Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Contrôle technique : bientôt avec un simple smartphone ?

Dans Pratique / Contrôle technique

Contrôle technique : bientôt avec un simple smartphone ?

On n’arrête pas le progrès. Les innovations techniques amènent aujourd'hui à utiliser des appareils bien loin de leur vocation première. Prenez le cas des téléphones portables. Aujourd’hui, ils servent bien plus qu’à passer des communications que l’on ne peut plus décemment qualifier de coup de fil. Une expression symbole d’un temps révolu ! Le smartphone est donc le nouveau couteau suisse de l’ère moderne. Ses fonctionnalités n’ont de cesse de se multiplier. Et ce n’est pas fini. Par exemple, demain, on pourra l’utiliser pour faire le contrôle technique d’une voiture.

Bientôt, vous n’aurez peut-être plus d’excuse si vous achetez une voiture en mauvais état. Des chercheurs travaillent en effet sur un concept qui permettrait à quiconque de détecter un nombre important d'avaries mécaniques classiques, simplement en faisant le tour de sa voiture avec un smartphone. Un outil de diagnostic automobile ne nécessitant pas de brancher la voiture à un dispositif électronique.

Il s'agit d'une simple application basée sur le microphone et l'accéléromètre d'un smartphone. Elle serait de déceler quelques soucis mécaniques. Et ce n’est pas qu’une vue d’esprit ou une simple théorie. Les travaux pratiques ont déjà lieu. Les chercheurs ont ainsi fait des expériences avec deux modèles de voitures différentes, une Mazda 2 et une Honda Civic. Un succès sur le domaine qui était alors privilégié soit la détection des filtres à air à nettoyer ou à remplacer.

Concrètement, il a été enregistré avec un iPhone 6 les bruits et vibrations de moteurs équipés de filtres de différents états, simulant également la présence de feuilles ou d'agglomérats de particules et, à force d'améliorations apportées à leur système de détection, ils sont parvenus à mettre au point un algorithme capable d'identifier le problème.

Des durites percées, un mauvais équilibrage des pneumatiques et des problèmes de cylindres avec des techniques du même ordre ont été validés avec 95 % de réussite. Alors à quand l’application de diagnostics automobiles ? Les chercheurs se donnent 6 mois pour présenter une nouvelle version de l'application aux possibilités étendues, et 18 mois pour disposer d'une version commercialisable de leur outil.

 

Mots clés :

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est un copier-coller fait avec Google Traduction, par quelqu'un dont le français n'est pas la langue natale, ou bien ? C'est incompréhensible ce texte...

Par

On dirait que le Dédé a confondu 1er novembre avec 1er avril!

Par

En réponse à arcatan

C'est un copier-coller fait avec Google Traduction, par quelqu'un dont le français n'est pas la langue natale, ou bien ? C'est incompréhensible ce texte...

Pas faux..

A voir, je suis sceptique tout du reste sur cette "technologie".

Par

je mets un coup de rupteur ton téléphone Américain explose :coolfuck:

J.D.M.

et sa c'est pour le contrôle technique :coucou:

Par

En réponse à arcatan

C'est un copier-coller fait avec Google Traduction, par quelqu'un dont le français n'est pas la langue natale, ou bien ? C'est incompréhensible ce texte...

+1

Je vais demander à Cara le remboursement de mon abonnement...

Par

Fini les vendeurs quu arnaquent les acheteurs de voitures d'occasion ! Enfin une bonne nouvelle

Par

En réponse à arcatan

C'est un copier-coller fait avec Google Traduction, par quelqu'un dont le français n'est pas la langue natale, ou bien ? C'est incompréhensible ce texte...

Ce n’est aujourd’hui qu’une application pas finalisée et mal traduite.

Attention toutefois car la technologie permet à la voiture de communiquer jusqu’a ses plus données les plus fines avec un module externe, voir ce qui existe en F1.

On peut facilement imaginer une communication fine de l’etat du vehicule sans raccordement à la prise OBD.

L’etat de délabrement de bon nombre de centres de contrôle est significatif du retard pris par rapport aux attentes Clients.

Messieurs les responsables de centre posez-vous les questions de base: si j’étais client aurais-je envie d’entrer dans ce centre? Aurais-je envie de laisser ma voiture à des gens aussi sales? Si le contrôle est à l’image des locaux puis-je avoir confiance ?

Si vous avez un Non il est urgent de vous remuer.

Vous êtes en sursis, vous aurez été prévenus.

Bonne journée aux bons et honte et misère à ceux qui font honte à cette profession difficile.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire