Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Coyote : la communauté peut désormais signaler les erreurs de limites de vitesse

Dans Equipement / Anti-radars

Cailliot Manuel

Nouveauté chez Coyote. Alors que jusque-là c'était impossible, la communauté d'utilisateurs peut désormais signaler les erreurs dans les limitations de vitesse.

Coyote : la communauté peut désormais signaler les erreurs de limites de vitesse

Cela fait des années qu'il est possible de le faire sur Waze, le principal concurrent de Coyote sur le marché des avertisseurs de "zones de danger". Mais pour l'outsider, fort d'une communauté de près de 5 millions d'utilisateurs tout de même en Europe, c'est tout nouveau tout chaud.

De quoi parle-t-on ? De la possibilité pour la communauté de signaler les erreurs concernant les limitations de vitesse applicables sur les routes qu'ils empruntent.

Une fonctionnalité attendue en tout cas, selon Laurent Le Toriellec, Head of Products & Services chez Coyote, pour qui : "de nombreux commentaires émanant de notre communauté démontrent une réelle volonté de participer à l’exactitude et à la mise à jour de ces informations”.

En effet, selon une étude réalisée par Coyote avec ViaVoice, 79 % des Français ont un doute sur les limitations à 80 km/h et 90 km/h, qui varient en fonction des routes ou des départements. Et cela crée une source d'anxiété.

Jusqu'alors, Coyote utilisait des bases de données fixes, mises à jour par l'entreprise en elle-même. Mais depuis le 18 juillet, le service de signalement d'erreur est ouvert à la communauté d'utilisateurs.

Que cette dernière utilise un boîtier dédié, ou l'application Android ou Apple, elle peut désormais (après mise à jour) participer à la fiabilité des informations retransmises à l'ensemble des utilisateurs.

Coyote : la communauté peut désormais signaler les erreurs de limites de vitesse

Ainsi, si une mauvaise limitation est constatée, l'utilisateur n'a qu'à cliquer sur la limitation de vitesse, changer celle-ci, préciser s'il s'agit d'un changement définitif ou temporaire (travaux par exemple), et valider. Coyote précise avoir simplifié l'opération au maximum pour préserver la sécurité du conducteur au volant.

L'information est ensuite transmise aux serveurs de Coyote, où elle est analysée. Un seul usager signale une erreur ? Il n'y aura pas de modification. Mais si l'algorithme détecte que plusieurs usagers signalent la même erreur, que la vitesse moyenne des usagers constatée sur le tronçon de route est cohérente avec le signalement, ainsi que le type de route, l'information est alors traitée, validée par une équipe interne de Coyote, et redescend vers l'ensemble de la communauté.

Voilà qui est donc intéressant, et mieux vaut tard que jamais comme on dit.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire