur usine a gaz dans la vallée de la Bavière ne tournait pas car elle coûtaient trop cher. C'était les plus modernes du monde

Par

En réponse à T-ba

Et je me rappelle il y a quelques années, il annonçait développer et agrandir leur réseau électrique pour accueillir ces énergies verte... Ils avait même remis "temporairement" les usines à charbon en route alors que leur usine a gaz dans la vallée de la Bavière ne tournait pas car elle coûtaient trop cher. C'était les plus modernes du monde

   

Désolé pour les fautes... La région Auvergne Rhone Aloes tente un truc avec de l'électrolyse pour la production, cest bien.

Après le budget est depuis des années bouffé sur l'électrique donc bon...

Par

En réponse à fab7777

C'est une putain de bonne question ... On entend parler d'hydrogène partout comme si ça tombait du ciel ?

   

Bah techniquement, y'en a partout. C'est un peu l'élément le plus omniprésent de l'univers.

Le tout c'est de l'extraire et le stocker de manière efficace. Et à ma connaissance, c'est pas encore ça.

Par

En réponse à Moukeaf

Bah techniquement, y'en a partout. C'est un peu l'élément le plus omniprésent de l'univers.

Le tout c'est de l'extraire et le stocker de manière efficace. Et à ma connaissance, c'est pas encore ça.

   

Certes, mais vous avez bien compris qu'on parle de la chose à son état moléculaire (gazeux) qui est naturellement rarissime, et pas de l'élément.

Par

En réponse à ceyal

+1

C'est déjà le cas des véhicules à batterie en Allemagne

Le carburant électrique Allemand avec son mix énergétique coûte 550 g de CO2/kWh ... au moins 7 fois plus qu'en France. Si on ajoute le coût CO2 de la batterie made in Asia (aussi au charbon), en Allemagne ou en Pologne ... le gain CO2 par rapport à un véhicule thermique est NUL voire négatif sur 150.000 pour un véhicule essence ou 200.000 kms sur un diesel dixit ADAC.

Le problème pour l'Allemagne n'est pas du tout d'économiser le CO2, c'est de faire conserver à son industrie automobile la pré-éminance dont de facto elle dispose aujourd'hui. Et voilà pourquoi VW investit des milliards dans le VE et en sus dans une usine de batterie qui va fonctionner au charbon dans l'est du pays

C'est pareil pour l'hydrogène. Si l'Allemagne n'y va pas, de facto elle laisse la porte grande ouverte à ses concurrents, Toyota en tête ... Conclusion, il faut que l'industrie Allemande soit prête si sur la planète un groupe de pression écolo milite pour ce truc là, si un gouvernement écolo fricqué genre Norvège décide de subventionner ce truc là à outrance, même si le bénéfice CO2 est négatif. Il faut donc créer un minimum de marché intérieur archi subventionné pour que les industriels décident d'y investir 1 Deutsche Mark.

Bref c'est de la politique industrielle et pas de l'écologie

   

Je ne suis pas d'accord du tout. L'Allemagne investit tous les ans des fortunes dans la decarbonisation de son électricité. La nouvelle centrale au charbon est un épiphénomène par rapport aux eoliennes: l'année prochaine, les Enr vont dépasser 50% du mix énergétique. Le pays est déjà à 474 (et non 550...)g/kwh. Ca baisse d'environ 100g toutes les décennies depuis les années 70. Et récemment ça a nécessité l'injection de sommes faramineuses.

La baisse du nucléaire, c'est juste à côté, en même temps, là-bas...

Pendant ce temps, notre pourcentage enr n'a pas varié d'un iota, mais notre parc nucléaire (sauf fessenheim) a vieilli d'un an tous les ans depuis plus de 20 ans. Rien n'a été fait. Il serait plus que temps de s'en inquiéter...

Par

Infographie sur l'électricité en Allemagne :

https://de.statista.com/statistik/daten/studie/38897/umfrage/co2-emissionsfaktor-fuer-den-strommix-in-deutschland-seit-1990/

https://www.umweltbundesamt.de/sites/default/files/medien/384/bilder/dateien/3_abb_bruttostromerzeugung-et_2019-02-26.pdf

Par

En réponse à ceyal

+1

C'est déjà le cas des véhicules à batterie en Allemagne

Le carburant électrique Allemand avec son mix énergétique coûte 550 g de CO2/kWh ... au moins 7 fois plus qu'en France. Si on ajoute le coût CO2 de la batterie made in Asia (aussi au charbon), en Allemagne ou en Pologne ... le gain CO2 par rapport à un véhicule thermique est NUL voire négatif sur 150.000 pour un véhicule essence ou 200.000 kms sur un diesel dixit ADAC.

Le problème pour l'Allemagne n'est pas du tout d'économiser le CO2, c'est de faire conserver à son industrie automobile la pré-éminance dont de facto elle dispose aujourd'hui. Et voilà pourquoi VW investit des milliards dans le VE et en sus dans une usine de batterie qui va fonctionner au charbon dans l'est du pays

C'est pareil pour l'hydrogène. Si l'Allemagne n'y va pas, de facto elle laisse la porte grande ouverte à ses concurrents, Toyota en tête ... Conclusion, il faut que l'industrie Allemande soit prête si sur la planète un groupe de pression écolo milite pour ce truc là, si un gouvernement écolo fricqué genre Norvège décide de subventionner ce truc là à outrance, même si le bénéfice CO2 est négatif. Il faut donc créer un minimum de marché intérieur archi subventionné pour que les industriels décident d'y investir 1 Deutsche Mark.

Bref c'est de la politique industrielle et pas de l'écologie

   

Et si une Tesla est capable de faire 500000km avec sa batterie d'origine, cela veut dire que le bilan CO2 est finalement 2 fois meilleur qu'une petite thermique qui aurait fait la même distance.

CQFD...

Par

En réponse à Philippe2446

Infographie sur l'électricité en Allemagne :

https://de.statista.com/statistik/daten/studie/38897/umfrage/co2-emissionsfaktor-fuer-den-strommix-in-deutschland-seit-1990/

https://www.umweltbundesamt.de/sites/default/files/medien/384/bilder/dateien/3_abb_bruttostromerzeugung-et_2019-02-26.pdf

   

Bah ouais... Ils nous donne des leçons sur le renouvelable, on voit bien leur mix bien pourri constitué en grande partie de charbon.

Bref, heureusement que les allemands profitent de notre solide base nuke pour avoir un réseau stable...

Par

En réponse à Benoit356

Avec quelle énergie vont ils produire leur hydrogène ? c'est ça la vraie question, l'hydrogène est un vecteur d’énergie, pas une énergie.

   

Faut pas s'attendre à des miracles avec les allemands.... après l'électricité à partir du charbon on va avoir de l'hydrogène à partir du pétrole..... logique tellement prévisible.

Par

En réponse à Philippe2446

Je ne suis pas d'accord du tout. L'Allemagne investit tous les ans des fortunes dans la decarbonisation de son électricité. La nouvelle centrale au charbon est un épiphénomène par rapport aux eoliennes: l'année prochaine, les Enr vont dépasser 50% du mix énergétique. Le pays est déjà à 474 (et non 550...)g/kwh. Ca baisse d'environ 100g toutes les décennies depuis les années 70. Et récemment ça a nécessité l'injection de sommes faramineuses.

La baisse du nucléaire, c'est juste à côté, en même temps, là-bas...

Pendant ce temps, notre pourcentage enr n'a pas varié d'un iota, mais notre parc nucléaire (sauf fessenheim) a vieilli d'un an tous les ans depuis plus de 20 ans. Rien n'a été fait. Il serait plus que temps de s'en inquiéter...

   

474 gr pendant que la France est autour de 50 gr....

On peut toujours venir critiquer la France et sa politique mais c'est certainement pas à l'allemagne de le faire sur ce sujet !!!

Par §Deb384wp

En réponse à pxidr

Et si une Tesla est capable de faire 500000km avec sa batterie d'origine, cela veut dire que le bilan CO2 est finalement 2 fois meilleur qu'une petite thermique qui aurait fait la même distance.

CQFD...

   

C'est probable, faut revoir les calculs et c'est si leurs propriétaires peuvent et veulent aller jusqu'à 500 000 km.

Mais quel est le taux de Tesla qui en sont à 500 000 km ?

Après, restera la question à quoi auront servi ces 500 000 km, mais c'est une autre question (sociétale).

Par

En réponse à §Deb384wp

C'est probable, faut revoir les calculs et c'est si leurs propriétaires peuvent et veulent aller jusqu'à 500 000 km.

Mais quel est le taux de Tesla qui en sont à 500 000 km ?

Après, restera la question à quoi auront servi ces 500 000 km, mais c'est une autre question (sociétale).

   

L'information manque mais il y a déjà 3-4 ans que des taxi circulent en modèle S, un retour serait intéressant.

Par

En réponse à §Deb384wp

Le gouvernement allemand n'est en rien crédible dans d'éventuels objectifs en écologie. Ils viennent de claquer des centaines de milliards d'euro, des centaines ! pour un résultat CO2 nul, zéro, nichts, nada, rien.

A l'instar des VE chargés avec de l'électricité "verte" au Charbon principalement, on peut prévoir que l'hydrogène va sortir du gaz des North Stream. Le bal des hypocrites continue de plus bel.

https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/

Alors il peut être en soutien de l'hydrogène, des batteries qu'ils ne produisent pas et tout et tout... ce n'est que du green business.

https://jancovici.com/transition-energetique/choix-de-societe/vers-quoi-lallemagne-transitionne-t-elle-exactement/

   

Pourquoi toujours opposer les différentes sources d'énergies alors qu'elles peuvent être complémentaires ? Si jancovici n'a pas tord sur ses calculs, il veut démontrer qu'une production a 100 pour cent d'électricité à base d'éolien ne peut pas fonctionner, on s'en fout c'est pas ca le but. Le taux de charge de l'éolien terrestre est de 25 pour cent certe mais il oublie complètement de dire que celui ci passe à 50 pour cent lorsque l'éolien est offshore mais il précise bien que le coût du raccordent de l'offshore augmente par contre. Pour le photovoltaïque il dit que le rendement baisse lorsqu'il y a du vent ?? Le rendement baisse lorsque la temp du panneau augmente mais le vent... le taux de charge du PV est de 80 pour cent lorsque on utilise le PV pour alimenter les climatiseurs par exemple. Pour le coût du nucléaire, il ne baissera pas à 4000 euros du kWh, il n'a cesser d'augmenter et est au dessus de 10 000 pour l'EPR. L'avenir est dans le mix énergétique, donc réfléchissons aux solutions d'avenir pour faire cohabiter intelligemment les différentes sources d'énergie et ne pas mettre tous les œufs dans le même panier. Pareil pour la voiture l'électrique est le mieux adapté dans certains cas et le diesel dans d'autres.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

300000kms avec une perte de 8%...faut arrêter d'écrire des konneries...

Par

En réponse à neutral2010

474 gr pendant que la France est autour de 50 gr....

On peut toujours venir critiquer la France et sa politique mais c'est certainement pas à l'allemagne de le faire sur ce sujet !!!

   

Bien sûr. On peut aussi considérer que le nucléaire est 100% écolo car il a un bilan co2 meilleur que l'éolien et le solaire photovoltaïque d'après notre propre façon de mesurer. Inutile de dire que nous sommes les seuls au monde, en France, a considérer les choses sous cet angle... Soit dit en passant c'est 89g et pas 50 pour la France (tu as choisi par hasard de prendre l'estimation basse de la fourchette...fournie par Rte?).

Et quand on additionne:

- le coût écologique grandissant de l'exploitation pétrolière (schistes, exploitation en eaux profondes)

- le coût écologique de prod elec en baisse en UE dans le monde (l'efficience du parc de prod d'électricité augmente, il n'y a pas que la question du mix énergétique !)

- le coût énergétique/écologique de la prod batterie en baisse depuis plusieurs décennies.

La conclusion, pour moi, est flagrante : le VE a un boulevard devant lui car il va, à terme, à utilisation identique, améliorer le bilan.

2 gros gros bémols cependant :

- Il a été prouvé 1000 fois qu'un outil plus pratique/moins cher a pour conséquence l'augmentation de son utilisation (les transports en commun ne raccourcissent absolument pas les trajets en moyenne par exemple, mais favorisent l'étalement urbain!). Donc quand on aura tous des VE dont le PRK sera plus faible que le VT actuel (une question de temps, que ça se généralise), les gens se déplaceront tout simplement plus encore. Et ça, côté écolo ce n'est pas top.

- La taille grandissante des VE (tesla s et taycan sont les berlines de grande série les plus larges d'europe...) ne va pas dans le sens de l'écologie, du tout. La production du véhicule, l'usure des consommables, sont des coûts ecolo/industriels importants. Prétendre qu'un déplaçoir de 1t7 qui en moyenne transporte 1,3 personne et quasi 0 bagage est une très mauvaise blague... :bah:

Par

En réponse à Tylan38

Pourquoi toujours opposer les différentes sources d'énergies alors qu'elles peuvent être complémentaires ? Si jancovici n'a pas tord sur ses calculs, il veut démontrer qu'une production a 100 pour cent d'électricité à base d'éolien ne peut pas fonctionner, on s'en fout c'est pas ca le but. Le taux de charge de l'éolien terrestre est de 25 pour cent certe mais il oublie complètement de dire que celui ci passe à 50 pour cent lorsque l'éolien est offshore mais il précise bien que le coût du raccordent de l'offshore augmente par contre. Pour le photovoltaïque il dit que le rendement baisse lorsqu'il y a du vent ?? Le rendement baisse lorsque la temp du panneau augmente mais le vent... le taux de charge du PV est de 80 pour cent lorsque on utilise le PV pour alimenter les climatiseurs par exemple. Pour le coût du nucléaire, il ne baissera pas à 4000 euros du kWh, il n'a cesser d'augmenter et est au dessus de 10 000 pour l'EPR. L'avenir est dans le mix énergétique, donc réfléchissons aux solutions d'avenir pour faire cohabiter intelligemment les différentes sources d'énergie et ne pas mettre tous les œufs dans le même panier. Pareil pour la voiture l'électrique est le mieux adapté dans certains cas et le diesel dans d'autres.

   

J'adore l'idée que des panneaux photovoltaïques puissent être performants en alimentation directe de climatisation. Si on raisonne au lieu de résonner, ce sont les solutions qui suppriment la nécessité de la clim qui doivent être mise en œuvre. Par exemple, pour de l'habitat individuel, un puits canadien (ou provençal) et des brise soleil. Je m'amuse a dire que le meilleur climatiseur est la vigne vierge: les feuilles masquent le soleil qui chauffe les murs en été et laisse ce soleil chauffer ces murs en hiver.

Pour l'habitat collectif, voir la tour dessinée par Jean Nouvel a Barcelone.

Par

En réponse à GY201

J'adore l'idée que des panneaux photovoltaïques puissent être performants en alimentation directe de climatisation. Si on raisonne au lieu de résonner, ce sont les solutions qui suppriment la nécessité de la clim qui doivent être mise en œuvre. Par exemple, pour de l'habitat individuel, un puits canadien (ou provençal) et des brise soleil. Je m'amuse a dire que le meilleur climatiseur est la vigne vierge: les feuilles masquent le soleil qui chauffe les murs en été et laisse ce soleil chauffer ces murs en hiver.

Pour l'habitat collectif, voir la tour dessinée par Jean Nouvel a Barcelone.

   

Je suis d'accord mais la tendance est au déploiement intensif des climatiseurs dans les années à venir, c'est complètement stupide. Les nouvelles constructions ne tiennent pas compte de l'orientation du soleil non plus. L'humain a complètement perdu son bon sens, la proposition du pv pour alimenter les climatiseurs est juste la pour éviter le désastre, j'ai pas le tps d'écrire un livre alors je vais à l'essentiel. Il faut lire kw et non kWh pour les coûts j'ai écris trop vite

Par

En réponse à GY201

J'adore l'idée que des panneaux photovoltaïques puissent être performants en alimentation directe de climatisation. Si on raisonne au lieu de résonner, ce sont les solutions qui suppriment la nécessité de la clim qui doivent être mise en œuvre. Par exemple, pour de l'habitat individuel, un puits canadien (ou provençal) et des brise soleil. Je m'amuse a dire que le meilleur climatiseur est la vigne vierge: les feuilles masquent le soleil qui chauffe les murs en été et laisse ce soleil chauffer ces murs en hiver.

Pour l'habitat collectif, voir la tour dessinée par Jean Nouvel a Barcelone.

   

La tour de jean nouvel à Barcelone est climatisée. La consommation des tours est catastrophique, en moyenne 500 kWh/m2/ans. Des projets existent qui ont pour les meilleurs un objectif de 50 (avec panneaux pv et éoliennes)

Par §Yff744xy

En réponse à neutral2010

474 gr pendant que la France est autour de 50 gr....

On peut toujours venir critiquer la France et sa politique mais c'est certainement pas à l'allemagne de le faire sur ce sujet !!!

   

Normal. Le pays devient une réserve d'indiens vu que toutes les industries ferment les unes après les autres. Plus d'industrie, moins de CO2, c'est logique....

Par

En réponse à Tylan38

La tour de jean nouvel à Barcelone est climatisée. La consommation des tours est catastrophique, en moyenne 500 kWh/m2/ans. Des projets existent qui ont pour les meilleurs un objectif de 50 (avec panneaux pv et éoliennes)

   

Pour l'avoir observée de près, il y a quand même des dispositifs destinés a limiter la surchauffe avec double peau en verre et une circulation forcée d'une lame d'air qui réduit très largement la consommation de clim. Tu as l'équivalent de persiennes en verre qui guide et aide la convection extérieure, très astucieux et en plus très beau.

Par

En réponse à §Yff744xy

Normal. Le pays devient une réserve d'indiens vu que toutes les industries ferment les unes après les autres. Plus d'industrie, moins de CO2, c'est logique....

   

Non. Rien à voir. On parle de CO2 par kWh d'énergie électrique produite. On serait au top en terme de prod industrielle, on serait toujours à 89g/kWh de prod (pas 50 comme indique neutral...), pourvu qu'on ait ce mix composé à plus de 70% de nucléaire (toujours vieillissant soit dit en passant...).

Par

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/environnement-allemagne-va-mettre-service-centrale-charbon-plus-78238/

:violon:

Par

des trains hydrogene circulent en allemagne.. l'hydrogene vient du surplus de production electrique allemand. (ENr et charbon et autres...).

Les allemands ont aussi lu le rapport japonnais sur l'hydrogene..

Par

En réponse à Tylan38

La tour de jean nouvel à Barcelone est climatisée. La consommation des tours est catastrophique, en moyenne 500 kWh/m2/ans. Des projets existent qui ont pour les meilleurs un objectif de 50 (avec panneaux pv et éoliennes)

   

pour moi jean jovuel est un nul mais on peut pas le dire car il a un aura... d'intouchable..

Par

En réponse à §Deb384wp

Le gouvernement allemand n'est en rien crédible dans d'éventuels objectifs en écologie. Ils viennent de claquer des centaines de milliards d'euro, des centaines ! pour un résultat CO2 nul, zéro, nichts, nada, rien.

A l'instar des VE chargés avec de l'électricité "verte" au Charbon principalement, on peut prévoir que l'hydrogène va sortir du gaz des North Stream. Le bal des hypocrites continue de plus bel.

https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/

Alors il peut être en soutien de l'hydrogène, des batteries qu'ils ne produisent pas et tout et tout... ce n'est que du green business.

https://jancovici.com/transition-energetique/choix-de-societe/vers-quoi-lallemagne-transitionne-t-elle-exactement/

   

tu devrais envoyer ton CV Monsieur le super ingénieur!

Par

En réponse à Benoit356

Avec quelle énergie vont ils produire leur hydrogène ? c'est ça la vraie question, l'hydrogène est un vecteur d’énergie, pas une énergie.

   

Les fournitures d'énergie pour produire de l'hydrogène doivent être très souvent pred des barrages hydroélectriques ou des centrales.....

Par

En réponse à neutral2010

474 gr pendant que la France est autour de 50 gr....

On peut toujours venir critiquer la France et sa politique mais c'est certainement pas à l'allemagne de le faire sur ce sujet !!!

   

L'hypocrisie n'est pas réservée à une nation : http://multinationales.org/Le-gaz-de-schiste-americain-arrive-discretement-en-France

Par

En France, ceux qui peuvent recharger chez soi ne seront pas prêts à passer à une hydrogène qui leur coûtera bien plus chère à chaque plein.

Sur ce point, l'hydrogène à déjà perdu une bataille face à la batterie.

Lui reste l'avantage du poids et de la rapidité d'un plein. Mais ça fait peu. :bah:

Par

En réponse à pat d pau

des trains hydrogene circulent en allemagne.. l'hydrogene vient du surplus de production electrique allemand. (ENr et charbon et autres...).

Les allemands ont aussi lu le rapport japonnais sur l'hydrogene..

   

Les trains à hydrogène n'ont d'utilité que là où le coût d'installation de caténaires est jugé pas assez rentable.

Bref, des lignes peu fréquentées.

Et je n'ai pas encore vu de locomotive à hydrogène pour la traction de Fret.

Par

La voiture tue. La voiture a hydrogene va tuer autant.

Par

Les coûts de l'hydrogène sont hélas bien plus élevés que ceux de l'électrique. J'ai été ébranlé par la video de Björn Nyland, partisan certes de l'électrique mais dont les arguments sont troublants : https://youtu.be/tBHc9u89-nc

Par

En réponse à fab7777

Certes, mais vous avez bien compris qu'on parle de la chose à son état moléculaire (gazeux) qui est naturellement rarissime, et pas de l'élément.

   

il y aurait plus de ressources d'hydrogène sous terre que de pétrole avant son extraction. Maintenant, il st vrai il faut réussir à le capter.

 

Par

BIEN GOOD

 

SPONSORISE

Toute l'actualité