Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Déconfinement : les Français se sont rués sur les voitures d'occasion

Dans Economie / Politique / Marché

Déconfinement : les Français se sont rués sur les voitures d'occasion

Jamais il ne s'était vendu autant de voitures d'occasion en un mois. Près de 600 000 autos ont changé de propriétaire en juin 2020.

Le marché des véhicules neufs a bien repris. Mais comme cela avait été constaté dès le début du déconfinement, les Français ont favorisé l'achat de modèles d'occasion. Selon le baromètre Autoscout24, 585 744 voitures d'occasion ont été vendues en juin, soit une hausse de 27,6 % par rapport à juin 2019.

Surtout, c'est tout bonnement un record sur un mois. Les acheteurs ont plutôt recherché des véhicules essence, dont les ventes ont progressé de 50 %. Le diesel a d'ailleurs perdu en juin 7 points de part de marché, restant toutefois majoritaire à 55,7 % des ventes.

Les clients ont aussi opté pour des véhicules jeunes. Les tranches d'âge moins d'un an et un an ont ainsi progressé de 43,3 et 38,3 %. En part de marché, elles ont représenté 18,5 % des ventes. La tranche deux à cinq ans est en hausse de 36,5 % et a une part de marché de 26 %.

Cette bonne dynamique du marché de l'occasion a plusieurs raisons. Les Français sont notamment allés chasser les bonnes affaires dans les modèles en stock, souvent des occasions à très peu de km. Beaucoup de concessions avaient ainsi baissé les prix pour convaincre rapidement les acheteurs, ce qui leur a permis d'encaisser au plus vite des chèques pour sauver leur trésorerie, mise à mal par le confinement.

Il y a aussi un effet lié au calendrier, avec des clients pressés d'avoir un nouveau modèle avant les vacances, et qui avaient dû retarder leur achat d'un nouveau modèle à cause du confinement encore. Les occasions sont disponibles de suite. À cela s'ajoute la mise en place d'une nouvelle prime à la casse plus généreuse, puisque les sommes maximales concernent davantage de Français depuis le 1er juin.

Renault est leader du marché de l'occasion, avec 119 034 ventes en juin et une part de marché de 20,3 %. Peugeot est deuxième, avec 107 405 ventes et Citroën troisième avec 67 727 ventes. On note tout de même qu'en part de marché, les chevrons enregistrent une forte baisse, perdant quasiment un point à 11,6 %. Renault et Peugeot sont stables sur ce critère. L'un des grands gagnants est Toyota (17 065 ventes, + 42 %), les clients étant de plus en plus à la recherche d'hybrides d'occasion.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On arrivait même à vendre des ognions au pignons

Par

Diable. En fait, les français sont pétés de tunes. :biggrin:

Plus dure sera la chute... :brosse::biggrin:

Par

C'est logique. Les véhicules neufs sont beaucoup trop cher et ont peu d'intérêt. Une voiture qui sort du garage perd déjà entre 15 et 20% de sa valeur.

Par

Pourquoi acheter un véhicule neuf quand l'utilisateur ne sait pas a court terme, quand il pourra s'en servir et dans quel endroit vu les interdictions de circuler avec des politiques qui changent chaque année aux doigts mouillés .

Véhicule qui sera donc peut etre quasi invendable ou maxi décote également a court terme, car interdiction de rouler avec, cause écolo bobo en herbe jouant aux apprentis sorciers politicars

Par

En réponse à dide01

Pourquoi acheter un véhicule neuf quand l'utilisateur ne sait pas a court terme, quand il pourra s'en servir et dans quel endroit vu les interdictions de circuler avec des politiques qui changent chaque année aux doigts mouillés .

Véhicule qui sera donc peut etre quasi invendable ou maxi décote également a court terme, car interdiction de rouler avec, cause écolo bobo en herbe jouant aux apprentis sorciers politicars

tout à fait, mais ce que ne comprennent pas nos constructeurs, politiques, décideurs en tous genres, c'est que les gens sont de plus en plus informés, au courant au fur et à mesure, et très analystes.... c'est sur qu'en haut lieu , doivent drolement se gratter la tete, c'est sur c'était mieux avant quand les peuples pigeaient moins bien qu'aujourd'hui, remarquez que devant les difficultés à joindre les 2 bouts avant, on avait pas trop le temps de s'informer ....

Par

En réponse à mynameisfedo

Diable. En fait, les français sont pétés de tunes. :biggrin:

Plus dure sera la chute... :brosse::biggrin:

Oui, une des plus grosses épargne mondiale !

Par

En réponse à dide01

Pourquoi acheter un véhicule neuf quand l'utilisateur ne sait pas a court terme, quand il pourra s'en servir et dans quel endroit vu les interdictions de circuler avec des politiques qui changent chaque année aux doigts mouillés .

Véhicule qui sera donc peut etre quasi invendable ou maxi décote également a court terme, car interdiction de rouler avec, cause écolo bobo en herbe jouant aux apprentis sorciers politicars

Les ventes de voitures d'occasion ne peuvent être affectées par des achats "libérateurs de stock" comme pour le neuf.

Cela démontre que c'est le prix qui limite l'achat des voitures neuves et je ne parle pas des VE, mais également le faite qu'une grosse majorité des français ont bien compris que le neuf dans une voiture n'apportait rien..

Sauf, bien évidemment, ceux qui ont un besoin de ce positionner socialement!!!!

Par

En réponse à dide01

Pourquoi acheter un véhicule neuf quand l'utilisateur ne sait pas a court terme, quand il pourra s'en servir et dans quel endroit vu les interdictions de circuler avec des politiques qui changent chaque année aux doigts mouillés .

Véhicule qui sera donc peut etre quasi invendable ou maxi décote également a court terme, car interdiction de rouler avec, cause écolo bobo en herbe jouant aux apprentis sorciers politicars

Voyons, seul le centre des villes de moyennes et grandes métropoles sera petit à petit interdit aux voitures thermiques.

Mais la France ne se limite pas à ces villes et ceux qui parcourent le plus de kilomètres sont bien en province, voir en banlieue, mais rarement pour se rendre dans les centres urbains.......

Par

Excellente nouvelle puisque ces véhicules, même d'occasion, sont forcément moins polluants que ceux qu'ils remplacent.

Par

En réponse à dide01

Pourquoi acheter un véhicule neuf quand l'utilisateur ne sait pas a court terme, quand il pourra s'en servir et dans quel endroit vu les interdictions de circuler avec des politiques qui changent chaque année aux doigts mouillés .

Véhicule qui sera donc peut etre quasi invendable ou maxi décote également a court terme, car interdiction de rouler avec, cause écolo bobo en herbe jouant aux apprentis sorciers politicars

et pourquoi acheter un véhicule tout court par ces temps incertains ? :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire