Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Moins en vue que les SUV, mais autrement plus habitables, les ludospaces rencontrent encore un beau succès en France. Cela tombe bien puisque le Citroën Berlingo, pionnier dans le segment s’offre une troisième génération. En attendant les premiers essais, nous l’avons comparé en statique à la référence du segment : le Renault Kangoo.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Il s’en est fallu de quelques mois, mais c’est bel et bien le Citroën Berlingo qui a dégainé le premier. Du moins dans sa version « civile ». C’est, en effet, en 1996 que PSA présente une version familiale de son utilitaire en jouant la carte du rapport prix/habitabilité. Le succès est fulgurant et la riposte ne se fait pas attendre de la part de Renault, qui dévoile son Kangoo VP courant 1997, avec un avantage de taille : il dispose d’une porte coulissante pour les passagers, alors que le Berlingo n’en possède pas. Lorsque Citroën réplique, Renault reprend à nouveau l’avantage en offrant deux portes coulissantes. Un jeu du chat et de la souris, qui permettra à la firme au Losange de garder une avance commerciale. Ainsi, sur 2017, il s’est vendu 11 172  Kangoo contre 10 443 Berlingo.

Depuis 1996, le marché automobile a bien évolué. Les ventes de berlines sont en chute libre au profit des SUV et autres crossovers. La part du Diesel a aussi diminué, et la clientèle française s’intéresse désormais davantage à l’essence et aux motorisations hybrides. Conscients de cette mutation, les gens de PSA ont profondément repensé le concept du ludospace, et le nouveau Citroën Berlingo marque une rupture stylistique certaine avec son devancier.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.
Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Ce nouvel opus est un mélange de van et de crossover, avec une nouvelle identité esthétique qui fait le succès du Citroën C3 Aircross notamment. La proue se distingue par cette signature lumineuse à deux étages, cette calandre généreuse et ces boucliers très enveloppants. De profil, le Citroën Berlingo se démarque par ses ailes creusées, et par ses fameux airbumps, qui protègent les flancs de la carrosserie. Enfin, la partie arrière reste très verticale, ce qui facilitera sans aucun doute le stationnement. Un mot également des dimensions, avec 4,40 mètres de long (+ 2 cm) pour 1,85 m de large (+ 4 cm).

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.
Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Un peu plus compact (4,28 m), le Renault Kangoo reste plus connoté utilitaire, même si les différentes retouches l’ont rendu plus moderne. Il se distingue par un regard plus globuleux mais sympathique, par ce pare-brise bombé qui permet une très belle visibilité vers l’avant et par des surfaces vitrées plus généreuses.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Il est intéressant de constater à quel point les ludospaces ont évolué depuis la fin des années 90. L’aspect utilitaire a été de plus en plus gommé, et le nouveau Citroën Berlingo peut se targuer d’offrir un habitacle moderne et bien dessiné. Légèrement orientée vers le conducteur, la console centrale se distingue par son grand écran multimédia de 8 pouces et offre une ergonomie en progrès. Repris du reste de la gamme Citroën, les aérateurs, mais également l’instrumentation et le beau volant à trois branches participent aussi à la montée en gamme.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Le Renault Kangoo ne peut masquer sur ce point, le poids des années, notamment au chapitre de l’ergonomie. On pense ainsi à la manipulation du GPS (optionnel) moins intuitive que sur le Citroën Berlingo, de même que le port USB peu accessible car situé près de la boîte à gant. Pourtant, le Renault Kangoo offre un avantage non négligeable, le prolongement de sa console centrale gênera moins les genoux des grands conducteurs. Un mot enfin de la qualité de fabrication, qui est plus soignée sur le Citroën Berlingo, notamment avec un revêtement plus flatteur sur le sommet de la planche de bord.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces. 
Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

A gauche, le Citroën Berlingo offre un plus grand volume de chargement que le Kangoo.

Là où le Citroën Berlingo met tout le monde d’accord, c’est en matière de volume de coffre. Banquette en place, il progresse de 100 litres par rapport à son devancier, avec un volume imbattable de 775 litres sous la tablette. Mais ce n’est pas tout. A l’instar du Renault Kangoo, il dispose d’un siège passager avant rabattable qui lui permet d’obtenir, avec la banquette arrière à plat, pas moins de 3 500 litres de volume utile . Un vrai déménageur. En face, le Renault Kangoo, malgré ses 660 à 2 600 litres (banquette rabattue) est forcé de s’incliner. Le Citroën Berlingo enfonce aussi le clou en matière d’espaces de rangements, ultra nombreux et dont le volume total atteint les 186 litres.

En matière de dotation, le Citroën Berlingo dispose selon les versions, des équipements suivants : caméra de recul (disponible sur le Renault Kangoo), affichage tête haute, recharge d’un smartphone par induction, toit vitré panoramique, accès et démarrage sans clé, frein de parking automatique, surveillance des angles morts, régulateur de vitesse adaptatif… Et même les vitres arrière coulissantes électriquement (aussi disponible sur le Renault Kangoo) .

Au chapitre mécanique, l’offre du Renault Kangoo est désormais bien connue, avec le choix entre 3 diesel de 75, 90 ou 110 ch, et un essence de 115 ch. La boîte à double embrayage EDC étant disponible en option sur toute la gamme, à l’exception du 75 ch diesel.

Le nouveau Citroën Berlingo propose une gamme moteur plus haut de gamme, avec trois diesel de 75, 110 et 130 ch et deux essence de 110 et 130 ch. En revanche, point de boîte à double embrayage, mais une boîte automatique dernier cri à 8 rapports. A noter que le ludospace aux Chevrons proposera en option d’une version à motricité renforcée Grip Control, avec la possibilité de jouer sur le contrôle de stabilité ESP pour se sortir de certaines situations délicates. Sur le Kangoo, Renault propose uniquement des pneus tous-chemins et une garde au sol surélevée.

En matière de tarifs, Renault propose son Kangoo à partir de 20 350 €, mais il faudra sans doute compter autour de 22 000 euros pour s’offrir le Citroën Berlingo dont les premiers essais dynamiques interviendront fin juin 2018. A l’image du Kangoo, il sera aussi disponible en version longue.

Comparatif statique vidéo - Citroën Berlingo (2018) vs Renault Kangoo : la revanche des ludospaces.

Au final, cette confrontation aura confirmé nos premières impressions. Le nouveau Citroën Berlingo est nettement monté  en gamme et offre d’excellentes dispositions en matière d’habitabilité et de modularité. Il ne lui reste plus qu’à passer l’épreuve de la route pour s’adjuger le titre de meilleur ludospace du marché (en attendant bien sûr l’arrivée d’un futur Renault Kangoo à l’horizon 2019).

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Citroen Berlingo 3 Multispace

Commentaires (76)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Prem's, (c'est loin ça )

Je trouve le look playmobil citroen pour une fois plus adapté.

Par

Je ne voudrais pas être monomaniaque, lais avons nous des nouvelles de M Bonnefont ?

Par

Les montants de pare brise noir....

Perso c'est ca qui me ferait choisir plutot le Peugeot ou L'Opel...

Par

Le Kangoo a encore l'avantage de la geniale version longue

Par

Bienvenue à Julien Marcos....

Qui se serait sans doute plus éclaté à essayer une auto éponyme.

On dira que c'est un bizutage.

Par

En réponse à nous75

Les montants de pare brise noir....

Perso c'est ca qui me ferait choisir plutot le Peugeot ou L'Opel...

L'Opel sera identique au Citroën à l'intérieur mais avec une face avant plus sobre. Il sera dispo en deux longueurs également. En bonus, les 7 places seront dispo sur les deux tailles!

Par

Le Kangoo a déjà pris un bon coup de vieux mais c'était encore pire une fois mis à côté du nouveau berlingot ! Et ce dernier d'ailleurs offre des prestations et une ambiance à bord vraiment très très appréciables

Par

quelle horreur ces camionnettes, je comprend même pas comment certains osent trimballer leurs familles là dedans... ça devrait être interdit...

Par

Sinon, c'est évidement jeu set et match pour le dernier venu, y'avait besoin d'aller trimbaler ces caisses de livreurs en plein Paris pour s'en rendre compte ?

Même pas d'essai routier....décidément Cara tombe bien bas....

Le Kangoo sera sans doute bradé pour résister à l'offre triplette PSA Opel sur le segment.

Sauf à prendre en considération ce facteur, qui ira encore commander ça ?

Ne pas oublier la caisse de roumain Lodgy aussi...

Par

En réponse à Wurchtsalat

quelle horreur ces camionnettes, je comprend même pas comment certains osent trimballer leurs familles là dedans... ça devrait être interdit...

Des commentaires pareils, ça devrait aussi être interdits....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire