Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Mercedes croit encore à l'hydrogène

Adrien Raseta

Mercedes croit encore à l'hydrogène

Déposer un commentaire

Par §zem778mO

In Voleur Liquide We Trust :fleur:

j'espère que les prix seront moins élevés que celui auquel ils vendent leurs gaz industriels :peur:

Par

L'hydrogène le gpl l'e85 sont les solutions les plus pertinentes mais bizarrement personne ne se penche vraiment dessus on préfère nous endormir avec l'électrique ou continuer de nous coincer au carburant classique hors de prix.

Par

"Pour rappel, Honda, BMW, Audi, Hyundai et Kia font aussi partie de ceux qui développent des véhicules à hydrogène en parallèle de plusieurs voitures électriques."

Non : Honda, Hyundai, ainsi que Toyota et SymbioCell proposent déjà une offre de véhicules à hydrogène.

Alors que Audi, BMW et Mercedes travaillent sur leur démonstrateurs.

Par

Pour la rapidité l'hydrogène est bien mieux que l'électrique après pour la logistique c'est une autre histoire

Par

En réponse à 360Magnum

L'hydrogène le gpl l'e85 sont les solutions les plus pertinentes mais bizarrement personne ne se penche vraiment dessus on préfère nous endormir avec l'électrique ou continuer de nous coincer au carburant classique hors de prix.

   

Ben oui, nos constructeurs n'ont rien à proposer de ce côté....

Par

En réponse à 360Magnum

L'hydrogène le gpl l'e85 sont les solutions les plus pertinentes mais bizarrement personne ne se penche vraiment dessus on préfère nous endormir avec l'électrique ou continuer de nous coincer au carburant classique hors de prix.

   

Sincèrement, je ne vois pas ce qui permet de rapprocher l'hydrogène du GPL ou de l'E85. Ca n'a rien à voir. L'hydrogène n'est pas une source d'énergie car il n'existe pas à l'état natif sur terre. Le GPL, oui (il doit seulement être liquéfié, ce qui est gourmand mais infiniment moins que de produire de l'hydrogène à partir de l'électrolyse). L'E85, si l'éthanol est de ressource agricole, c'est même à 85% renouvelable.

Le bilan actuel de l’hydrogène est catastrophique.

- le coût (énergétique et donc à la fois financier et écologique) pour sa production est énorme

- le coût d'installation d'une station est nettement supérieur à une station service traditionnelle car les risque sont très nettement plus élevés (attentat ou accident pouvant déclencher une explosion énorme).

Cependant, les techniques pourront être améliorés pour réduire les coûts, et on peut imaginer des véhicules hybrides avec batteries et F-cell. Comme ça on a l'autonomie nécessaire pour les longs trajets, pas besoin d'une énorme batterie, ni d'un réseau hyper dense de stations service. On peut se contenter d'une petite pile à combustible de l'ordre de 30kW pour fabriquer l'électricité et garder toujours un petit stock d'électrons dans la batterie pour les accélérations. Le seul vrai avantage de cette technologie est qu'elle est très aisément miniaturisable (à tel point qu'elle était un moment envisagée pour les téléphones et montres).

Par

En réponse à §zem778mO

In Voleur Liquide We Trust :fleur:

j'espère que les prix seront moins élevés que celui auquel ils vendent leurs gaz industriels :peur:

   

Mais pourquoi diable as tu tant besoin de t'approvisionner en gaz industriel Myke ?

Une alternative quand t'es en panne de lassi ou de mogettes ?

Par

Ceux qui s'etranglent devant le bilan écologique des VE peuvent directement aller se pendre avec l'hydrogène.

Renseignez vous sur la façon dont c'est produit industriellement (le mot clé est fracturation du méthane), sur les problèmes de perte en stockage et transport (c'est la plus petite des molécules, elle ne demande qu'à fuir... et ça se trimballe a haute oression... Il faut compter 30% avec du bon matos sans joints trop vieux). Les rêveurs qui n'ont que de vagues souvenirs de l'électrolyse au lycée doivent se pencher sur la notion de rendement, et peuvent toujours s'amuser a calculer la surface de panneaux solaires nécessaires pour produire l'énergie d'un plein, le comprimer et le transporter, c'est très drôle.

Bref, si vous rêvez de faire tourner les bagnoles d'une ville avec pas mal de flotte et une centrale nucléaire au cul, c'est pas mal. Le jour où on saura produire énormément d'énergie électrique proprement ça sera super. En attendant on nous prend juste pour des cons.

Par

La, je lis même pas l'article et je vous dis: "encore ?

C'est juste l'avenir le moins pire qui peut nous tomber dessus, oui.

Arrêtez avec vos titres Putaclic.

Par

En réponse à Rot ypun

La, je lis même pas l'article et je vous dis: "encore ?

C'est juste l'avenir le moins pire qui peut nous tomber dessus, oui.

Arrêtez avec vos titres Putaclic.

   

"Encore"

Je jette mon téléphone et je m'achète des doigts

Pas "pardon"

Par

En réponse à Philippe2446

Sincèrement, je ne vois pas ce qui permet de rapprocher l'hydrogène du GPL ou de l'E85. Ca n'a rien à voir. L'hydrogène n'est pas une source d'énergie car il n'existe pas à l'état natif sur terre. Le GPL, oui (il doit seulement être liquéfié, ce qui est gourmand mais infiniment moins que de produire de l'hydrogène à partir de l'électrolyse). L'E85, si l'éthanol est de ressource agricole, c'est même à 85% renouvelable.

Le bilan actuel de l’hydrogène est catastrophique.

- le coût (énergétique et donc à la fois financier et écologique) pour sa production est énorme

- le coût d'installation d'une station est nettement supérieur à une station service traditionnelle car les risque sont très nettement plus élevés (attentat ou accident pouvant déclencher une explosion énorme).

Cependant, les techniques pourront être améliorés pour réduire les coûts, et on peut imaginer des véhicules hybrides avec batteries et F-cell. Comme ça on a l'autonomie nécessaire pour les longs trajets, pas besoin d'une énorme batterie, ni d'un réseau hyper dense de stations service. On peut se contenter d'une petite pile à combustible de l'ordre de 30kW pour fabriquer l'électricité et garder toujours un petit stock d'électrons dans la batterie pour les accélérations. Le seul vrai avantage de cette technologie est qu'elle est très aisément miniaturisable (à tel point qu'elle était un moment envisagée pour les téléphones et montres).

   

Non le GPL ne doit pas être liquéfié. Son état est liquide simplement sous sa forme stocké en cuve (comme votre bouteille de propane de barbecue)

C'est le GNL (méthane) qui doit être maintenu à -163°C (réellement -152 sous pression) dans des réservoirs cryogeniques.

Et SVP stop aux grandes vérités sur l'avenir. On est maintenant dans un monde où plusieurs énergies cohabiteront.

Par

En réponse à ZYXW

Ben oui, nos constructeurs n'ont rien à proposer de ce côté....

   

concernant l'hydrogène, seuls Honda, Hyundai, ainsi que Toyota et Renault avec SymbioCell proposent quelques chose, donc on peut dire que la majorité des constructeurs ne proposent rien, mais c'est surtout les stations de rechargent qui sont ultra rares....

Concernant l'E85, on peut s'en procurer facilement, les constructeurs ont tenté l'aventure il y a 15ans, cela n'a pas pris, du coup les gammes sont rares aujourd'hui.

Le GPL et le GNV même combat.

Par

Mercedes espère "démocratiser" la voiture à hydrogène....:ange: c'est vrai que Mercedes c'est donné....:blague:

Par

En réponse à Thomashawk021

Mercedes espère "démocratiser" la voiture à hydrogène....:ange: c'est vrai que Mercedes c'est donné....:blague:

   

tellement vrai...

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Commentaire fort pertinent.

Il faut être honnête, en matière d'automobile, les gens réellement préocupés par l'écologie, et donc qui font un réel effort intellectuel, comportemental et financier est infime.

Au mieux certains se rachètent un conscience.

D'autres sont des technophiles qui veulent afficher leur différence.

Beaucoup suivent la vague.

La majorité recherche un intérêt financier.

Aucune auto suréquipée et surdimensionnée pour l'usage réellement fait ne peut prétendre à un label écologique quelque soit sa propulsion.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Le gros avantage de l'hydrogène est qu'il permet de stocker les surcapacités des énergies intermittentes...quant'à l'H2 du vaporeformage, il reste à le décarboner dans les zones oú il y a des champs gaziers qui ont déjà été épuisés afin d'y enfouir le CO2. A t'on vraiment une alternative pour le court terme?

Par

l hydrogène ne marchera pas en France pour la simple et bonne raison que nos très chers constructeurs PSA et Renault ne proposent rien en la matière. quedal,nada.

Par

En réponse à 360Magnum

L'hydrogène le gpl l'e85 sont les solutions les plus pertinentes mais bizarrement personne ne se penche vraiment dessus on préfère nous endormir avec l'électrique ou continuer de nous coincer au carburant classique hors de prix.

   

t'inquiète que si les carburants alternatifs commencent à trop percer, l'état se penchera rapidement sur leur taxation.

d'ailleurs, j'ai cru comprendre que l'e85 commençait à sérieusement intéresser pas mal de gens, anciens adeptes du gasole.

on verra bien ce qui se passera.

Par

En réponse à franck8316

Pour la rapidité l'hydrogène est bien mieux que l'électrique après pour la logistique c'est une autre histoire

   

une chose est certaine: l'hydrogène a la préférence de l'état: bien plus facile à taxer que l'électricité du foyer.

Par

Vous êtes Has-been les gars !

Pendant que les bobo-écolos étaient en train de choisir quelle nouvelle régression ils allaient mettre en place.

Les industriels et les scientifiques, son en train de résoudre le problème du CO² :

https://www.linfodurable.fr/entreprises/italie-une-centrale-recycle-le-co2-present-dans-lair-6614

Pourquoi limiter le CO² en cherchant un moyen détourné de polluer autrement si on peut nettoyer notre pollution ?

No rage les bobo :) vous n'avez jamais fait avancer le moindre débat, ça n'aller pas commencer aujourd'hui. :lol:

Je suis quand même un peu triste si on arrive à limiter le réchauffement climatique j'avais acheté des actions chez les industriels qui vendent des climatiseurs et des crèmes solaires... :langue:

Par §zem778mO

En réponse à roc et gravillon

Mais pourquoi diable as tu tant besoin de t'approvisionner en gaz industriel Myke ?

Une alternative quand t'es en panne de lassi ou de mogettes ?

   

Tout le monde ne fout pas rien de sa journée et a juste être sur caradisiac :oui:

disons que en allemagne c'est bien moins cher chez le même fabricant par exemple :wink: Linde faisant pression avec toute sa gamme :roi:

Par §zem778mO

En réponse à Axel015

Vous êtes Has-been les gars !

Pendant que les bobo-écolos étaient en train de choisir quelle nouvelle régression ils allaient mettre en place.

Les industriels et les scientifiques, son en train de résoudre le problème du CO² :

https://www.linfodurable.fr/entreprises/italie-une-centrale-recycle-le-co2-present-dans-lair-6614

Pourquoi limiter le CO² en cherchant un moyen détourné de polluer autrement si on peut nettoyer notre pollution ?

No rage les bobo :) vous n'avez jamais fait avancer le moindre débat, ça n'aller pas commencer aujourd'hui. :lol:

Je suis quand même un peu triste si on arrive à limiter le réchauffement climatique j'avais acheté des actions chez les industriels qui vendent des climatiseurs et des crèmes solaires... :langue:

   

https://www.linfodurable.fr/entreprises/italie-une-centrale-recycle-le-co2-present-dans-lair-6614

carrément impressionnant, reste plus qu'a faire du co2 e plus en plus alors :bien: :bien: :bien:

We Trust ?????? :pfff:

:non: :non: :non: :non: :non: :non:

Par

En réponse à §zem778mO

https://www.linfodurable.fr/entreprises/italie-une-centrale-recycle-le-co2-present-dans-lair-6614

carrément impressionnant, reste plus qu'a faire du co2 e plus en plus alors :bien: :bien: :bien:

We Trust ?????? :pfff:

:non: :non: :non: :non: :non: :non:

   

"carrément impressionnant, reste plus qu'a faire du co2 e plus en plus alors"

Je m'en occupe :)

Par

En réponse à Axel015

"carrément impressionnant, reste plus qu'a faire du co2 e plus en plus alors"

Je m'en occupe :)

   

Vas-y molo alors, parce qu'avec des usines qui récupèrent 150t CO2/an sur 1000 milliards de tonnes de CO2 à retirer d'ici 2100, va falloir pondre un certain nombre d'usines... :areuh:

2 chiffres, fournis par l'article, et le type ne sait pas faire une division! :up:

En gros, il faudrait pendant les 80 ans à venir, la bagatelle de 80 Millions de ces usines réparties sur la terre, et qu'elles soient construites d'ici 2 ans. Et l'histoire ne raconte pas quelle est la source d'énergie à laquelle carbureront ces usines! :coucou:

Et là, je ne parle pas de nos émissions 2018-2020, je parle juste de compenser les émissions 1850-2018!!!!

:violon:

Par

Pardon erreur dans la dernière phrase, il fallait lire "Et là, je ne parle pas de nos émissions 2018-2100, je parle juste de compenser les émissions 1850-2018!!!!

:orni:

Par

En réponse à Philippe2446

Vas-y molo alors, parce qu'avec des usines qui récupèrent 150t CO2/an sur 1000 milliards de tonnes de CO2 à retirer d'ici 2100, va falloir pondre un certain nombre d'usines... :areuh:

2 chiffres, fournis par l'article, et le type ne sait pas faire une division! :up:

En gros, il faudrait pendant les 80 ans à venir, la bagatelle de 80 Millions de ces usines réparties sur la terre, et qu'elles soient construites d'ici 2 ans. Et l'histoire ne raconte pas quelle est la source d'énergie à laquelle carbureront ces usines! :coucou:

Et là, je ne parle pas de nos émissions 2018-2020, je parle juste de compenser les émissions 1850-2018!!!!

:violon:

   

Les technologies s'améliorent.

La captation de CO² c'est l'avenir.

L'autre option : vivre comme des hippies zadistes, en continuant de se reproduire jusqu'à devoir tous vivre dans un 5m² avec un repas par jour pour supprimer l'impact de l'humain sur Terre. Cette option ne sera jamais retenue.

De plus, si on est un peu pragmatique la majorité des pays du NORD ne feront JAMAIS l'effort pour limité suffisamment la pollution. Ils feront des beaux discours, mais face aux industries mondialisées ils ne feront pas grand chose...

Ce n'est pas les voitures diesels ou essences qui pollue, c'est le système libérale par définition, et nous y sommes attachés.

Quand aux pays du SUD, qui sont en phase de "reproduction massive", de chômage record, penses-tu vraiment que l'environnement est leur priorité ou le sera dans un futur proche ?

Laissons faire les chercheurs, les scientifiques. C'est eux qui font avancer le monde, par les bobo-écolo régressifs qui ne connaissent que leur quartier parisien rempli de gens individualistes, et qui passent leur temps à donner des leçons de moral sans jamais remettre en cause leur propre train de vie.

Par

L'hydrogène c'est séduisant en théorie jusqu'au jour ou une voiture à hydrogène fera sauter tout un quartier...

Par

En réponse à perclet

Non le GPL ne doit pas être liquéfié. Son état est liquide simplement sous sa forme stocké en cuve (comme votre bouteille de propane de barbecue)

C'est le GNL (méthane) qui doit être maintenu à -163°C (réellement -152 sous pression) dans des réservoirs cryogeniques.

Et SVP stop aux grandes vérités sur l'avenir. On est maintenant dans un monde où plusieurs énergies cohabiteront.

   

Ah oui, zut j'avais raté ça... Merci!

Par contre je ne vois pas en quoi je contredis ta vision d'un avenir multiforme en termes de ressources énergétiques. Je dis juste que je ne crois pas que l'hydrogène soit LA solution, mais qu'éventuellement, il peut en faire partie comme prolongateur d'autonomie, plus compact et léger qu'un moteur thermique.

Il est parfaitement adapté donc à un avenir qui ferait la part belle aux VE (bornes de recharge) mais avec l'avantage d'une meilleure autonomie, sans être totalement dépendant d'une station à hydrogène qui est l'autre talon d'achile des voitures F-cell... Mais à ce jour, l'hydrogène n'est pas une solution pour nos problèmes de bilan carbone!

Par

En réponse à Axel015

Les technologies s'améliorent.

La captation de CO² c'est l'avenir.

L'autre option : vivre comme des hippies zadistes, en continuant de se reproduire jusqu'à devoir tous vivre dans un 5m² avec un repas par jour pour supprimer l'impact de l'humain sur Terre. Cette option ne sera jamais retenue.

De plus, si on est un peu pragmatique la majorité des pays du NORD ne feront JAMAIS l'effort pour limité suffisamment la pollution. Ils feront des beaux discours, mais face aux industries mondialisées ils ne feront pas grand chose...

Ce n'est pas les voitures diesels ou essences qui pollue, c'est le système libérale par définition, et nous y sommes attachés.

Quand aux pays du SUD, qui sont en phase de "reproduction massive", de chômage record, penses-tu vraiment que l'environnement est leur priorité ou le sera dans un futur proche ?

Laissons faire les chercheurs, les scientifiques. C'est eux qui font avancer le monde, par les bobo-écolo régressifs qui ne connaissent que leur quartier parisien rempli de gens individualistes, et qui passent leur temps à donner des leçons de moral sans jamais remettre en cause leur propre train de vie.

   

Bien sûr tu as raison. D'ailleurs les chercheurs vont nous montrer demain que même si Einstein a admis que Lavoisier avait raison, il avait tort en fait.:areuh:

Pour info, ce que propose ton article, c'est de faire la réaction:

C02 + 2 H2O donne 2 O2 + CH4 (ça c'est à l'exemple du méthane, mais on peut faire l'équation pour le propane, le butane... jusqu'à l'octane ou même les carburants diesels plus lourds des voitures... ou en poussant jusqu'au bout des choses, c'est pareil avec la paraffine des bougies)...

Cette réaction est l'inverse de la combustion desdits gaz, liquides ou solides issus du pétrole (les alcanes). Cette combustion est source d'énergie (chaleur, beaucoup, et un peu de lumière). Pour info, si la combustion est source d'énergie, il faut apporter AU MOINS AUTANT d'énergie pour faire l'inverse (qui est exactement ce que proposent tes amis suisses...). Donc ta super usine à fabriquer des gaz combustibles à partir de C02 et d'eau, elle consomme plus forcément (c'est inévitable, ça ne dépend pas de la technologie...) d'énergie que celle qu'émettra la combustion du gaz qu'elle a produit! Chapeau l'artiste...

Rien ne se perd, rien ne se crée... Pas nouveau comme principe. Pas prêt d'être contredit.

Et concernant le stockage, je ne sais pas où tu vas trouver la place pour 1000 Milliards de tonnes de CO2. A conditions de températures et pression ambiante, ça ne fait jamais que 500 000 Milliards de m3 de stockage...

Par

Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'avenir dans le captage du CO2. Une centrale thermique, ou industrie lourde, peut localement envoyer ses émissions dans un stockage et ça peut en réduire l'impact écolo. Mais ne rien faire en prétendant que les générations futures trouveront les solutions est simplement stupide. Prétendre que la solution au problème du réchauffement est dans le stockage du CO2, c'est être aveugle (ah oui, j'oubliais, il faut commencer par séparer le CO2 contenu dans l'air ambiant de l'air ambiant, si on veut le stocker, et c'est... énergivore!).

Par

En fait ils utilisent une méthode plus complexe passant par la production d'hydrogène par électrolyse de l'eau, qui ensuite est transformée en méthane (ce qui produit de l'eau comme déchet). Ce méthane peut ensuite être réutilisé où l'on veut comme combustible.

http://www.cea.fr/multimedia/Documents/infographies/Power-to-gas.pdf

L'idée n'est pas si idiote, mais uniquement quand on est en surproduction d'électricité. En gros ça permet de stocker l'électricité sous une autre forme chimique que les batteries.

Les défauts:

- toutes ces transformations d'énergie (électricité - électrolyse de l'eau - Hydrogène - méthanisation - méthane - combustion - énergie) sont énergivores. Donc en bout de file, on n'a qu'un fragment de ce qu'on avait au début en énergie, beaucoup moins qu'avec une pile électrique (qui fait directement électricité - modifications de la chimie de la pile - électricité). Donc forcément les performances pour stocker l'énergie sont mauvaises (je ne parle même pas du transport du méthane).

- le méthane produit va évidemment être brûlé (le rejeter dans l'atmosphère serait complètement débile car il est un GES beaucoup plus puissant que le CO2 et un bon combustible très peu polluant). Donc le carbone circule en vase clos (ce qui est pas mal en soit, mais ne permet contrairement à ce que dit la pub "www.linfodurable.fr" absolument pas de réduire le CO2 présent dans l'air!).

Par

En réponse à Philippe2446

Sincèrement, je ne vois pas ce qui permet de rapprocher l'hydrogène du GPL ou de l'E85. Ca n'a rien à voir. L'hydrogène n'est pas une source d'énergie car il n'existe pas à l'état natif sur terre. Le GPL, oui (il doit seulement être liquéfié, ce qui est gourmand mais infiniment moins que de produire de l'hydrogène à partir de l'électrolyse). L'E85, si l'éthanol est de ressource agricole, c'est même à 85% renouvelable.

Le bilan actuel de l’hydrogène est catastrophique.

- le coût (énergétique et donc à la fois financier et écologique) pour sa production est énorme

- le coût d'installation d'une station est nettement supérieur à une station service traditionnelle car les risque sont très nettement plus élevés (attentat ou accident pouvant déclencher une explosion énorme).

Cependant, les techniques pourront être améliorés pour réduire les coûts, et on peut imaginer des véhicules hybrides avec batteries et F-cell. Comme ça on a l'autonomie nécessaire pour les longs trajets, pas besoin d'une énorme batterie, ni d'un réseau hyper dense de stations service. On peut se contenter d'une petite pile à combustible de l'ordre de 30kW pour fabriquer l'électricité et garder toujours un petit stock d'électrons dans la batterie pour les accélérations. Le seul vrai avantage de cette technologie est qu'elle est très aisément miniaturisable (à tel point qu'elle était un moment envisagée pour les téléphones et montres).

   

En Russie, il y a une source d'hydrogène qui laisse échapper 40000 m3 par jour. Cette source naturel n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Au Mali, une exploitation d'hydrogène est en cours, et 18 autres puits devraient voir le jour. C'est Aliou Dialo Boubacar qui à l'origine du projet.

Mais il est très difficile d'exploiter cette ressource, pour l'instant. L'hydrogène est très volatile et ne peut être stocké dans des poches comme le pétrole. On peut trouver des poches d'hydrogène qui ont une centaine d'année d'ancienneté, dans des sous-sol bien étanche.

Par

En réponse à donald69

En Russie, il y a une source d'hydrogène qui laisse échapper 40000 m3 par jour. Cette source naturel n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Au Mali, une exploitation d'hydrogène est en cours, et 18 autres puits devraient voir le jour. C'est Aliou Dialo Boubacar qui à l'origine du projet.

Mais il est très difficile d'exploiter cette ressource, pour l'instant. L'hydrogène est très volatile et ne peut être stocké dans des poches comme le pétrole. On peut trouver des poches d'hydrogène qui ont une centaine d'année d'ancienneté, dans des sous-sol bien étanche.

   

Je ne savais pas. Merci de l'info!

Cela dit c'est totalement anecdotique. 40000 m3 H2 par jour (si tant est qu'on arrive à les récupérer, ce qui paraît difficile car l’émission est très diffuse...) c'est l'équivalent de 120 000 kwh/jour en énergie. Cette énergie correspond à 74 barils de pétrole (et oui, l'hydrogène étant très léger, ce n'est pas franchement le champion de la densité énergétique comparé au pétrole, du moins à pression atmo).

Il faut un million de fois plus d'hydrogène si on voulait remplacer le pétrole... :ouin:

Sources:

https://www.planetoscope.com/petrole/209-consommation-mondiale-de-petrole.html

https://www.unitjuggler.com/convertir-energy-de-boe-en-kWh.html

https://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2015/07/Lhydrog%C3%A8ne-cet-hallucinog%C3%A8ne-Annexe-1.pdf

Par

En réponse à Philippe2446

Je ne savais pas. Merci de l'info!

Cela dit c'est totalement anecdotique. 40000 m3 H2 par jour (si tant est qu'on arrive à les récupérer, ce qui paraît difficile car l’émission est très diffuse...) c'est l'équivalent de 120 000 kwh/jour en énergie. Cette énergie correspond à 74 barils de pétrole (et oui, l'hydrogène étant très léger, ce n'est pas franchement le champion de la densité énergétique comparé au pétrole, du moins à pression atmo).

Il faut un million de fois plus d'hydrogène si on voulait remplacer le pétrole... :ouin:

Sources:

https://www.planetoscope.com/petrole/209-consommation-mondiale-de-petrole.html

https://www.unitjuggler.com/convertir-energy-de-boe-en-kWh.html

https://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2015/07/Lhydrog%C3%A8ne-cet-hallucinog%C3%A8ne-Annexe-1.pdf

   

Tout à fait. Certains scientifique pensent que la terre comporterait des sources d'hydrogène qui serait équivalente aux ressources du pétrole avant son exploitation, et je parle en quantité d'énergie, pas en volume, car comme tu l'as bien dit, l'hydrogène est volatile et il en fat énormément pour l'équivalent pétrole.

 

Par

merci phil2446 pour ces eclairages !

 

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité